le chien et le lièvre

Tous les animaux vivaient sans roi à cette époque-là. Ils avaient limogé leur roi léopard, jugé trop violent et moins intelligent pour être roi. La force physique seule ne suffit pas à être roi! Par ailleurs, leurs ennemis communs, les humains les chassaient régulièrement et les poussaient plus loin, dans les contrées où il était difficile de trouver à manger et à boire. Un grand rassemblement de tous les animaux fut convoqué afin de discuter de la situation. Ils convinrent de se choisir un roi ; celui-ci devait être un bon connaisseur de la race humaine et aussi un négociateur avéré.  Au dernier tour des élections, ils restèrent deux : le Chien et le Lièvre. La majorité des animaux portèrent leur dévolu sur le Chien, jugé plus proche des hommes et capable de défendre leurs intérêts chez ces derniers. Le lièvre fut très déçu à l’annonce de la décision des autres animaux. La réunion terminée, tous les animaux se retirèrent chez eux. Quelques mois plus tard, La saison sèche, qui suivit à la saison de pluie, dura plus longtemps. Partout jusqu’à perte de vue, les plaines étaient asséchées, car, du ciel gris ne tombait aucune goutte d’eau. Les squelettes des arbres offraient un spectacle désolant ; les animaux, maigres, affamés et déshydratés allaient chercher plus loin la nourriture et de l’eau à boire. Comment conjurer le mauvais sort ? Ils vinrent cette fois auprès de leur chef et lui demandèrent de convoquer un grand rassemblement afin de discuter de la famine persistante qui risquait de les tuer tous. Tout le monde répondit à l’appel. Mais le roi Chien constata que le Lièvre n’était pas avec eux. « Où est le Lièvre » demanda-t-il ? Les autres répondirent qu’il n’était pas encore là. Ils attendirent pendant longtemps avant de commencer la réunion. Quelques instants plus tard, ils virent deux longues oreilles, dépassant l’herbe sèche, avancer en faisant des petits bonds rapides vers le lieu du rassemblement. C’était le Lièvre. Sur son épaule un grand sac. « Pourquoi est-ce que tu es en retard ? » demanda le Chien ? Je viens de consulter  le vieux sage afin de conjurer le mauvais sort qui s’est abattu sur nous ». Le Chien s’empressa d’en savoir plus : 

- Et que t'a-t-il dit, le vieux sage ?

- Il m’a donné un remède pour conjurer le mauvais sort.

Joignant le geste à la parole, il plongea sa main dans le sac, en sortit un gros vieil os qu’il jeta devant le Chien. Celui-ci sauta du podium où il se tenait et se jeta sur l’os sous les regards étonnés des autres animaux. Ils le désavouèrent, le jugeant trop gourmand et égoïste pour être roi. A sa place, ils désignèrent le Lièvre comme leur nouveau roi..

A partir de ce jour-là, le Chien et le Lièvre devinrent des pires ennemis, le Chien cherchant toujours à récupérer le pouvoir que le Lièvre lui avait ravi par ruse.   

Lumbamba Kanyiki