Kasai Direct

31 octobre 2014

Faire-part: Monsieur Mukenge Kabamba Joseph alias Cosmos n'est plus

Il a plu au Seigneur de rappeler à lui son humble  serviteur    MUKENGE  KABAMBA  JOSEPH « COSMOS »  en date du 24/10/2014 à Lubumbashi. A tous ceux qui l’ont connu, à tous ceux qui l’ont aimé  et en particulier  à notre frère et ami  Pierre  NDIBU  KABAMBA (Mange), l’équipe du Grand Kasai  présente ses condoléances les plus attristées. Cosmos était né le 11/10/1948 à Luluabourg. Il a fait ses études primaires à Notre Dame (Basonga), ses Humanités à ... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 octobre 2014

Burkina Faso : Compaoré chassé du pouvoir en 48 heures par le peuple !

  par Assanatou Baldé               Il n’aura fallu que 48 heures au peuple du pays des hommes intègres pour chasser du pouvoir Blaise Compaoré. Retour sur les principaux évènements de la chute du désormais ex-Président du Burkina Faso. Jamais Blaise Compaoré n’aurait imaginé que sa chute serait aussi rapide. C’est en 48 heures que le peuple du Faso a eu raison de lui, surprenant le désormais ex-Président du Burkina Faso. Il a... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2014

Burkina Faso : Compaoré annonce qu'il quitte le pouvoir

AFP INTERNATIONAL - Un représentant de l'armée burkinabé a affirmé ce vendredi à la foule que le président Blaise Compaoré "n'est plus au pouvoir", provoquant une explosion de joie parmi les dizaines de milliers de personnes rassemblées dans le centre de Ouagadougou. "A partir de ce jour, Blaise Compaoré n'est plus au pouvoir", a lancé peu avant 12h30 locales et GMT le colonel Boureima Farta, hissé sur les épaules de militaires. L'officier était venu, à pied et sous escorte, depuis l'état-major des armées,... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2014

Kamerhe : ‘‘Finis les présidents providentiels en Afrique’’

(KINSHASA)- Le leader de l’Union pour la nation congolaise, Vital Kamerhe a indiqué que l’époque des présidents providentiels est terminée en Afrique. Il réagissait à l’ébullition burkinabée qui a déracinée le pouvoir de Campaoré. Pour lui, le temps est venu où le peuple africain a compris qu’il faut prendre son destin en main face à des gens qui veulent s’éterniser au pouvoir. Le leader de l’Unc espère que ceux qui sont encore dans cette logique, vont renoncer. Il appelle la classe politique et le peuple congolais à... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2014

Burkina-Faso Une léçon pour le regime

Personne ne pouvait prévoir la chute du président du Burkina-Faso, Blaise Compaoré, hier jeudi 30 octobre20 14. Le tombeur de Thomas Sankara est placé en résidence sur­veillée dépuis hier soir. Desormais, le Burkina-Faso est dirigé par le Chef d’Etat major de l’Armée, le Général Kouame Longe après un consensus avec l’opposition. Pas plus que personne ne pouvait penser que les burkin­abés, près d’un million d’entre eux, répond­rait mardi dernier à l’appel de l’Opposition pour faire échec à la présidence à vie que se concoctait... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 09:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 octobre 2014

Chute de Blaise Compaoré : un jeudi historique pour le Burkina et l'Afrique

Éric Essono Tsimi  Ecrivain et journaliste Il y a une dizaine de jours, le gouvernement du Burkina Faso annonçait un référendum en vue d'une modification de la Constitution. L'objectif en était de lever le verrou de l'article 37 qui limitait la possibilité de se présenter à la fonction suprême à deux mandats. En Afrique et dans ce pays en l'occurrence, la constitution avait deja été modifiée pour assurer à Blaise Compaoré son éternité à la tête de son pays. Tous les pays d'Afrique centrale sont passés par là. Le... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 22:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 octobre 2014

Flash Burkina Faso: Une partie de l'armée rallie les manifestants

A la place de la Nation, les militaires du camp Guillaume ont rallié les manifestants avec qui ils font la fête et annoncent que l’armée a pris ses responsabilités. Une autre partie de l'armée s'affronte aux manifestants aux abords du palais présidentiel. François Compaoré, un frère de Blaise Compaoré a été arrêté à l'aéroport. Les violences ont causé  plusieurs blessés par balles. Hôpitaux débordés. Kasai Direct
Posté par lumbamba à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2014

Flash: Les autorités du Burkina Faso annulent le vote sur le projet de révision de la constitution

Les autorités du Burkina Faso ont annulé le vote sur le projet de révision de la constitution pouvant permettre à Blaise Compaoré de se représenter en 2015. Des milliers de manifestants seraient en route vers le palais présidentiel où des coups de feu ont été entendus. Parmi les dégâts, on dénombre aussi le siège du parti présidentiel incendié par les manifestants. Le gouvernement appelle au calme et à la retenue. Kasai Direct
Posté par lumbamba à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2014

Burkina Faso: Les manifestants envahissent le parlement et mettent les députés en fuite

De source de france24 et de RFI les manifestants burkinabé ont réussi à forcer le dernier barrage et ont envahi le parlement qu'ils ont saccagé. Les députés ont été évacués avant l'entrée des manifestants. La situation autour du parlement est chaotique: les véhicules sont incendiés et un des plus grands hôtels pillé. Les manifestants se sont dirigés au siège de la Télévision Nationale qui a cessé d'émettre. Les forces de l'ordre sont débordés et n'arrivent pas à contenir les manifesants qui occupent toutes les rues. Des coups de feu... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2014

Burkina Faso: tension palpable à Ouagadougou avant un vote crucial

Par RFI Des manifestants à Ouagadougou mercredi 29 octobre 2014, contre la révision constitutionnelle qui permettrait à Blaise Compaoré de rester au pouvoir.REUTERS/Joe Penney Burkina Faso Ce jeudi matin 30 octobre, les députés burkinabès vont examiner le projet de loi portant sur la révision de la Constitution. La majorité présidentielle souhaite une modification de l’article 37 afin d’ouvrir la voie à une nouvelle candidature du président Blaise Compaoré après 2015, contre l’avis de l’opposition. Si le projet de... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Fin »