06 janvier 2014

Foot-RDC: Alex Kande élu président de l’US Tshinkunku

 
Ballons de football.Ballons de football.

Alex Kande Mumpompa est porté à la tête de l’US Tshinkunku de Kananga. Le gouverneur du Kasaï-Occidental a été élu à ce poste au cours de l’assemble générale extraordinaire et élective du club qui s’est tenue, vendredi 3 janvier, dans la capitale provinciale du Kasaï-Occidental.

Elu pour un mandat de quatre ans, Alex Kande sera secondé par Stéphane Mundadi tandis que le secrétariat du club sera piloté par Theo Leta alors qu’Andre Tshisungu sera à la trésorerie.

L’ancien président de l’US Tshinkunku, André Ngoy Tshipanda a démissionné en septembre dernier.

Engagé au championnat national de football de la RDC (Division I), US Tshinkunku a évolué pendant toute la mi-saison sans comité de gestion. Les Corbeaux de Kananga se positionnent à la 7e place du classement du groupe B avec 5 points, en sept matches livrés dont trois à l’extérieur. A domicile, l’équipe a enregistré une victoire, deux matches nuls et une défaite. Elle a en tout marqué 5 buts contre 6 encaissés. Tshinkunku a perdu tous ses matches à l’extérieur.

US Tshinkunku avait remporté, en août 2011, la 47è Coupe du Congo, après sa victoire en finale sur l’As Veti de Matadi après une épreuve des tirs au but (4-3). A l’issue du temps règlementaire, les deux équipes étaient à égalité (1-1).

radiookapi.net

Posté par lumbamba à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 janvier 2014

Eusebio, légende du foot portugais, est mort

 
L'ancienne star du foot portugais, Eusebio (ici en Allemagne, à Gütesloh le 18 juin 2006), a tiré sa réverence.
L'ancienne star du foot portugais, Eusebio (ici en Allemagne, à Gütesloh le 18 juin 2006), a tiré sa réverence. (NICOLAS ASFOURI / AFP)
 

Par Francetv info avec AFP

Un grand nom du football portugais s'est éteint. Eusebio est mort dans la nuit de samedi à dimanche 5 janvier à Lisbonne, annonce l'agence de presse Lusa. Eusebio da Silva Ferreira, âgé de 71 ans, est mort d'un arrêt cardio-respiratoire à 5h30', selon le Benfica Lisbonne. Il avait déjà été hospitalisé plusieurs fois en raison de divers problèmes de santé.
"La panthère noire" a notamment reçu le Ballon d'Or en 1965. L'ancien international portugais, originaire du Mozambique, une ancienne colonie du Portugal, a fait la gloire du Benfica Lisbonne, rappelle L'Equipe. Avec le club (où il est resté quinze ans), il a notamment remporté la Coupe des clubs champions en 1962 et 11 titres de champion du Portugal et quatre coupes du Portugal. Il était "considéré comme un des meilleurs joueurs de tous les temps pour sa rapidité, sa technique, et la précision de son pied droit", écrit le journal sportif. Il avait aidé la sélection portugaise à décrocher la troisième place lors de la Coupe du monde 1966, dont il fut le meilleur buteur (9 réalisations).

Posté par lumbamba à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2013

Grosse surprise dans les deux Kasaï : S. Balende casse l’invincibilité de Vclub (1-0), Tshinkunku bat Dcmp (2-1)



Ceci n’arrive pas très souvent. Les deux grands clubs de la capitale, l’As Vclub et Dcmp ont été malmenés au Grand Kasaï où ils ont été battus hier, mercredi 11 décembre 2013, respectivement par Sa Majesté Sanga Balende au stade Tshikisha à Mbuji-Mayi (0-1), et Us Tshinkunku Sanga Bilembi au stade des Jeunes de Katoka à Kananga (1-2). C’était dans le cadre de la 7ème journée du prestigieux championnat national, Linafoot 2014.

Il a fallu attendre la dernière journée de la manche aller, pour que d’un côté, Vclub, invaincu depuis le début de la compétition, enregistre sa toute première défaite, et de l’autre côté, Tshinkunku en très mauvaise posture cette saison, puisse signer sa première victoire. Une victoire méritée par les Corbeaux kanangais qui ont maîtrisé et dominé le jeu. Dcmp n’ayant mené qu’au premier quart d’heure où il a réussi à mener au score dès la 7ème minute. Cependant, la réaction de Tshinkunku a été fatale pour les poulains de Médard Lusadisu, qui vont se faire rattraper à la 34ème minute, avant d’encaisser un deuxième but à la 82ème minute.

La manche aller se termine donc très mal pour Motema Pemba qui ne se contente que de la 4ème place au classement. Ainsi, le retour s’annonce donc décisif pour les Immaculés qui n’ont d’autre choix que de se surpasser pour se retrouver parmi les deux premiers, et jouer la phase de Play-off. Ce faisant, Dcmp qui a presque joué tous ses matches aller à la maison, sera obligé d’aller chercher des victoires à l’extérieure. Notamment, à la capitale du cuivre devant Lubumbashi Sport, une autre à Goma devant Muungano, et aussi à Mbuji-Mayi contre Sanga Balende qui l’a chipé les 3 précieux points au stade des Martyrs par forfait. Ce n’est pas encore fini !

L’invincibilité tombe !


A Mbuji-Mayi, Sanga Balende a été l’équipe la plus heureuse, pour avoir battu Vclub qui se passait pour un imbattable dans ce championnat. Un seul but de Tshitenge à la 4ème minute sur penalty a suffi, pour que l’équipe de ‘‘Bana Mbongo’’ tombe au stade Tshikisha à Mbuji-Mayi. Le réveil tardif de Mubele, Lusadisu et Etekiama vers la fin du match n’a pas abouti à une éventuelle égalisation. Il faut dire que Sanga Balende a, en même temps, pris sa revanche de l’année passée, Vclub l’avait battu miraculeusement (3-2) au stade des Martyrs, après avoir été mené (2-0) à la mi-temps. 

Qu’à cela ne tienne, Vclub garde toujours la tête du classement avec 18 points. De même, Sanga Balende garde toujours sa deuxième place, avec désormais 16 points. A la troisième place, c’est Lubumbashi Sport qui se pointe avec 13 points.

As Nika essoufflée !


Le match en retard de la 6ème journée Don Bosco – As Nika, qui devait se jouer ce jeudi 12 décembre, a été reporté au vendredi 13 décembre 2013. L’équipe de Kisangani n’est pas encore arrivée à Lubumbashi. Elle serait butée aux moyens financiers pour se déplacer. Elle menacerait même d’arrêter sa participation si le gouvernement provincial ne lui vient pas en aide.

Un autre match en retard se jouera le dimanche 15 décembre prochain, entre Don Bosco et Lupopo, match remis de la première journée.

Enfin, Mazembe recevra Nika le 18 décembre, pour le compte de la 5ème journée.

7ème journée
Groupe A

-Le 8 décembre : MK FC – TP Mazembe 0-4

-Le 10 décembre : Saint Eloi Lupopo – Tout-Capable Elima 1-1

-Le 8 décembre : Dauphin noir –  Cs Don Bosco 1-1

-Le 8 décembre : Cs Makiso – As Nika 0-0
Groupe B

-Le 8 décembre: Us Tshinkunku – Dcmp 2-1

-Le 8 décembre : Oc Muungano – Rojolu 1-0

-Le 11 décembre : Sanga Balende – Vclub 0-1

-Le 8 décembre : Lubumbashi Sport – Shark XI 3-0.

EG

Posté par lumbamba à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2013

Caf-C2 : CS Sfaxien champion

 
Regard vide, un supporter de Mazembe dans les tribunes du stade TP Mazembe avant le match face à Orlando Pirates le dimanche 5 mai 2013 (Photo tpmazembe.com)Regard vide, un supporter de Mazembe dans les tribunes du stade TP Mazembe avant le match face à Orlando Pirates le dimanche 5 mai 2013 (Photo tpmazembe.com)

Le cercle sportif Sfaxien a remporté la 10e coupe de la confédération dimanche 30 novembre à Lubumbashi devant le TP Mazembe. Le match s’est soldé sur un score de 2-1 en faveur des Congolais. Mais les Tunisiens l’emportent grâce à leur avantage acquis au match aller (2-0) à Sousse. Les Corbeaux ont pourtant dominé toute la rencontre. A la première période, ils ont réussi à marquer deux buts. Mais le salut des Tunisiens est arrivé à la 88e minute par l’entremise de Ben Youssef. Dans l’ensemble de deux rencontres, Sfax gagne par trois buts à deux.

Mazembe a appuyé sur l’accélérateur depuis la première seconde. Les Congolais n’ont pas donné à leurs adversaires le temps d’observation. A la 8e minute, Shababe Traore trouve le chemin de filets. Il a profité d’une balle relâchée par le gardien tunisien, après une frappe de Trésor Mputu.

Après 15 minutes de jeu, Mazembe alourdit le score. Samanta, bien servi par Mputu, lobe le gardien de CS Sfax. Le stade est en ébullition. Mazembe croit avoir fait le plus dur. A cet instant de match, c’est l’égalité parfaite.

C’est sur ce score que les 22 acteurs sont rentrés dans les vestiaires.

A la reprise, Mazembe continue sa domination. Ils acculent les Tunisiens mais sans trouver des failles. Patrice Carteron effectue des changements à la recherche du but libérateur.

Kalaba remplace Given Singuluma. Un milieu de terrain offensif à la place d’un ailier droit. Mbwana Ali Samanta, un autre attaquant cède sa place à Diarra, un autre milieu. Le troisième changement est poste pour poste : Thomas Ulimwenge remplace Assante Salomon. Le choix tactique de Carteron est clair : à défaut de marquer, il faut conserver l’avantage acquis et s’attendre aux tirs au but.

Pendant ce temps, CS Sfaxien est replié en défense et s’organise pour ne ps encaisser un troisième but. La défense tunisienne s’est bien sortie puisque Mazembe a raté pas mal d’occasions. Les attaquants ont été plus pressés qu’adroits devant les buts.

Le pire arrive à la 88e minute. La tête de Ben Youssef va crucifier tout le stade et plonger les supporters de Mazembe dans l’effroi.

Sur une balle partie de la droite vers la gauche, Kimwaki est battu. Ben Youssef, en renard de surface parvient à tromper Kidiaba. 2-1.

Avec son avantage de 2-0 du match aller, CS Sfaxien remporte la 10e coupe de la Confédération au détriment de TP Mazembe.

radiookapi.net

Posté par lumbamba à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2013

Neuf sportifs de la RDC portés disparus en France



Neuf sportifs de la République démocratique du Congo (RDC), dont deux cyclistes et sept basketteuses, qui participent aux 7èmes Jeux de la Francophonie du 7 au 15 septembre à Nice, sont portés disparus en France, rapporte dimanche soir Nice-Matin citant la radio congolaise Radio Okapi.

Les sept basketteuses devaient affronter lundi l'équipe de France après avoir déjà joué deux matchs et les deux cyclistes ne se sont pas présentés dimanche matin au départ de la course, selon la même source.

Le ministre des Sports de la RDC, Baudouin Banza Mukalay Sungu, a qualifié ces disparitions de "désertion", selon Radio Okapi. "Ce comportement est préjudiciable à la promotion des sports en RDC et à son image de marque. Nous avons saisi la police, car nous détenons leurs passeports", ajoute Nice-Matin.

Ce n'est pas la première fois que des sportifs congolais profitent d'événements internationaux pour se volatiliser. Quatre athlètes de cette même délégation avaient déjà filé à l'anglaise lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, indique Nice-Matin.

Posté par lumbamba à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 août 2013

CHAN 2014 AFRIQUE DU SUD: La victoire des léopards au Cameroun rassure



Les poulains de Muntubile Santos ont réussi à battre les lions indomptables sur leur fief le lundi 26 août à Garoua. Un seul but a suffi pour donner l’espoir aux léopards. But marqué par l’attaquant du V.Club, Mumbele Ndombe. Le match retour se joue ce vendredi au stade Mazembe à Lubumbashi. Les léopards quittent le Cameroun ce matin et se rendront directement dans la province du Katanga. Là, ils joueront les deux matchs restants. La rencontre comptant pour le retour contre le Cameroun, dans le cadre du championnat africain des nations –CHAN. L’autre rencontre concerne la dernière rencontre contre le Togo. En match comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde Brésil 2014. Il faut signaler que le grand absent était le défenseur Issama Mpeko, prestant au sein de la formation de V.Club. Le joueur s’est effacé au sein des onze national depuis son retour de Mbandaka. Il s’était rendu dans sa province d’origine après que son club ait réfuté son transfert dans la formation de Mazembe à Lubumbashi. Pour pallier à ce poste, la sélection nationale a convoqué le défenseur Nkulukuta Eric évoluant chez les corbeaux. Cette attitude qu’affiche le joueur Issama ne lui profitera pas. Tous les grands joueurs passent aussi dans leurs sélections nationales. Bouder l’appel du sélectionneur pendant qu’on a participé à toute la campagne n’est pas prometteur pour les joueurs de son rang.
F.K.

Posté par lumbamba à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2013

Julie Betu sacrée meilleure buteuse de la 30è Coupe du Congo de handball avec 48 réalisations

Après une prestation très appréciée Julie Betu Mvita du HC Héritage,  champion de la 30è Coupe du Congo de handball, a été sacrée meilleure buteuse avec 48 réalisations. En 2012, elle avait été 4ème meilleure marqueuse au mondial de handball à Montenégro.


Betu Julie, née le 25 août 1995, a été au four et au moulin dans le sacre de son équipe face à Mikishi de Lubumbashi qui s’est incliné sur le score de 22-29.

Sacrée à l’âge de 18 ans et célibataire de son état,  elle se dit « déterminée à faire couronner le handball clubs Héritage au Championnat d’Afrique des clubs champions » prévue du 2 au 13 octobre prochain à Marrakech (Maroc) et de  « marcher sur les pas » de son idole Mwasesa évoluant en France.

Devenir « professionnelle »

Originaire du Kasaï Oriental, fille de Christine Mputu et Vital Mvita, Julie Betu  compte plusieurs participations aux éditions africaines et mondiales de handball,  toutes compétitions confondues. A la Coupe d’Afrique des Nations au Burkina Faso, son équipe est sortie 2è derrière l’Angola.

A la Coupe du monde organisée à Monténégro, elle a été sacrée 4è meilleure buteuse mondiale.

Faisant ses premiers pas en handball en 2007 dans l’équipe d’Héritage, puis successivement dans St Eloi, Vainqueur avant de regagner Héritage, Julie Betu a horreur des défaites. Elle ambitionne, grâce aux compétitions futures au double plan africain et mondial, de devenir « professionnelle » en embrassant le professionnalisme.

Posté par lumbamba à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2013

La RDC rate son objectif avec le nul (0-0) réalisé devant le Cameroun aux éliminatoires du Mondial 2014

La RDC rate son objectif avec le nul (0-0) réalisé devant le Cameroun aux éliminatoires du Mondial 2014

Kinshasa, ACP Les Léopards de la RDC ont raté leur objectif avec le nul réalisé  à domicile devant les Lions Indomptables du Cameroun sur la marque de 0-0, dimanche au stade des Martyrs, lors de la 5ème et avant-dernière journée du groupe 9 des éliminatoires de la Coupe du monde de football-Brésil 2014.

Un résultat qui n’arrange nullement les affaires des fauves congolais qui auraient pu, en cas de victoire, s’approcher d’un point des Chevaliers de la Méditerranée de la Libye, seuls en tête avec 9 points (+3), en attendant le déplacement de Lomé, en septembre prochain. Le dispositif mis en place par le sélectionneur français de la RDC, Claude Marie François Le Roy, avec Distel Zola placé près de ses arrières centraux pendant que le capitaine Youssouf Mulumbu et Ebunga Simbi, en demi excentré, devaient ensemble avec Trésor Mputu se montrer plus présents dans l’entrejeu, n’a pas du tout su gêner les carnassiers camerounais disposés en losange avec Joël Matip comme rampe de lancement de leurs actions.

En effet, celui-ci a été leur courroie de retransmission en bénéficiant régulièrement de l’apport d’Eyong Takang Enow et surtout d’Alexandre Song Bilong pour contrôler le secteur. Si bien qu’ils se sont procuré la meilleure occasion de la partie par Vincent Aboubakar (7ème), seul devant le gardien congolais Robert Kidiaba qu’il a dribblé avant d’envoyer heureusement le ballon dans les filets latéraux extérieurs. Au fil des minutes, pressentant le vide non comblé, le public s’est mis à scander le nom de Matumona Zola « Rumm » pour son esprit créatif mais écarté sans raison plausible de l’équipe nationale par le technicien français. Au dernier coup de sifflet, quelques spectateurs, déçus, s’en sont pris à leurs joueurs et les membres du staff technique en leur jetant des projectiles, nécessitant l’intervention de la police.

A la conférence d’après-match, l’entraîneur Volker Finge du Cameroun a déclaré « qu’ils étaient venus chercher un nul ou une victoire dans un groupe où tout n’est toujours pas claire, pour rester dans la course avant de jouer le match décisif contre la Lybie,  à Yaoundé.  Je suis là depuis seulement deux semaines, nous allons poursuivre ce qui a été entamé pour avoir le résultat escompté surtout que nous aurons le temps pour le faire. Samuel Eto’o, blessé, est absent, c’est pourquoi nous allons travailler avec les jeunes qui sont là », a-t-il expliqué avant de parler du match contre le Togo qui n’a pas été catastrophique comme le prétendent plusieurs journalistes et observateurs du football. Nous avons perdu mais nous avons bien joué. C’est vrai que dans ce genre de match, c’est le résultant qui compte », a-t-il conclu.

Pour leur part, dans le même groupe, les Eperviers du Togo sont éliminés de la course à la suite de leur défaite devant les Chevaliers de la Méditerranée de la Libye par 0-2, vendredi au stade du 11 Juin, à Tripoli. Effrayés par les conditions de sécurité en Libye, privés d’Alaixys Romao et de Jonathan Ayité qui ont préféré déclarer forfait, en crise à cause de primes versées tardivement, arrivés seulement la veille du match, les Togolais n’ont pas tenu longtemps. Très tôt, la sélection libyenne a obtenu un penalty généreux pour une faute de main mais qu’elle n’a pas, cette fois, raté pour ouvrir le score par Faisal Saleh (7ème) : 1-0. Ahmed Zouay a ensuite eu une bonne opportunité d’aggraver la marque  avec une reprise de volée trop écrasée (12ème). Komlan Amewou (18ème) a doublé ensuite involontairement le score sur un coup franc en se jetant pour essayer d’envoyer le ballon en corner mais l’a catapulté au fond de ses propres filets avec une tête plongeante : 2-0. Passée la tempête, les Togolais se sont lancés à l’assaut de la cage libyenne pendant presqu’une heure. Les Chevaliers de la Méditerranée ont géré au mieux leur avance pour s’imposer et éliminer ainsi les Eperviers, maintenus à 4 points à une journée de la fin du deuxième tour.

La Libye disputera, selon toute vraisemblance, la qualification avec le Cameroun, désormais 7 points (-1), qui visera le 10ème point, chez lui, à Yaoundé. Les chances de la RDC paraissent donc assez minces même en cas de victoire devant le Togo, à Lomé, à cause d’un faible goal-différence. ACP./Ndom.

 

Posté par lumbamba à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2013

Sanga Balende engage deux joueurs camerounais

SM Sanga Balende

 

 

 

 

 

Mbuji-Mayi, ACP SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi a engagé deux joueurs camerounais, l’avant-centre Koanan Jacques et le défenseur axial Yengo Song, qui viennent respectivement du FC Akas du Cameroun et de Ghazill FC du Liban.

Les deux éléments,  venus renforcer les secteurs défensif et offensif, ont été présentés aux autres joueurs par le président du comité de direction, Alphonse Ngoyi Kasanji, qui a réaffirmé ses ambitions de voir Sanga Balende participer, les années prochaines, à l’une des compétitions interclubs de la CAF (Confédération africaine de football). Ces recrues portent à cinq le nombre des joueurs expatriés au sein du club des « Banjelu ne basantu » parmi lesquels l’Ivoirien Rolland Gossey, le Malien Kossi Diallo et l’Egyptien Slam Mouhamed. ACP./Kasai Direct

Posté par lumbamba à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2013

Côte d'Ivoire : un mort et 23 blessés dans le mitraillage d'un car de footballeurs

Les soldats des FRCI peinent à sécuriser l'ouest de la Côte d'Ivoire. Les soldats des FRCI peinent à sécuriser l'ouest de la Côte d'Ivoire. © Sia Kambou/AFP

Selon la presse ivoirienne, des coupeurs de route ont mitraillé le car d'une équipe de footballeurs, dans la nuit de mardi à mercredi. Le bilan est d'un mort et 23 blessés.

Des « coupeurs de route » n’ont pas hésité à ouvrir le feu sur le car d’une équipe de football qui tentait de leur échapper. Le drame s’est produit dans la nuit de mardi à mercredi, sur l'axe Duékoué-Bangolo (ouest), alors que les joueurs de l’ES Bafing (D2 ivoirienne) rentraient d'Abidjan après un match de championnat.

Les braqueurs, qui étaient déjà en train de dépouiller les passagers d'un autre car, ont littéralement mitraillé les footballeurs. Le bilan fait état d’un mort et de 23 blessés graves. La région de l'ouest de la Côte d'Ivoire, en proie depuis des années à de vives tensions interethniques qui recouvrent souvent des conflits terriens, reste la plus instable du pays sur le plan sécuritaire. La crise politico-militaire de décembre 2010 à avril 2011 y a fait un millier de morts, selon un rapport de l'ONU.

(Avec AFP)


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Côte d'Ivoire : un mort et 23 blessés dans le mitraillage d'un car de footballeurs | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

Posté par lumbamba à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]