18 février 2013

Coupe d'Afrique des Nations : Le record de buts de Ndaye Mulamba reste intact 39 ans après

Ndaye MulambaNdaye Mulamba

Les lampions se sont éteints sur la 29ème édition  de la Coupe d'Afrique des Nations en Afrique du Sud. Cette compétition a été marquée par la victoire des Super Eagle du Nigeria face aux Etalons du Burkina Faso (1-0). Il s'agit de la troisième victoire du Nigeria dans cette compétition respectivement en 1980 au Nigeria, en 1994 en Tunisie et en 2013 en Afrique du Sud.

A l'issue de la CAN 2013, le nigérian Emmanuel Emunike et le ghanéen  Moubarak Awako  ont été sacrés meilleurs buteurs du tournoi avec  chacun quatre buts. Les deux buteurs n'ont pas réussi à  battre le record de neuf buts marqués en une seule édition de la CAN par le congolais Pierre Ndaye Mulumba avec les Léopards du Zaïre en Egypte.  Durant trente-neuf ans, le record de Ndaye tient encore le haut du pavée, malgré la pléiade des grands attaquants qui se sont mis en vedette lors de déférentes éditions de la CAN.   En effet, depuis 1974 aucun joueur  africain n'a réussi à marquer 9 buts en une seule édition de la CAN, comme l'a si bien fait ce natif de Mbjuji Mayi, et avant centre de Vita club de Kinshasa. Pierre Ndaye qui a été en Afrique du sud à l'occasion de la 29ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations Afrique du Sud 2013 reste encore une vraie légende dans la planète foot.

Un exploit

Lors de la neuvième phase finale de la  Coupe d'Afrique des Nations, au Caire en Egypte, en 1974, Ndaye Mulamba explose et entre dans l'histoire. Lors du premier match entre le Zaïre et la Guinée Conakry, Ndaye marque deux buts des Léopards .il marque encore un but contre l'Ile Maurice que le Zaïre bat par 4 buts à 1.  En demi-finale l'ancien attaquant de FC Tshinkunku réalise un deuxième exploit lorsqu'il marque le but victorieux face à l'Egypte. Zaïre 3. Egypte 2 '( 2 buts de Ndaye et 1 but de Kidumu sur une relance de Lobilo " Docta ") . Les Léopards se qualifient en finale et doivent affronter les redoutables Mightry Zambia , lors de la première finale , les deux équipes font match nul (2-2). Ndaye Mulamba " Mutumbula " réussit à marquer deux buts !!! Il réalise le même exploit 48 heures après lors de la deuxième finale. Ndaye 2- Zambie 0. Les Léopards sont sacrés champions d'Afrique des Nations. Ndaye Mulumba devient le recordman de la CAN en une édition avec 9 buts !!! Actuellement, le record de Ndaye n'a jamais été battu. Pas encore battu aussi  son record de 6 buts marqués en finale de la Coupe du Zaïre  lors du match Vita Club-FC Lupopo (8-1).

Ndaye Mulamba reconnait avoir attendu son heure avant de briller comme une étoile. " J'ai commencé d'abord comme  remplaçant. Je suis resté très souvent sur le banc de touche. Mais lorsqu'on m a donné l'occasion de monter sur le terrain, j'ai saisi la balle au bond, J'ai compris que mon heure était arrivée ", a expliqué l'ancien avant-centre des  congolais.  Lorsqu'on lui demande quel est pour lui l'attaquant qui a les mêmes qualités techniques que lui, Ndaye Mulamba cite Trésor Lualua dont il a surtout vanté la puissance,  les qualités techniques et physiques. Durant sa carrière Ndaye Mulamba compte beaucoup de bons souvenirs. " Je me souviendrais toujours de notre victoire en Coupe d'Afrique des nations au Caire en Egypte face à la Zambie, la qualification pour la finale après avoir battu l'Egypte, le pays organisateur, j'ai marqué deux des trois buts des Léopards, notre retour et l'accueil triomphal nous réservé par le public de la l'aéroport international de N'djili au Mont Ngaliema où nous attendait le président Mobutu Sese Seko et tous les membres du gouvernement . Tenez-vous bien, nous sommes arrivés à Kinshasa à 10 heures et notre caravane motorisée a circulé à travers les 24 communes de Kinshasa. Et nous sommes finalement arrivés au Mont Ngaliema à 17 heures. C'est la participation des Léopards en Coupe du monde en Allemagne Fédérale. " Nous sommes les premiers noirs de l'Afrique Sub saharienne dans une phase finale de la Coupe du monde. C'était merveilleux ", dixit Ndaye Mulamba.

La débâcle de Munich

Son mauvais souvenir reste la débâcle des Léopards lors de la Coupe du monde en Allemagne Fédérale. Ndaye a dénoncé le détournement de leurs primes de la Coupe du monde par les dirigeants de l'époque. " Nous n'avions pas perdu contre la Yougoslavie parce que nous étions faibles. Mais simplement parce que les joueurs étaient démoralisés parce que  nos primés étaient pris par les dirigeants qui nous ont accompagné en Allemagne fédérale. C'est dommage tout de même que nous ayons perdu (0-9) face à la Yougoslavie. Là aussi nous ne semblons toujours pas tirer les leçons du passé. Aujourd'hui encore j'apprends qu' il y  a encore des histoires de commissions et de détournements d'argent des joueurs dans notre football. Nous devons changer notre façon de gérer notre football.  Tout le monde est responsable de cette situation déplorable ; dirigeants sportifs, joueurs, supporters, journalistes, surtout vous les journalistes vous devez dénoncer ces pratiques qui tuent le football congolais ", a  soutenu  Ndaye Mulamba. Selon lui, le football congolais a d'atouts pour reprendre sa place sur le plan international. " Notre pays est une immense mine de talents sportifs. Je crois que le football congolais peut rebondir ", a conclu Ndaye Mulamba.

Luc-Roger Mbala Bemba

Posté par lumbamba à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 février 2013

Can 2013: la Caf suspend l’arbitre du match Ghana-BurkinaFaso

 
Des supporters Sud-Africains dans les rues de Johannesburg/ Ph. rfi.frDes supporters Sud-Africains dans les rues de Johannesburg/ Ph. rfi.fr

Le secrétaire général de la Confédération africaine de football (Caf), le Marocain Hicham El Amrani, a annoncé, jeudi 7 février, la suspension, pour une durée indéterminée, de l’arbitre tunisien Slim Jedidi qui a officié la demi-finale de la Can entre le Ghana et le Burkina Faso. « La Caf n’a pas été satisfaite du niveau de l’arbitrage de ce match », a déclaré Hicham El Amrani.

« Nous sommes conscients que les arbitres peuvent faire des erreurs. Mais nous attendons un meilleur niveau d’arbitrage », a indiqué le secrétaire général de la Caf.

Au cours de la demi-finale, l’arbitre tunisien avait expulsé l’attaquant burkinabè Jonathan Pitroipa après un deuxième carton jaune pour simulation. Le carton était totalement injustifié, le joueur ayant bien été fauché dans la surface de réparation par un défenseur ghanéen.

Le président de la Caf, Issa Hayatou, cité par 20 minutes, a affirmé que cet arbitre avait reconnu s’être « trompé ».

«Tout le monde s’est rendu compte que cet arbitre n’a pas bien dirigé. On m’a informé qu’il a fait une lettre pour dire qu’il s’était trompé», a-t-il déclaré.

Hicham El Amrani a indiqué que la commission d’arbitrage décidera  ce vendredi 8 février si Jonathan Pitroipa pourra participer à la finale, affirmant que le Burkina Faso a déposé un recours pour faire annuler le deuxième carton jaune de son attaquant.

«Il faudrait que l’arbitre reconnaisse lui-même dans son rapport qu’il a fait une erreur pour que le joueur burkinabé  ne tombe sur le coup d’une suspension automatique », a précisé l’officiel de la Caf.

Après avoir éliminé le Ghana, le Burkina rencontrera le dimanche prochain le Nigéria en finale de la Coupe d’Afrique des nations.

radiookapi.net

Posté par lumbamba à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2013

CAN 2013 : la RD Congo cale face au Niger

               

A l’occasion de la 2e journée du groupe B de cette CAN 2013, la RD Congo a du partager les points avec le Niger (0-0) ce jeudi à Port-Elizabeth lors de la deuxième rencontre de cette poule. Un résultat qui permet au Mena du Niger de remporter son premier point de l’histoire dans une phase finale d’une Coupe d’Afrique des nations.

La RD Congo aligne son deuxième nul. Après avoir accroché le Ghana (2-2), les Léopards ont concédé un autre score de parité face au Niger (0-0) ce jeudi soir à Port-Elizabeth. En début de rencontre, la RD Congo rentre mal dans la partie. A l’image de l’ancien Parisien Larrys Mabiala qui rate sa passe. L’ailier du Niger Issa Modibo Sidibé s’empare du ballon et se présente seul face au portier congolais Robert Kidiaba mais perd son duel car son tir touche le poteau (3e). La RD Congo se réveille dix minutes plus tard avec l’attaquant vedette des Léoprads Dieumerci Mbokani. Bien servi par Multota, le joueur de 27 ans voit son tir croisé bien détourné par le portier nigérien Kassali (12e).

Dans le dernier quart d’heure de la première période, les hommes de Claude Le Roy accélèrent le rythme pour ouvrir le score. Tout d’abord par le biais de Lualua, son plat du pied passe à côté des cages de Kassani alors qu’il était en bonne position (34e). Puis quelques minutes plus tard sur une mauvaise relance de la défense nigérienne, les Léopards gâchent une énorme opportunité à trois contre un. Sur une remise de Trésor Mputu, Dieumerci Mbokani reprend du plat du pied à bout portant. Sa tentative est magistralement bien repoussé par Kassani (42e). Un nouveau sauvetage après celui à la (12e) qui permet au Mena du Niger de rentrer au vestiaire avec ce score de parité.

Premier point historique pour le Niger

Malgré la pause et le sérieux avertissement de la 3e minute avec le poteau de Sidibé pour le Niger, la RD Congo fait à nouveau une mauvaise entame lors de la seconde période. La star du Mena du Niger Moussa Maazou se crée trois situations dangereuses mais le portier du TP Mazembe Kidiaba et ses défenseurs centraux neutralisent ses occasions (53e, 57e et 60e). Les hommes de Gernot Rohr arrivent bien à maîtriser les joueurs clés de la RD Congo qui sont Dieumerci Mbokani, et les deux Trésor Mputu et Lualua qui se montrent muets lors de ce second acte.

Surpris par la bonne prestation du Niger, Claude Le Roy réalise des changements en sortant les deux Trésor. Mais les rentrants n’apportent pas d’améliorations sur le plan offensif envers des Léopards en manque d’inspiration en seconde période. Face à cette défaillance en attaque, le Mena du Niger profite en fin de match pour pousser afin d’avoir les trois points de la victoire mais Kidiaba reste vigilant jusqu’au coup de sifflet final. Ce résultat nul et vierge entre les deux sélections offre le premier point dans la compétition continentale au Niger qui reste en course tout comme la RD Congo pour la qualification en quarts de finale qui se jouera lundi.

- Le film du match

- Les compositions de départ

Le onze du Niger : Kassali - Chikoto, Kourouma, Dankowa, Bachar- Koudizé, Soumaila, Konaté, Talatou - Sidibé, Maazou.

Le onze de la RD Congo : Kidiaba - Mpeko, Mongongu, Mabiala, Kasusula - Mulumbu, Kabangu, Mputu - LuaLua, Mbokani, Makiadi.

Posté par lumbamba à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2013

Les non-dits en marge du match des Léopards de la RDC contre les Black Stars du Ghana

Logo_CAN_2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout le monde sait comment s'est terminé le premier match des Léopards de la RDC contre les Black Stars du Ghana. Il n'est pas nécessaire de rappeler que les deux équipes se sont séparées sur un score de deux buts partout. Mais ce que beaucoup de gens ne savent pas, c'est que sur le plan politique,   deux évènements majeurs se sont passés qui risquent de passer inaperçus pour beaucoup de Congolais de l'intérieur comme de l'extérieur. Le premier évènement est la  "mutakalisation" (l'action de rendre quelqu'un nu) d'un député national et le second, c'est la manifestation contre Kabila en plein stade.

Le député national, monsieur Dédé Makwa, de l'ARC (Alliance pour le Renouveau du Congo) s'était rendu en Afrique du Sud pour suivre la CAN en live. Il a eu la malchance d'être reconnu par les combattants très vigilants dans cette partie de l'Afrique. Il a été copieusement battu et presque déshabillé par ces derniers. Finalement, il a eu la vie sauve grâce à l'intervention énergique de la police sud africaine. Toujours en marge de ce match, le deuxième évènement est le soutien des supporters congolais aux joueurs, qui s'était transformé en une manifestation contre Kabila. Tous les spectateurs congolais avaient des photos du président Etienne Tshisekedi qu'ils brandissaient en chantant et en dansant au rythme de "Kabila, zonga na Rwanda!"  (Kabila, rentre au Rwanda!).

Les combattants sont les Congolais de la diaspora qui se battent pour la libération du Congo de l'occupation rwandaise. Ils s'attaquent à tous les politiciens de la majorité présidentielle qui viennent passer les vacances à l'Etranger pendant que le peuple croupit dans la misère. Ils sont considérés comme des collabos participant à la prédation de la RDC. La mutakalisation est en fait une façon de les humilier en les rendant nus en public. Exactement comme on fait avec les voleurs ordinaires dans des grandes villes du Congo.

Si les combattants de l'Afrique du Sud veulent utiliser la CAN 2013 comme un forum où ils doivent faire entendre leurs voix sur la situation que traverse pour le moment la République Démocratique du Congo, nous le saurons dans les jours à venir.

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 19:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 janvier 2013

Can 2013 : la RDC arrache le nul face au Ghana (2-2)

 
Les Léopards de la RD Congo le 9/9/2012 au stade de martyrs à Kinshasa, lors du match contre la guinée équatoriale. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLes Léopards de la RD Congo le 9/9/2012 au stade de martyrs à Kinshasa, lors du match contre la guinée équatoriale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Léopards de la RDC ont fait match nul (2-2) face aux Black Stars du Ghana ce dimanche 20 janvier à Port Elizabeth pour leur premier match de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2013. Après avoir été mené sur le score de deux buts à zéro, les Congolais qui dominaient pourtant dans le jeu sont revenus à la marque par Mputu puis Mbokani par penalty.

Au cours d’une première mi-temps plutôt équilibrée mais à l’avantage des Congolais qui obtiennent les occasions les plus franches, les Ghanéens se montrent les plus réalistes. A la suite d’un mouvement sur le côté gauche, Badu trompe à bout portant Kidiaba.

De retour des vestiaires, les Ghanéens doublent la marque sur corner. Asamoa, oublié au second poteau, envoie le ballon au fond du filet.

Mais moins de cinq minutes plus tard, les Congolais réduisent la marque par Mputu qui transforme un beau mouvement individuel.

Dans la foulée, les Léopards reprennent le jeu à leur compte et dominent la partie. Bousculé dans la surface de réparation, Mbokani obtient un penalty qu’il se charge de transformer.

radiookapi.net

Posté par lumbamba à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 janvier 2013

CAN 2013 : la RDC prête à affronter le Ghana, le Niger et le Mali



Après le stage d'Oman, Les Léopards ont joint Port-Elizabeth en Afrique du Sud où ils joueront, le 20 janvier, leur premier match contre les Black Stars du Ghana. La 29e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) s'ouvre le 19 janvier à Johannesburg, en Afrique du Sud, avec deux affiches. L'Afrique du Sud accueillera le Cap-Vert, tandis que le Maroc fera face à l'Angola. Qualifiés pour cette compétition continentale du ballon après une absence prolongée de trois éditions, les Léopards de la RDC monteront sur l'aire de jeu le 20 janvier à Port-Elizabeth contre les Black Stars du Ghana. L'adversaire de la RDC est même considéré comme un favori pour le titre.

La rencontre entre les deux équipes a toujours été  une empoignade sérieuse. Les deux équipes s'étaient rencontrées en compétition officielle lors des éliminatoires de la CAN et Mondial 2006. Après le nul de zéro but partout à Koumasi, le match retour s'est soldé par un but partout à Kinshasa. La RDC avait été battue (0-1) par le Ghana en quart de finale de la CAN 1996 en Afrique du Sud, elle avait pris sa revanche à la CAN 1998 au Burkina en sortant le Ghana en quart de finale (1-0). Et l'on n'oublie certainement pas la finale de la CAN 1968 en Éthiopie remportée par la RDC aux dépens du Ghana (1-0) grâce à un but d'anthologie de Pierre Kalala Mukendi. Mais le match du 20 janvier sera certainement un autre match.

Du côté congolais, on semble prêt à  en découdre avec les trois adversaires du groupe B après l'ultime phase de préparation du 4 au 14 janvier à Mascate au Sultanat d'Oman. Certes la RDC n'a pas livré des rencontres amicales au cours de ce stage en dehors d'une rencontre contre la sélection olympique d'Oman (2-0 pour la RDC). Et le sélectionneur des Léopards, Claude Le Roy, s'en explique dans son blog repris par RFI. « Pour ma part, je ne suis pas un grand partisan des matches amicaux avant la CAN. J'ai toujours pensé que ça faisait perdre beaucoup de temps dans la préparation. Avec un match amical, le résultat est important alors on ne fait pas grand-chose deux jours avant et deux jours après. Ça force à laisser de côté la moitié d'un effectif. Ou alors il faut changer l'équipe à la mi-temps si bien que certains ne jouent que 45 minutes. J'ai toujours préféré, du coup, les oppositions en internes ou les petites mises en place...», a-t-il déclaré.

Et il continue en ces termes : «...De toutes les façons, c'est la compétition qui démontrera si on a bien fait les choses. Ce qui est sûr, c'est qu'on a énormément travaillé. Les joueurs sont prêts. On verra le 20 janvier contre le Ghana s'ils sont plus prêts que nous. Ils ont battu l'Égypte 3-0 et la Tunisie 4-2 (en amical). Ils seront les grands favoris de cette compétition avec la Côte d'Ivoire. On va essayer de leur poser des problèmes ! ».

Les autres adversaires de la RDC sont le Mali et le Niger. Si le Mali n'a livré aucun match amical pendant sa préparation du reste effectué à Bamako, le Niger a multiplié des rencontres amicales contre Éthiopie (0-1, 3-1), Burkina Faso (0-0), Togo (1-2), et le club de Chippa United d'Afrique du Sud (0-0). Les Léopards devront donc  prendre tous leurs adversaires au sérieux.

Les primes des joueurs...

L'heure est donc à la compétition proprement dite. Pour ce faire, le gouvernement de la RDC a pourvu les Léopards des moyens nécessaires. Et même les primes des joueurs pour le stage ont été débloquées. « Cette fois-ci, le gouvernement a débloqué les fonds à temps pour que le calendrier des préparatifs des Léopards soit respecté. Nous avons mobilisé des fonds nécessaires pour le stage de préparation des Léopards à Mascate, pour leur voyage de Mascate à Dubaï jusqu'à Port-Elisabeth », a affirmé à la presse le vice-Premier ministre en charge du Budget, Daniel Mukoko Samba. Le gouvernement a même souhaité que ces primes soient directement versées sur les comptes bancaires des joueurs dans le cadre de la bancarisation de la paie. Mais ces derniers ont souhaité être payés cash.

Les joueurs sont aussi au courant de la hauteur des primes à percevoir au regard de leurs performances au cours de cette compétition. L'ambiance est donc saine et la motivation est générale. L'on rappelle que Claude Le Roy a retenu au finish vingt-trois joueurs pour cette CAN, parmi lesquels les gardiens de but Robert Kidiaba et Parfait Mandanda, les défenseurs Cédric Mongongu, Chancel Mbemba, Larrys Mabiala, Djo Issama, Jean Kasusula, Landry Mulemo ; les milieux de terrain Youssouf Mulumbu, Cédric Makiadi, Matumona Zola Rumm ; les attaquants Trésor Mputu, Trésor Lualua, Dieumerci Mbokani, Yves Diba, etc. 

Martin Enyimo

Photo : Première séance d'entraînement des Léopards à Port-Elizabeth

Posté par lumbamba à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2013

Cacophonie chez les Léopards de Claude Le Roy

Claude Le Roy : Claude Le Roy : © AFP

À deux jours de son premier match, contre les Black Stars du Ghana, l'équipe nationale de football de la République démocratique du Congo est secouée par une affaire de primes non versées. Kinshasa assure que le problème sera résolu avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), prévue du 19 janvier au 10 février 2012 en Afrique du Sud.

Claude Le Roy n'a pas démissionné. En tout cas, pas encore. Sur la blogosphère congolaise pourtant, relayée par les réseaux sociaux, la nouvelle de la démission du sélectionneur des Léopards de la République démocratique du Congo (RDC) s’est répandue dans la soirée du jeudi 17 janvier comme une trainée de poudre. Le site Internet du TP Mazembe était le premier à l’annoncer : « Le technicien français a remis à Théo Binamungu, membre de la Fecofa chargé des équipes nationales, une lettre de démission adressée au président Joseph Kabila ». 

Joint au téléphone par Jeune Afrique, Banza Mukalayi, ministre congolais des sports, dément. « À ce jour, nous n’avons pas été saisi par une quelconque lettre de démission du sélectionneur national. Moi-même, je m’apprête à me rendre en Afrique du Sud pour participer à la cérémonie d’ouverture de la compétition et assister au premier match des Léopards dimanche face au Ghana ».

>> Suivez ici, en direct, la CAN 2013

Mais à Port-Elisabeth où l’équipe congolaise a fixé son état-major, c’est encore la confusion totale. Des tractations se poursuivent entre staff technique, joueurs et Fecofa, la Fédération congolaise de football association. 

Le dossier des primes serait vraisemblablement la cause de la cacophonie. Sur les 35 personnes qui composent la délégation, cinq de nationalité congolaise n’ont pas été toujours touchés leurs dus. « Nous avons déjà envoyé, comme convenu, les primes de tous les 23 joueurs sélectionnés et celles de 7 membres du staff repris sur la liste de la Confédération africaine de football (CAF), explique Banza Mukalayi. Les cinq autres membres qui n’ont pas encore été payés font partie d’une liste additive. Le gouvernement congolais n’a pas pu les payer à temps suite aux deux jours fériés (16 et 17 janvier) en RDC mais le problème sera résolu avant le début du tournoi», ajoute le ministre.

Ces garanties du numéro un des sports congolais suffiront-ils à calmer les esprits ? En tout cas, sur son blog dédié à [sa] CAN, Claude Le Roy rassure qu’il n’a « jamais annoncé sa démission ». Le technicien français, bien que « très amer » promet de discuter avec ses poulains et son staff, visiblement « très déçus » à la suite de cette affaire des primes. Car, conclue-t-il, « ce serait terrible pour la compétition que le match [RDC-Ghana, dimanche 20 janvier, ndrl] n’ait pas lieu ».

 


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : RDC : cacophonie chez les Léopards de Claude Le Roy | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Posté par lumbamba à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2012

Pourquoi Assani refuserait-il d'endosser le maillot de l'équipe nationale congolaise?

Assani Lukemya-Mulongoti

Dans son édition d'aujourd'hui, radio okapi publie un article selon lequel Assani, le défenseur professionnel de Werder Brême, refuserait de porter le maillot de l'équipe nationale congolaise. D'après l'auteur de cet article qui reprend les propos du journal en ligne kicker, Assani Lukemya voudrait se concentrer sur son club werder Brême qui est son pain quotidien. Le Pro d'origine congolaise, qui a grandi en Allemagne, dénonce le manque d'organisation de la fédération congolaise et l'incompétence de certains dirigeants.

En effet, ils sont nombreux, les jeunes joueurs d'origine congolaise qui désirent défendre les couleurs de la RDC, nationalisme oblige. Mais ils sont vite découragés lorsqu'ils sont confrontés aux réalités du pays. Nous relatons ici les propos d'un joueur de football d'origine congolaise, né sur le sol allemand et ayant fait ses débuts  ici en Allemagne. De retour du Congo, il y a quelques années, il raconte à ses amis son expérience faite avec l'équipe nationale de la RDC. Un jour, en plein match, il se fait interpeller sur le terrain par son entraîneur national de l'époque qui était aussi Congolais. Ne comprenant pas ce qu'il lui criait, il s'approche de lui afin de mieux saisir les directives qu'il veut lui donner. Mais ce dernier lui crie seulement " caméra, caméra" et lui demande de regagner rapidement sa position. Plus tard, il apprendra que le fameux entraîneur voulait tout simplement faire un show à l'approche des caméras! Ainsi pour un entraîneur congolais qui dirige un match, il faut toujours montrer qu'on est aux commandes devant les caméras au risque même de déconcentrer les joueurs sur le terrain! La fameuse rencontre se termina sur la défaite des Congolais. Mais curieusement dans les vestiaires, le jeune Congolais venu d'Allemagne s'attendait à voir ses coéquipiers faire profil bas après la défaite. Mais non, c'était mal les connaître. Ils mirent la musique à fond et commencèrent à danser au rythme de Ndombolo pendant qu'ils se lavaient. A côté de ces quelques cas vécus, il a dénoncé le manque d'organisation, des improvisations et de l'incompétence de la part des dirigeants, des détournements des primes des joueurs, etc. Il est important de signaler tous ces fléaux qui gangrènent aussi bien  le sport que le système politique en général en RDC.

Récemment, les députés congolais ont réclamé de toucher 14.000 dollars mensuellement comme leurs homologues américains. Mais aux sportifs qui défendent les couleurs du pays et portent le nom de celui-ci aux quatre coins du monde, aux militaires qui s'en vont en guerre pour défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale, on ne donne rien. Par contre, on détourne le peu qui leur revient de plein droit et on leur demande de souffrir pour le pays par patriotisme. Allez-y comprendre quelque chose!

Telle que la situation d'Assani Lukemya est présentée, les Congolais risquent de mal comprendre le pauvre jeune homme et de le traiter de tous les maux alors que la vérité est ailleurs. Le jour où la fédération congolaise de football mettra de l'ordre dans son organisation et qu'elle respectera ses engagements vis-à-vis des joueurs, les jeunes comme Assani descendront librement pour défendre haut et fort les couleurs de la RDC. Ils ne se feront même pas prier. En attendant, laissez le pauvre Assani protéger son contrat de Brême, quoi de plus normal!

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2012

Can-2013: la RDC classée dans le groupe B avec le Ghana, le Niger et le Mali

 
Les Léopards de la RD Congo le 9/9/2012 au stade de martyrs à Kinshasa, lors du match contre la guinée équatoriale. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLes Léopards de la RD Congo le 9/9/2012 au stade de martyrs à Kinshasa, lors du match contre la guinée équatoriale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Confédération africaine de football (Caf) a procédé, ce mercredi 24 octobre à l’Inkosi Albert Luthuli International Convention Center de Durban en Afrique du Sud, au tirage au sort de la phase de pools de la Can 2013. La RDC se retrouve dans le groupe B, en compagnie du Ghana, du Niger et du Mali.

Le groupe hérité par les Congolais est loin d’être le plus facile. Finaliste en 2010, le Ghana a été quatrième de la dernière Coupe d’Afrique des Nations.

Présent lors de la dernière en Guinée Equatoriale et au Gabon, le Niger n’a pas franchi le premier tour. En éliminatoire de la Can 2013, il a écarté la Guinée. Après avoir perdu la match aller à Conakry (0-1), les Nigériens ont remonté leur retard et marqué leur but de la victoire.

Troisième de la dernière coupe d’Afrique, le Mali n’a fait qu’une bouchée du Botswana à la phase finale des derniers éliminatoires. Victorieux à domicile sur le score de trois buts à zéro, les Aigles du Mali  ont confirmé leur supériorité au match retour, écrasant les modestes Botwanais sur le score de quatre buts à un.

Voici la composition des autres groupes :

Groupe A

  • Afrique du Sud
  • Cap Vert
  • Maroc
  • Angola

Groupe C

  • Zambie
  • Ethiopie
  • Burkina Faso
  • Nigeria

Groupe D

  • Côte d’Ivoire
  • Togo
  • Algérie
  • Tunisie

Posté par lumbamba à 23:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 octobre 2012

Championnat de la Linafoot : Sanga Balende et V.Club se neutralisent à Mbuji - Mayi (0-0)



* Trois matches pour le TP Mazembe en quatre jours ?
L'actuel leader du championnat de la Ligue nationale de football, l'Association Sportive V.Club de Kinshasa, s'est neutralisé, le samedi 20 octobre au stade Tshikisha, avec Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji - Mayi (0-0). Cette rencontre comptait dans le cadre de la 22e journée de la Division 1.

De l'avis des analystes, présents au stade de la capitale diamantifère, les Sang et or ont dominé la partie en première période devant les Dauphins Noirs. Le portier camerounais du club vert et noir, Nelson Lukong, a sauvé beaucoup d'actions dangereuses de la part des joueurs de Sanga Balende, Mbuyi, Kayembe et Kwango.

En seconde période, le public a assisté à un match équilibré entre les deux équipes, Sanga Balende et V.Club. Malgré les occasions de but créées ça et là, le match tant attendu s'est terminé sur le score de 0-0. Grâce à match nul, V.Club a consolidé sa première place au classement partiel de ce championnat national.

 

Les bêtises de la Linafoot

Le comité de gestion de la Linafoot a, pour la énième fois, revu la grille des rencontres, le mercredi 17 octobre 2012. Comme dans chaque calendrier, la Linafoot ne cesse de se distinguer dans des bêtises par manque de professionnalisme. La dernière grille programme deux matches dans un même stade, le même jour et à la même heure : Dimanche 21 octobre 2012 Tshinkunku - OC Muungano (21e journée) à 15h30 au stade des Jeunes et dimanche 21 octobre 2012 Saint Luc - Nkoy (22e journée) à 15h30 au stade des Jeunes.

La seconde bourde est la reprogrammation de trois rencontres du TP Mazembe de Lubumbashi. Le club de Moïse Katumbi joue le mercredi 24 contre le DC Virunga de Goma, le vendredi 26 face à Saint Luc de Kananga et le samedi 27 octobre 2012, soit un jour après, contre le FC Lupopo de Lubumbashi. Quel calendrier pour les Corbeaux ? Vont-ils accepter de jouer trois matches en quatre jours ? Attendons voir. Mais ce qui est vrai est que le club noir et blanc n'acceptera pas cette grille.

En outre, les organisateurs viennent de reprogrammer deux matches pour la saison sportive prochaine, c'est-à-dire après la fin de la saison 2011-2012 fixée fin septembre et ramenée à fin octobre suite à la dérogation accordée par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

 

La grille des rencontres

Nous publions dans les lignes qui suivent la grille des rencontres de la Division 1 de la Linafoot à partir de cette semaine :

Mardi 23 octobre 2012

Sanga Balende - Motema Pembe au stade Tshikisha

V.Club - Lupopo au stade des Martyrs .

Mercredi 24 octobre 2012

Mazembe - Virunga au stade TP Mazembe

Vendredi 26 octobre 2012

Mazembe - Saint Luc au stade TP Mazembe

Samedi 27 octobre 2012

V.Club - Motema Pembe au stade des Martyrs

Lupopo - Mazembe au stade Kibassa Maliba

Dimanche 28 octobre 2012

Elima - Muungano au stade Socol de Boma

Mardi 30 octobre 2012

Motema Pembe - Mazembe au stade des Martyrs

Mercredi 7 novembre 2012

Mazembe - Sanga Balende au stade Mazembe

Dimanche 11 novembre 2012

Mazembe - V.Club au stade Mazembe

Jerry Kalemo

Posté par lumbamba à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]