11 novembre 2016

Douce enfance

Mon cher Johnny Nkongolo,

Nos échanges suscités sur facebook par l'image de la maison qui t'a vu naître m'ont inspiré. Le résultat en est ce petit poème que je te dédie. Par ailleurs, j'ai appris que tu étais souffrant. Je te souhaite une prompte guérison.

Douce enfance pleine d’innocence
Enfance pure
comme l’eau qui coule de nos sources
Douce enfance de l'insouciance
loin des vautours et autres prédateurs

Des jeux des rues et des cris d’oiseaux
Beaucoup de rires mais aussi des pleurs vite oubliés
Enfance heureuse des amours timides
des cœurs qui se cherchent, mais noyés
dans des profondeurs sombres d'interdits

Je ne connaissais ni richesse ni pauvreté
Je ne connaissais ni haine ni jalousie
Le racisme m’était étranger
et inconnue la peur de l’autre

Blanc et noir étaient juste des couleurs
Car je croyais
que nous étions tous des hommes
créés à l’image de l’Eternel

De cette enfance douce et heureuse
passée à Kananga Malandji wa nshinga
je me souviendrai toujours.

Lumbamba Kanyiki

 

 

 

 

 

 

Posté par lumbamba à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 novembre 2016

LE RASSEMBLEMENT DOIT ARRÊTER UNE STRATÉGIE EFFICACE POUR DES ACTIONS À VENIR

rassemblement de l'opp

Jusque-là, l’opposition subit les affres des forces de l’ordre de Kabila. Et pourtant leur technique est connue et est très simple: Lorsqu’elle veut empêcher toute manifestation de l’opposition, la police nationale de Kabila sort ses gros moyens, organise des faux tournois de football au lieu proposé pour la dite manifestation, elle verrouille tous les lieux stratégiques et coupe les signaux des médias de l’opposition. Et à chaque fois, l’opposition échoue dans ce bras de fer. Il revient aussi à l’opposition de trouver une bonne stratégie pour contourner le dispositif policier de Kabila. Nous présentons ici quelques pistes dans la recherche d’une stratégie efficace.

Les moyens de communication

De nos jours, la communication joue un grand rôle dans le bon fonctionnement des institutions. Le rassemblement devra se chercher des émetteurs radio mobiles pour pouvoir communiquer avec la base qui est le peuple. Ces émetteurs devront être activés à des heures différentes avec des fréquences variées qui seront connues de toute la population. Des animateurs aguerris devront les utiliser et garder le peuple mobilisé dans sa lutte pour l’alternance. Ainsi, la population sera toujours informée et alertée par radio. Ils recevront des directives et autres mesures par ce canal.

Blocage des grandes artères avant toute manifestation

Kinshasa a beaucoup de véhicules appartenant aux particuliers acquis au changement. Plusieurs heures avant toute manifestation, les conducteurs des véhicules alertés par radio peuvent faire des opérations tortues, provoquer des bouchons sur les avenues et artères qui mènent au lieu du rassemblement afin d’empêcher la police de déployer son dispositif criminel avec des chars et canons à eau. Ils seront obligés de venir à pied et en ordre dispersé. D’où leur action ne sera plus efficace face à une foule compacte.

Une mobilité permanente pour les dirigeants

Nous assistons chaque fois au même scénario. Combien de fois doit-on interdire au président Tshisekedi de se rendre à des manifestations? Nous recommandons que le président soit en mobilité permanente. Il ne devrait pas être facilement localisé comme c’est le cas aujourd’hui. Les forces de Kabila ne doivent pas savoir où passe le président Tshisekedi ses nuits. De toutes les facons, le peuple ne sait pas où Kabila passe les siennes.

Une équipe stratégique pour le rassemblement

Pour des actions futures à prendre, étant donné que nous sommes en présence des gens qui sont dans la logique d’affrontement, le rassemblement doit constituer une équipe avec des anciens officiers et cadres des renseignements qui les aideront à donner du fil à retordre aux forces de l’ordre de Kabila, voire à les épuiser.

Toutes ces mesures ne sont pas exhaustives. Certains compatriotes peuvent en suggerer d’autres. « Du choc des idées, jaillit la lumière », dit-on.

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2016

LES AMIS DE BALOS FÊTENT SES SOIXANTE ANS

Rita, Ya marie , Balos

Il croyait accompagner son ami et frère Adaly Mulumba Nkashama à une fête quelconque hier à Charleroi, Balos Balumuene Dijiba (étang en francais) a eu difficile à contenir les vagues d’émotions provoquées par l’étang de ses proches, amis et connaissances rassemblés pour fêter ses soixante ans d’âge. A l’entrée dans la salle de l’Eglise Saint Barthélémy, il a été surpris par la célèbre chanson populaire de « joyeux anniversaire » et les cris de joie qui l’ont fortement touché . L’émotion a été d’autant plus grande qu’il voyait sa fille Oriane et sa mère parmi les amis et connaissances qui s’étaient rassemblés et investis pour faire de cet événement un jour mémorable.

Dans son mot d’accueil, monsieur l’abbé Jeanot Mukeke, l’un des organisateurs, a souligné la chaleur des relations que Balos entretient avec tous ses amis. Selon ses dires, Ceux-ci ne sont même plus à considérer comme ses amis et amies, mais plutôt comme ses frères et soeurs. Prenant à son tour la parole, Balos a remercié toutes et tous, en commencant par les prêtres Jeanot Mukeke et Jean-Pierre Badidike, pour cette marque d’amour qu’ils ont témoignée à sa modeste personne et pour les dépenses engagées pour faire de ce soixantième anniversaire un jour mémorable dans sa vie.

Kasai Direct, qui y était comme invité, encourage ces genres d’initiatives. Car, elles démontrent que bwana bwetu, notre fraternité n’est pas un vain mot, mais plutôt une réalité!

Voici quelques images de la fête!

caro-balos-et-tatu-lubukayialbertine-et-balosrita-ya-marie-balosadaly-en-pleine-actionbalos-et-ritaalbertine-et-ritasoeur-odia-caro-rita-sur-la-piste

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 02:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2016

LE MUTISME DE LA CLASSE POLITIQUE CONGOLAISE FACE AUX RÉVÉLATIONS FRACASSANTES DE L’EX-BANQUIER DE LA BGFI INQUIÈTE

jean-jacques lumumba

dossierbgfibank2 dossierbgfibank3

Le  séisme provoqué par les révélations de Jean-Jacques Lumumba, l’ex-banquier de la BGFI, en Europe n’a pas donné des répliques au sein de la classe politique au Congo. C’est comme si cela était un non-événement pour elle. Et pourtant les faits sont graves! Ce mutisme est coupable surtout pour ceux qui se considèrent comme des vrais opposants. Est-ce par peur pour la prison? Car, le monsieur qui accuse Kabila et ses proches ne se cache pas. Il cite des noms  des proches des Kabila et il sort des preuves pour confirmer ces allégations. Ces révélations, vérifiées et publiées par un journal de renom comme le soir, est une aubaine pour l’opposition qui devraient s’en servir pour exiger la destitution  et la mise en accusation de Kabila pour haute trahison et pour pillage des finances de l’Etat.

Les révélations de Jean-Jacques Lumumba apportent encore une preuve de plus de la mauvaise foi de Kabila de pouvoir organiser les élections. En effet, le pouvoir soutient n’être pas en mesure d’organiser les élections par manque de financement alors que les comptes de la Ceni sont régulièrement ponctionnés, des sommes prélevées pour des destinations inconnues. Le pays est pillé par Kabila et sa famille. A part Jaynet Kabila citée parmi les personnalités ayant des comptes dans les paradis fiscaux comme le Panama, d’autres noms s’ajoutent dont Francis Selemani Mtwale, fils de Kanambe , l’ami d’enfance de Kabila. C’est lui qui dirige la BGFI dont  Gloria Mteyu, la jeune soeur de Kabila détient 40% des parts. Il y a aussi Albert Juma, le PDG de la Gecamines et Deogratias Mutombo Nyembo, le gouverneur de la banque centrale qui ouvre régulièrement les vannes pour servir les proches de Kabila.

Nous attendons que le rassemblement se saisisse de ce dossier. Ou il engage des actions en justice ou à l’Assemblée Nationale devant aboutir sur la destitution et la mise en accusation de Kabila, ou il actionne la rue pour chasser l’imposture du pouvoir. Il est inutile de continuer à réclamer un quelconque dialogue avec les gens qui ont juré de diriger la RDC par défi et dont la mauvaise foi est manifeste. Ce sont des prédateurs dont la mission est l’extermination des Congolais et la disparition du Congo comme Etat. La nation est en danger. Combien de fois devrait-on le dire?

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2016

L’ennui

Je dédie le poème qui suit à mon ami et frère Balumuene Dijiba en vacances au Canada.

 

De son manteau d’or l’automne s’envole
Et ses éléments en colère dehors se déchaînent

Moi dans mon lit,
comme du manioc trempé
Je rouis au bord du ruisseau de la vie

Seuls les tic-tacs de l'ennui  
m’annoncent
Encore que la vie tourne au ralenti

Je m’ennuie.

 

Lumbamba Kanyiki

 

 

Posté par lumbamba à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 octobre 2016

Message de la diaspora congolaise: Si vous voulez stopper l'immigration congolaise en Europe, arrêtez de supporter Kabila

LA MARCHE DE LA DIASPORA CONGOLAISE À COLOGNE: SI VOUS VOULEZ STOPPER L’IMMIGRATION CONGOLAISE EN EUROPE, ARRÊTEZ DE SUPPORTER KABILA!

Marche cologne 22 octobre 2016

« Si vous voulez stopper l’immigration congolaise en Europe, arrêtez de supporter Kabila et son régime d’occupation et sanguinaire au Congo-Kinshasa ». Tel était le message adressé par la diaspora congolaise de l’Europe au gouvernement allemand et à la communauté internationale hier, le 22 octobre  lors d’une marche organisée à Cologne.

Avant la marche, plusieurs intervenants se sont adressés à la foule compacte devant la gare de Cologne. Nous retiendrons le message d’Alain Muntumosi que nous résumerons comme suite: « Le Congo est un grand pays riche. La superficie du Congo est six fois celle de l’Allemagne. Le Congo renferme des minerais convoités dans le monde entier dont le coltan utilisé dans la fabrication de vos portables, tablettes et ordinateurs. Plusieurs pays occidentaux et leurs multinationales alimentent des guerres récurrentes en RDC pour mettre mains basses sur ces minerais. Ils tuent, ils violent, ils utilisent les enfants dans des mines pour l’exploitation de ces minerais. Nous Congolais, nous n’avons rien à chercher ici chez vous, si le calme revient chez nous et si vos pays nous laissent tranquilles. Nous disons: ca suffit! Das reicht! Les Congolais ont le droit de vivre dans leur pays comme les autres pays du monde dans la paix et la concorde. »

Faisant allusion aux derniers massacres du 19 et 20 septembre perpétrés par la soldatesque de Kabila lors des manifestations du rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, les combattants ont entamé la marche par une nouvelle chanson qui sonne comme un défi au pouvoir en place: Tokolemba te, tokolemba te, ata babomi biso, tokolemba te! Ce qui veut littéralement dire: Nous ne nous fatiguerons jamais! même s’ils nous tuent en masse, nous ne nous fatiguerons jamais! Elle a été entendue plusieurs fois pendant la marche.

Il est enfin à signaler que la marche d’hier a enregistré plus de participants que d’ordinaire. Plutôt qu’un carton jaune, les divers messages traduisaient déjà un carton rouge au régime d’occupation de Kabila Kanambe. De toutes les facons, lorsqu’on se rappelle plusieurs marches organisées par cette même diaspora partout en Europe comme en Amérique depuis le vol du vote d’Etienne Tshisekedi en 2011, il est vrai qu’elle n’a jamais reconnu le régime de Kabila. Et maintenant que ce mandat arrive á la fin, elle ne tolérera jamais une minute de plus du glissement de Kabila à la tête de la RDC. Ingeta!

Place à la vidéo:

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 17:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 octobre 2016

DÉSORMAIS LES CONGOLAIS EN MODE JAUNE JUSQU’AU 19 DÉCEMBRE 2016

couple Tshisekedi en jaune

A partir du 19 décembre, les Congolais sont en mode jaune pour dire à Kabila de se préparer pour déguerpir le 20 décembre 2016. Du couple Tshisekedi en passant par Katumbi, Kyungu, Fayulu en Europe jusqu’aux habitants de l’arrière-pays à Kisangani, Beni,Goma, Lubumbashi et j’en passe, chacun y est allé de son imagination: tasses, cartons, T-shirt, blouses et pagnes, tous en jaune pour dire à kabila: Trop, c’est trop! Tu dois déguerpir et en vitesse! Au cas où tu t’entêtes, le jaune passera inévitablement au rouge.

Le carton jaune à Kabila intervient après que les résolutions issues du monologue de la famille et de l’opposition présidentielles ont autorisé à Kabila de glisser au-delà de la fin de son deuxième et dernier mandat jusqu’en avril 2018, ce que les Congolais refusent catégoriquement. Place aux images!

couple-tshisekedi-en-jaunele-congo-en-jaunekatumbi-kyungu-fayulu-carton-jauneboshab-en-jaunekabila-en-jaunekinoise-en-jaunekinois-en-jaunecarton-jaune-a-kabilalili-la-daronne-en-jaunelisanga-bonganga-en-jauneoperation-carton-jaunemaman-kinoise-en-jaunebeni-en-jaunebeni-en-jaune-1goma-carton-jaune-1goma-carton-jaune-2lshi-en-jaune

 

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2016

communiqué de monsieur l'abbé Mukulu Kabongo: Messe pour le repos de Magy Tshilomba à l'église de la Ste Trinité le 11.11.2016

COMMUNIQUÉ: MESSAGE DE REMERCIEMENT DE MONSIEUR L’ABBÉ MUKULU KABONGO EMERY ET ANNONCE D’UNE MESSE DE REQUIEM POUR LE REPOS DE SA SOEUR MAGY TSHILOMBA

église ste trinité bxl

communiqué

Mes frères et sœurs,

  En date du 5 octobre courant , par le canal de Kasai Direct, je vous ai informés du décès de ma petite sœur Magy Tshilomba décédée subitement à Kinshasa .

 Merci à tous ceux et celles qui ont pu, soit par des coups de fil, soit par d’autres moyens de communication, m’apporter  leur  soutien  moral et spirituel.

Je vous informe que le vendredi 11 novembre, qui correspond plus ou moins avec le 40ème jour de sa mort, je dirai une messe à  15h00 à l’église de la Ste Trinité, sise 37 rue Africaine, 1060 Bruxelles.

eglise-ste-trinite-bxl

D’avance merci à tous ceux et celles qui trouveront un petit moment de venir prier avec nous.

Wenu Mukulu Kabongo

Posté par lumbamba à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2016

COMMUNIQUÉ NÉCROLOGIQUE: MONSIEUR L’ABBÉ EMERY KABONGO MUKULU PLEURE SA PETITE SOEUR MAGUY TSHILOMBA

maguy tshilomba

L’abbé Mukulu Kabongo Emery a la profonde douleur d’annoncer aux amis et connaissances le décès inopiné de sa petite soeur, Maguy Tshilomba, décès survenu le 02 Octobre 2016 à Kinshasa.
La défunte a grandi à  Katoka II à Kananga avant de s’installer à Kinshasa où la mort l’a surprise. Elle laisse derrière elle une grande famille inconsolable. Ses funérailles auront lieu à Kinshasa en fin de semaine.
Kasai Direct présente ses condoléances à la famille éprouvée.
Kasai Direct

Posté par lumbamba à 00:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 octobre 2016

COMMUNIQUÉ NÉCROLOGIQUE: POLINO LUBOYA WA BA LUITULA PLEURE SA MÈRE

mamu bidingisha

Nous avons la profonde douleur de vous annoncer le décès de Baba Mua Mbuyi Bidingisha, la mère de Polino Luboya Bhadi. Baba Mua Mbuyi est décédée à l’âge de 82 ans après une longue maladie. Elle laisse plusieurs enfants et petits-enfants. Le message s’adresse plus particulièrement à tous les amis et connaissances de Polino Luboya et surtout à tous les ressortissants de Katoka 3, à Kananga, Malandji wa Nshinga. Que l’âme de la défunte repose en paix!

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]