04 mai 2015

Israël: violente manifestation d'Israéliens d'origine éthiopienne

manifestation en israel

Une manifestation des Israéliens d'origine éthiopienne a dégénéré en heurts avec la police, à Tel Aviv, le 3 mai 2015.AFP PHOTO / JACK GUEZ

Des policiers israéliens ont chargé à cheval, tiré des grenades assourissantes et fait usage de gaz lacrymogène pour disperser plusieurs centaines de Falashas, des juifs d'origine éthiopienne, lors d'une manifestation d'une rare violence, dans le centre de Tel Aviv ce dimanche 3 mai. Quelque 10 000 personnes selon la presse, 3 000 selon la police, étaient venues manifester à Tel Aviv, trois jours après un rassemblement à Jérusalem, qui avait également dégénéré. Le Premier ministre doit recevoir ce lundi des membres de la communauté éthiopienne.
 

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu doit recevoir ce lundi des membres de la communauté éthiopienne. Des milliers d'entre eux ont encore manifesté dimanche à Tel Aviv, manifestation qui a tourné à l'affrontement avec la police. Ces Israéliens d'origine éthiopienne réclament justice après qu'un des leurs ait été brutalisé par la police, il y a une semaine. Plus globalement, ils dénoncent les discriminations dont ils s'estiment victimes.

Ohad, 32 ans, était dans la manifestation : « La communauté éthiopienne vit en Israël depuis environ 30 ans. Et depuis 30 ans, nous souffrons du racisme... dans l'éducation, dans le logement. Si on veut par exemple louer un appartement, les gens ne veulent pas la plupart du temps, parce qu'on est Ethiopiens, on est Noirs. Dans le travail c'est pareil, il n'y a pas de travail bien payé pour nous. Mais le pire, ce sont les violences policières. Les policiers nous voient tous comme des criminels ».

« On est Israéliens ! Mais on ne se sent pas traités comme les autres Israéliens. Les autorités israéliennes nous on fait venir dans ce pays parce qu'on est juif, ou on est venu de nous-mêmes. Mais on ne peut pas nous faire venir et nous laisser de côté, comme si nous étions l'arrière-cour d'Israël. C'est la vérité, et cette situation doit changer », souligne Ohad au micro de la correspondante de RFI, Murielle Paradon.
  

Posté par lumbamba à 01:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,