05 janvier 2015

Communiqué nécrologique: Le prof. Munabe Kambala Ka Muyaya n'est plus

prof munabe

Le professeur Munabe kambala Ka Muyaya est décédé aujourd'hui à Kinshasa suite à une courte maladie.
 Le défunt était professeur agrégé de chirurgie à l'Université de Lubumbashi et à l'Université du Kasai. Il fut Ministre de la Santé publique.
 Eminent professeur très apprécié par tous ses étudiants et amoureux de la formation , il laisse un grand vide dans ces universités où il s'était distingué. Le prof Munabe Kambala Ka Muyaya laisse une veuve et une grande famille. Son corps sera transféré à Kananga pour la céremonie d'hommage  de ce digne fils qui faisait la fiérté du kasai.
Kasai Direct

Posté par lumbamba à 00:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


31 décembre 2014

Bonne année 2015

nouvel an 2015

Kasai Direct vous présente ses voeux les meilleurs pour 2015.

 

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 18:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 décembre 2014

RDC: majorité et opposition toujours divisées sur la loi électorale

 
Des députés nationaux le 15/12/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors du discours du prédisent Joseph Kabila sur l’état de la nation devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes députés nationaux le 15/12/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors du discours du prédisent Joseph Kabila sur l’état de la nation devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’opposition parlementaire s’oppose à tout examen d’un quelconque projet de loi qui émanerait du Gouvernement et qui tenterait de modifier la loi électorale en vigueur. Elle réagit ainsi à l’annonce faite par le président de l’Assemblée nationale à l’ouverture de la session extraordinaire que son bureau informerait la plénière dès que le Gouvernement aura déposé son projet de loi relative à l’organisation des élections en RDC. Du côté de la majorité l’on pense, que compte tenu des problèmes enregistrés lors des élections de novembre 2011, il y a lieu de revoir certaines dispositions de cette loi en vigueur.

Martin Fayulu, député de l’opposition a déclaré dimanche 28 décembre qu’il était inopportun de discuter d’une nouvelle loi électorale en ce moment précis.

«Nous disons clairement que s’ils ont convoqué une session extraordinaire sans objet qu’ils nous le disent; parce que, pour nous, il est nullement question d’aller adopter une nouvelle loi électorale», a affirmé le président l’Ecidé.

L’opposant estime que les règles du jeu ne peuvent être modifiées alors que le match est déjà en cours:

«Le match a commencé le 28 novembre 2011 avec les règles du jeu. Les règles du jeu, c’est cette loi portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales du 25 juin 2011. Et maintenant, on vous dit que non, vous devez changer les règles du jeu. Non !»

Si d’aventure, a-t-il poursuivi, «ils poussent leur majorité factice à changer la loi électorale, nous allons utiliser ça comme l’élément déclencheur. L’opposition ne se présentera pas, nous ne pouvons pas aller discuter de quelque chose qui existe déjà.»   

Révision indispensable

De leur côté, certains députés de la majorité au pouvoir jugent indispensable la modification de la loi électorale pour éviter la répétition des problèmes enregistrés au cours des élections de novembre 2011.

L’un d’eux, Henry Thomas Lokondo, a évoqué le souci d’avoir une loi impersonnelle qui, d’une part, règlerait toutes les questions de fraudes, et d’autre part, renforcerait le pouvoir des témoins sans lesquelles, la crédibilité d’une élection laisse à désirer:

«Quand nous avions terminé les élections en 2011, quand il y a eu des requêtes, mais j’ai vu des requêtes majorité contre majorité et opposition contre opposition. C’est que quelque part, il faut redresser les choses, par exemple, cette histoire de centre de compilation. Quelqu’un au bureau [de vote], on a affiché qu’il avait cent voix, au centre de compilation on ajoute un zéro: il a mille voix. Ce sont ce genre de choses qu’il faut corriger et renforcer surtout le pouvoir des témoins.»

Il a par ailleurs appelé ses collègues de l’opposition à se montrer responsables et réalistes:

«Le comportement de mes amis de l’opposition est un peu excessif. […] Un parlementaire c’est quelqu’un qui débat. Un document que vous n’avez pas encore vu vous le réfutez. Non ! Qu’on nous amène ce projet là, on va le lire nous tous, et ceux qui trouveront qu’ils n’ont rien avoir avec ce document-là, bon ! Ils vont tirer les conséquences possibles.»

Au cours de son allocution inaugurale de cette session parlementaire, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku a écarté l’éventualité de la révision constitutionnelle, qui fait polémique en RDC.

«Au cours de cette session, il n’est pas question ni d’une quelconque révision constitutionnelle, ni d’une quelconque manipulation de la loi électorale aux fins de révision constitutionnelle ou de prolongement de nos différents mandats respectifs », a-t-il assuré.

radiookapi.net

Posté par lumbamba à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2014

Le gouverneur Alex Kande pour la tolérance, la paix et le pardon

accueil alex kande

Le gouverneur du Kasai Occidental Alex Kande est rentré dans sa province le mercredi 25 décembre venant de Kinshasa où il était parti assister au congrès. A sa descente d’avion, il a été accueilli par une foule immense de Kanangaises et Kanangais qui l’a accompagné jusqu’à sa résidence officielle. A lire sur www.kasaidirect.com

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2014

Joyeux noel à toutes et à tous!

avec-mon-amitie-noel-2

C’est avec des sentiments  mêlés de tristesse et de joie, de déception et d’espoir, de crainte et d’optimisme que je vous écris ce message pour Noël.

Noël est une fête de famille. Nous remercions plusieurs enfants qui se sont déplacés pour se joindre à leurs familles afin de fêter Noël. Pour une fois, plusieurs familles reprennent vie et les parents retrouvent le sourire. Les partages et les échanges des cadeaux, si petits soient-ils, apportent du baume dans les coeurs qui les reçoivent.

Mais plusieurs autres n’auront pas la même joie; ils ont perdu pendant cette année qui s’achève qui un père, une mère, un frère ou une soeur, etc. Tous des êtres qui leur étaient chers. Nous compatissons à leur douleur.

Pour ceux qui se sont approprié le Christ comme  seigneur et sauveur, nous leur rappelons les promesses de se retrouver avec leurs proches à son retour. Pour les enfants de Ilunga Mbidi, qui croient que les morts ne sont pas morts et qu’ ils sont toujours à leurs côtés. Ce message est un rappel qui leur donne encouragement et assurance.

Noël est aussi une fête de partage. C’est pourquoi, en ce jour de Noël, je vous prie d’avoir aussi une pensée pour  les plus démunis et les sans abris. Beaucoup d’entre-nous ont perdu tout sens de solidarité. Prenez de bonnes résolutions pour l’année qui commence.

“Udia-dia, wadia; tshibi mmatandu!” A vous qui êtes dans l’allégresse et  à vous qui êtes affligés. Au nom du Grand Kasai e.V., je vous envoie un message de paix et d’espoir en l’avenir. Dans la nuit des temps, que l’enfant Jésus soit une flamme qui vous guide vers la lumière éternelle.

Joyeux Noël à toutes et à tous!

Lumbamba Kanyiki

Secrétaire Général du Grand Kasai e.V.

Posté par lumbamba à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 décembre 2014

Un meeting monstre à l’shi ; C’est fini : Voici la parabole mortelle de Moïse Katumbi contre Joseph Kabila

katumbi

Entre Joseph Kabila et Moïse Katumbi ça n’a jamais été le grand amour, désormais la rupture politique est consommée. En politique, il n’y a pas de hasard, surtout dans le calendrier où tout déplacement du chef de l’Etat est calculé. En décidant de se rendre à Lubumbashi avant-hier lundi 22 décembre, Joseph Kabila voulait dissuader Moïse Katumbi de faire un comeback triomphal dans sa ville, prévue de longue date pour hier mardi 23 décembre 14. Les services de sécurité ont même demandé au gouverneur d’ajourner son retour au motif que le chef de l’Etat était dans la capitale cuprifère. Fait de prince ! Mais c’est mal connaitre Katumbi qui, dans son bon droit, a décidé de défier Kabila. En atterrissant avec son jet privé hier mardi sous le coup de 11 heures (heure de Kinshasa) à l’aéroport de la Luano, Moïse Ka¬tumbi a délibérément choisi d’ignorer Joseph Kabila et ses sbires. A lire sur www.kasaidirect.com

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2014

Qui en veut au gouverneur Alex Kande?

alex kande

Ce qui était considéré comme radio-trottoir ou bruit sans fondement, il y a quelques mois  s'est révélé au grand jour ce 18 décembre.  Une conspiration se préparait dans le cercle du pouvoir à Kinshasa contre le gouverneur Alex Kande. A lire sur www.kasaidirect.com

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2014

Sortie malheureuse de joseph Kabila : Un grand peuple pour un petit président

Dabadi ZOUMBARA
Le Pays – Burkina Faso
 

kabila

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, vient de faire une sortie malheureuse, en tout cas, une sortie qui est loin de le placer au rang des grands dirigeants du continent noir. Face aux élus de son pays, députés et sénateurs, alors qu’il était attendu sur le délicat sujet d’une éventuelle modification de la Constitution de son pays, qui lui permettrait de briguer un troisième mandat, Kabila fils a déclaré sans ciller que le peuple congolais est un grand peuple qui n’est pas comme les autres.
Le président congolais insinue-t-il que le peuple burkinabè dont la détermination et la bravoure auront permis de venir à bout du régime dictatorial de Blaise Compaoré, est un petit peuple ? Est-ce un pied de nez adressé au vaillant peuple burkinabè ? En tout cas, si ce n’est pas une insulte, ça y ressemble fort. Et puis, quel paradoxe ! A lire sur www.kasaidirect.com

Posté par lumbamba à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vidéo: Anniversaire de Denis Kapuku Mukuna

Vous pouvez aussi voir cette vidéo sur www.kasaidirect.com.

Anniversaire Denis Mukuna 13 12 2014

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2014

Les 82 ans d’âges d’Etienne Tshisekedi célébrés à Kinshasa et à Bruxelles

Etienne Tshisekedi

Le président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba, vient de souffler sur ses 82 bougies. Et pour fêter cet évènement, I’UDPS a organisé, le dimanche 14 décembre 2014, un culte d’action de grâces le matin à la paroisse Saint Dominique, dans la commune de Limete, et une rencontre au siège du parti situé sur la 10ème rue Limete.
14 décembre 1932-14 décembre 2014, cela fait exactement 82 ans depuis que ce premier Docteur en Droit de la République Démocratique du Congo a vu le jour. A lire sur www.kasaidirect.com

Posté par lumbamba à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]