13 juillet 2017

La pintade et le serpent

pintade

La pintade avait passé plusieurs jours à couver ses œufs dans son nid. Elle en sortit, un avant-midi, pour s’alimenter. Pendant qu’elle était partie, le serpent s’invita chez elle et s’enroula autour de ses œufs. Ne se doutant de rien, la pintade revint vers son nid et y trouva un curieux visiteur autour des œufs. Prise de peur, elle alla se poser sur une branche en face pour appeler du secours. Elle se mit à chanter cette chanson lugubre par laquelle elle s’adressait à ceux de son espèce. Ces derniers, écoutant la chanson, venaient pour en connaître la cause. Voici la chanson :  

Pintade :

Bakwa nyunyu totototo toooo totoo
Bakwa nyunyu ba tutende ba tulaji
lwayi nu mune mayu enu.

(Vous tous, oiseaux de la terre
Vous, petits et grands
Venez voir vos œufs !)

Répondant :

Dikangala wa mukombo, tshi dila-dila butuku ne munya ntshinyi ?

(Pourquoi te lamentes-tu nuit et jour ?)

Pintade :

Nyoka wa tshimpaka mumpaka ne mayu anyi.

(Le méchant serpent s’est emparé de mes œufs)

Répondant:

Oh awu wakatumana aaaaaaaaaaaa !

(Oh celui-là nous a exterminés depuis des siècles)

La première à s’intéresser fut la perdrix, sa vieille amie d’enfance. Elle lui demanda : « Chère amie, pourquoi te lamentes-tu comme ca ? Que t’est-il arrivé ? » La pintade lui montra son nid plein à craquer avec le serpent autour de ses œufs. Pour toute réponse, la perdrix lui répondit : « Celui-là nous a presque tous exterminés depuis des siècles ». Elle ne voulut même pas s’approcher du nid. Elle prit de l’altitude et s’en alla dans la vallée verdoyante.

La pintade continua de chanter et de se lamenter. Vint aussitôt le héron au long cou : « Pourquoi pleures-tu depuis des heures, chère amie ? Que t’est-il arrivé ? ». Du regard, la pintade lui montra l’entrée de son nid. Y apercevant le serpent, le héron lui dit ; «  Celui-.là nous a exterminés depuis des siècles ». Il s’envola et disparut vers le lac qu’on voyait un peu plus loin, en forêt comme un disque d’argent abandonné dans la nature.

Tous les oiseaux de la terre entendirent la chanson triste de la pintade et vinrent pour en savoir davantage. Mais aussitôt qu’ils apercevaient le serpent autour des œufs de la pintade, ils s’en envolaient sans apporter aucune aide à la malheureuse. Même l’aigle au bec puissant et acéré ne pouvait s’attaquer au serpent et libérer les œufs de la pintade. « Celui-là nous a tous exterminés depuis des siècles », lui répétaient-ils tous avant de disparaître.  Mais,  la pintade, bien que fatiguée d’avoir longtemps chanté, n’abandonna pas pour autant.

Pintade :

Bakwa nyunyu totototo toooo totoo
Bakwa nyunyu ba tutende ba tulaji
lwayi nu mune mayu enu.

(Vous tous, oiseaux de la terre
Vous, petits et grands
Venez voir vos œufs !)

Tout à coup, elle vit venir une fourmi. " Ca fait longtemps que je t’entends pleurer. Que t’est-il arrivé, mon amie ?" Tous ceux de mon espèce, qui se sont intéressés à mon malheur, ne m’ont pas aidée. Que pourrais-je attendre de ce minable insecte ? se demanda la pintade.  Elle voulut la rabrouer, mais se retint. Sans mot dire, elle lui montra le serpent dans son nid. La fourmi observa longtemps l’imposteur et disparut dans les feuillages. La pintade ne remarqua même pas sa disparition. Jetant un œil à gauche, jetant un œil à droite, elle chantait toujours et toujours, mais sans grand espoir. Pendant ce temps, le serpent immobile se reposait autour de ses œufs.

Ni la pintade ni le serpent ne remarquèrent toute la grande armée de fourmis qui investissaient le lieu.  Elles étaient partout. Sous l’humus qui tapissait la terre humide de la forêt, sur une grande partie du tronc et sur la branche qui soutenait le nid, Au premier signal donné par leur chef, l’attaque fut foudroyante : les fourmis qui étaient autour du nid tombèrent sur le serpent qui abandonna aussitôt le nid. Dans sa fuite, il tomba par terre où il fut accueilli par les soldats fourmis. Ceux-ci l’y attendaient avec impatience. En quelques minutes, il ne restait qu’un long squelette, sans vie. La pintade put ainsi regagner son nid où elle retrouva ses œufs intacts.

 

Moralité :

Souvent, nous mettons nos espoirs dans des personnes en qui nous pensons avoir pleine confiance. Mais des solutions à nos problèmes, nous les obtenons parfois des gens sur qui nous ne comptons même pas. La pintade de ce conte n’oubliera jamais le geste de la fourmi qui l’a aidée à procréer pendant que ceux de son espèce l’avaient littéralement abandonnée.

 Ce conte m'a été raconté par Martin Dimuka Kataka en vacances en Allemagne

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 juillet 2017

COMMUNIQUÉ NÉCROLOGIQUE: DÉCÈS DE MAMAN MADELEINE NGALULA, LA MÈRE DE THÉRÈSE NGANA KADIEBUE

madeleine ngalula

Madame Thérèse Ngana Kadiebue nous fait part du décès de sa mère, maman Madeleine Ngalula, en date du 22 juin 2017 à l’hôpital Saint Joseph de Kinshasa. Née en 1947, maman Madeleine est morte à l’âge de 70 ans de suite d’une courte maladie.

Madame Thérèze Ngana Kadiebue organise le deuil d’un jour ce samedi, 29 juillet 2017 à Freie Christen Gemeinde Köln sur Theodor Heuss Str. 9  à 51149 Köln (C’est l’église du pasteur Pandanjila à Porz). Elle invite toutes celles et tous ceux qui veulent la consoler à se joindre à elle en cette date à partir de 18 heures.

Ce communiqué tient lieu de faire part.

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2017

ALLEMAGNE: LES MAMANS CONGOLAISES DE KERPEN ORGANISENT UN BARBECUE LE 1ER JUILLET 2017, ALLEON Y SERA AUSSI

femmes congolaises grill 2017-page-002

femmes congolaises grill 2017

L’arbre ne peut pousser plus haut et porter de bons fruits que si ses racines s’enfoncent dans les profondeurs de la terre.

Dans le cadre des échanges culturels, les mamans congolaises, réunies dans une association dénommée « LES MAMANS LA PROMESSE », organisent le samedi 1er juillet prochain un barbecue sur Grill-Hütte, Brüchhöhe à Kerpen-Sindorf, à partir de 15 heures. Au menu, il y aura de la viande de chèvre, du poisson, du poulet grillés avec de la banane plantain et de la sauce pimentée.

La maison de la mode « Alleon » sera de la partie avec sa création, reflet de la rencontre des cultures occidentale et africaine. En effet, le design d’Alleon marie le wax traditionnel à la coupe moderne pour habiller aussi bien l’Africaine que l’Européenne.   Alleon offre une gamme variée de ses produits de très haute qualité: des robes, des jupes, des pantalons, des vestes et des blouses pour femmes et des baskets et des pantoufles pour les deux genres.

Enfin, toujours dans le cadre des échanges culturels, monsieur Lumbamba Kanyiki, votre serviteur, présentera son livre « Les contes du Congo suivis de la chasse aux chacals ». Ce recueil de contes est, pour les jeunes congolais comme européens, une petite fenêtre sur la culture du Grand Congo.

Avons-nous éveillé votre curiosité, alors n’attendez pas; rendez-vous est donc pris pour le 1er juillet 2017 à Kerpen-Sindorf, à partir de 15 heures!

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 02:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2017

IN MEMORIAM: ABBÉ BONIFACE TSHINYAMA BADIBANGA

abbé boniface tshinyama badibanga

Le 23 mars 2017, à 15h15,  Le Père Boniface TSHINYAMA BADIBANGA terminait son pèlerinage sur terre. Comme il l’avait tant souhaité sur une terre mariale.

Il est monté vers la Jérusalem Céleste pour y célébrer la Pâques et y recevoir son trophée (à l’instar de Saint Paul) au terme de sa mission accomplie sur cette terre des hommes.

En sa mémoire, ses confrères célébreront une messe d’action de grâces le 18 juin 2017 à 16 h en l’église Saint Charles sise avenue KARRELVELD  n° 13 – 15   1080 Bruxelles (Molenbeek)

Après la messe, un verre d’amitié sera partagé.

Les organisateurs

Posté par lumbamba à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2017

KABILA, LES CONGOLAIS NE SONT PAS DUPES!

Réfugiés kasaiens en Angola

Après avoir donné l’ordre de massacrer les pauvres citoyens qui n’aspiraient qu’à vivre paisiblement sur la terre de leurs ancêtres dans le Grand Kasai et après avoir mis sur le chemin de l’exil des milliers de Kasaiens, monsieur Kabila vient se présenter en homme de paix. Il vient jouer à son éternel jeu de théâtre de « consultations des couches de la population pour une paix durable ». Et ce qui est triste dans tout ca est que plusieurs naifs du Kasai Central y ont cru. Combien de consultations populaires a-t-il organisées à Kinshasa et qui sont demeurées sans suite jusqu’aujourd’hui?  Depuis quand on déplore les massacres perpétrés par ses forces de l’ordre sur les civils innocents et pourquoi réagit-il seulement maintenant? Qui pourrait croire en sa bonne foi?

Sa tournée honteuse dans le Grand Kasai est une mise en application de son plan macabre ficelé dans ses petites officines et intentionnellent préparé pour mettre le feu au pays et venir se  présenter comme l’homme de paix pour se maintenir au pouvoir! Nous ne sommes pas dupes!

Nous publions ci-bas un extrait d’une vidéo  d’une télévision angolaise montrant un flux important de Kasaiens, hommes, femmes et enfants, fuyant les massacres des forces de Kabila et allant chercher refuge en Angola.

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 03:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 mai 2017

L’ARRIVÉE DE KABILA À KANANGA: UN NON-ÉVÉNEMENT

kananga en feu

Kanangaises et Kanangais,

Nous apprenons que monsieur Kabila, le pompier-pyromane, va arriver incessamment à Kananga, chef-lieu du Kasai Central pour soi-disant consoler les familles éprouvées par les massacres  de ses forces de l’ordre. Faites de son arrivée un non-événement et vaquez à vos occupations quotidiennes. Que personne ne vous oblige à aller l’accueillir! Nous pensons ici aux mamans maraîchères, aux commercants de différents marchés,  aux écoliers et aux fonctionnaires des travaux publics. Faites-lui savoir qu’il n’est pas le bienvenu sur nos terres!

C’est comme qui dirait: L’assassin revient toujours au lieu du crime.

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2017

BELGIQUE: TROISIÈME GRAND PÈLERINAGE POUR COMMÉMORER LE 57ÈME ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE DE LA RDC

sanctuaire de la vierge des pauvres

troisième pèlerinage des Congolais

Chers tous,

Pour commémorer le 57ème anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, l’association de fait des Congolais Chrétiens de Belgique vous invite à prendre part au troisième grand pèlerinage qu’elle organise le dimanche 02 juillet 2017 au Sanctuaire de la Vierge des pauvres sur 57, Rue de l’Esplanade à B-4141 Banneux N.D. (Sprimont).

Le programme semble bien chargé. Suivant le prospectus en pièce jointe, il y aura à partir de 10 heures 30 des séances de prière (chapelet), le chemin de la croix ou l’adoration, la projection d’un film documentaire « Afrika, telema! »et  la célebration de l’Eucharistie. Du reste, les participants ont  aussi la possibilité de se confesser.

Les organisateurs espèrent vous voir nombreux afin de prier pour la République Démocratique du Congo qui traverse des moments particulièrement difficiles de son histoire.

Pour informations supplémentaires, veuillez composer le 0032(0)484 728 889.

Les organisateurs
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2017

ALLEMAGNE: APPEL D’AIDE POUR LES SINISTRÉS DU KASAI CENTRAL

monusco à tshimbulu

 

Chers tous,

Le 24 avril 2017, nous avions initié une campagne de collectes des fonds pour aider les sinistrés du Kasai Central, victimes des massacres perpétrés par les forces de Kabila sur la population de cette province. Cette campagne a été suivie des coups de téléphone à nos frères et soeurs du Grand Kasai pour sensibilisation. J’avais recu des promesses fermes et j’y crois encore. Mais jusqu’à ce jour, plusieurs d’entre vous n’ont pas encore honoré leurs engagements. Et pourtant la situation sur place ne fait que s’empirer. Bena kuetu badi bamba ne « Bukuate mutu, mbukuate nshingu » c’est dire que nous devons nous sentir tous concernés. Qui, croyez-vous, pourra venir en aide à ces familles démunies, à tous ces déplacés si ce n’est nous qui sommes ici? J’en appelle encore à votre sens de responsabilité.

Veuillez verser votre contribution en utilisant les coordonnées suivantes:

Grand Kasai e.V.
IBAN: DE91390500001070494826
BIC: AACSDE33XXX

S’il vous plaît, n’endurcissez pas votre coeur. Chaque Euro de votre part peut sauver une vie.

Cordialement

Lumbamba Kanyiki
Secrétaire Général du Grand Kasai e.V.

Posté par lumbamba à 01:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2017

COMMUNIQUÉ: REMERCIEMENTS

gâteau d'anniversaire Caro

Une semaine après la fête-surprise organisée par ma famille pour mes soixante ans d’âge le 29 avril 2017, je viens, à travers ces lignes, dire merci à tous les amis et connaissances, à toute ma famille et ma belle-famille venues de France et de Belgique, qui ont répondu aux invitations lancées par ma famille. Merci beaucoup pour vos marques de sympathie et d’amour, merci beaucoup pour les cadeaux en nature et en espèces.  Vous m’avez montré, à travers cette participation l’amour que vous portez en ma modeste personne. Je suis un homme comblé, rien de plus à dire! A celles et ceux qui n’ont pas pu s’associer à nous, retenus par quelqu’empêchement que ce soit, nous disons aussi merci parce qu’ils ont été de coeur avec nous.

Je saisis, du reste, cette opportunité pour réitérer mes remerciements à Rita, mon épouse et à mes enfants Christian et Irénée pour avoir fait de ce jour, un cadeau mémorable dans ma vie. Enfin, je dis grand merci à mon ami, mon frère, Denis Kapuku Mukuna et à son épouse qui est aussi ma nièce pour leur  soutien et leur assistance à ma famille pendant toute la période de la préparation de la fête. Christian est en train de préparer les images. Vous les verrez le moment venu. Je vous invite donc à la patience.

Encore une fois MERCI!

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 00:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2017

ALLEMAGNE: COLLECTE D’AIDE FINANCIÈRE POUR LES SINISTRÉS DU KASAI

kananga

L’association sans but lucratif Grand Kasai e.V. lance ce jour sur toute l’étendue de la République Fédérale d’Allemagne une action de collecte d’une aide financière en faveur des déplacés du Kasai Central, victimes des atrocités des forces de l’ordre  dans les conflits qui les opposent aux miliciens de Kamuina Nsapu. Elle invite les Congolaises et les Congolais ainsi que tous les amis du Congo à apporter chacun sa contribution pour venir en aide aux victimes du Kasai.

Voici les coordonnées bancaires:

Grand Kasai e.V.
IBAN: DE91390500001070494826
BIC: AACSDE33XXX

D’après l’UNICEF, les atrocités des forces de l’ordre dans le Kasai Central ont provoqué des milliers de déplacés dont six cents mille sont des enfants. Ils manquent un peu de tout et n’arrivent même pas à manger à leur faim. Nous vous prions de ne pas rester insensibles à ce message. Votre aide, si minime soit-elle, peut sauver des âmes.
Lumbamba Kanyiki
Secrétaire Général du Grand Kasai e.V.

Posté par lumbamba à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]