13 mai 2018

CEUX QUI CONTINUENT DE TUER DANS LE KASAI SONT LES MÊMES QUI TUENT À BENI ET EN ITURI

M23

Ne nous voilons pas la face! Ceux qui nous tuent au Kasai  sont les mêmes qui nous tuent à Beni et  en Ituri.  Leur mode opératoire reste le même. Ils nous tuent à l’arme blanche; ils nous décapitent à la machette. Ceux qui perpétuent les massacres de pauvres civiles dans les villages du Kasai, à l’abris des regards, sous le silence total sont ceux-là même qui circulaient à bord des kashinyi katoke, ces camionnettes blanche qui enlevaient des jeunes gens il n’y a pas longtemps dans la ville de Kananga.

La poplulation devrait ouvrir les yeux et ne pas accepter la version facile consistant à mettre tous les massacres sur le dos des miliciens Kamuina Nsapu qui n’existent pratiquement plus. Ceux qui tuent au Kasai, ce sont les militaires rwandais qui ont installé des tentes dans la brousse loin de la ville, qui n’obéissent qu’aux ordres de Kinshasa et qui font des razzias dans les villages pour tuer et exterminer la population du Kasai. Ils travailleraient en complicité avec la milice de Kabila dénommée Bana Mura.  Voir aussi http://www.jeuneafrique.com/463828/politique/rdc-la-milice-bana-mura-plus-feroce-que-les-kamuina-nsapu-dans-le-kasai-selon-lonu/.

La population devrait ouvrir les yeux, sinon nous mourrons jusqu’au dernier avec la complicité des nôtres qui pactisent avec l’occupant.

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 14:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


10 mai 2018

RACISME EN FRANCE: NAOMI MUSENGA MEURT APRÈS AVOIR ÉTÉ MOQUÉE PAR LE SAMU (SERVICE D’AIDE MÉDICALE URGENTE)

 

L’affaire rebondit maintenant alors que les faits remontent au 22 décembre 2017 à Strasbourg. En ce jour-là, une jeune fille de 22 ans, Naomi Musenga, ressent, en fin de matinée, des douleurs intenses au ventre. Eelle téléphone le SAMU pour être secourue. L’opératrice qui recoit son appel se moque d’elle avec ses collègues. Elle appelle plusieurs fois et supplie l’opératrice de faire quelque chose: « Madame, j’ai très mal au ventre; je vais mourir ». L’opératrice refuse carrément de la prendre en charge et l’oriente vers les médecins d’urgence. Elle lui communique même le numéro. Naomi Musenga succombera plus tard de suite d’une hémorragie interne à l’hôpital universitaire de Strasbourg.

Ce qui fait mal dans cette triste affaire, c’est qu’elle rebondit seulement maintenant, presque cinq mois après les faits. Dans la foulée, une enquête administrative a été initiée  seulement aujourd’hui par l’hôpital universitaire de Strasbourg et l’opératrice a été suspendue de ses fonctions « à titre conservatoire ».  La ministre de la santé, qui a été informée, a reconnu plusieurs dysfonctionnements dans cette affaire raciste et a initié sa propre enquête pour en savoir plus. La famille de la victime, elle,  a porté plainte contre le SAMU pour non assistance de personne en danger.

Nous avons peur de voir cette affaire honteuse de racisme se terminer comme la plupart des procès intentés aux Etats-Unis dans lesquels les policiers criminels ont été relaxés par la justice américaine après avoir abattu froidement des jeunes Noirs sans armes.

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 00:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 mai 2018

KASAI CENTRAL: LE PONT SUR LA RIVIÈRE LULUA EN TRAIN DE S’EFFONDRER SOUS LES REGARDS INDIFFÉRENTS DES AUTORITÉS PROVINCIALES

pont sur lulua 1

Un compatriote du Kasai Central lance un cri d’alarme sur les réseaux sociaux: le pont sur la rivière Lulua, ce pont qui sert de passage des marchandises en provenance de Kinshasa, de Lunda Norte de l’Angola vers la ville de Kananga est en train de s’effondrer sous les regards indifférents des autorités de la province. Sur les photos qu’il a, lui-même, prises et publiées sur les réseaux sociaux, la chaussée se  détache visiblement de l’ouvrage, laissant à découvert les piliers du pont. Les éléments du garde-corps sont en train de se désintégrer, mettant les piétons en danger. Si rien n’est fait, Kananga sera coupé des territoires de Kazumba, Luiza, Luebo, Tshikapa, Kinshasa et de l’Angola.

Nous osons croire que notre gouverneur Denis Kambayi, qui a déclaré le 30 avril dernier la fin de sa longue période d’observation, pourra enfin se mettre au travail et faire quelque chose pour sauver cet important ouvrage d’art.

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 01:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2018

FORMATION DES ENCADREURS POUR MIEUX AIDER LES PARENTS D’ORIGINE IMMIGRÉE À COMPRENDRE LE SYSTÈME ÉDUCATIF ALLEMAND

agk 280418 2

Plusieurs parents d’origine immigrée ne connaissent pas très bien comment fonctionne le système éducatif allemand. C’est la raison pour laquelle le samedi 28 avril, le comité directeur de l’AGK (Association des Africains de Cologne et des environs) a recu monsieur Peter Ivankovic un de responsable de l’association des parents en Rhénanie du Nord (Elernnetzwerk NRW e.V.) et madame Necibe Nomanoglu de l’association des femmes musulmanes, les deux porteurs d’un projet de formation des encadreurs qui auront pour mission d’aider les parents d’origine immigrée dans l’éducation de leurs enfants, surtout dans la compréhension de la facon dont le système éducatif allemand fonctionne.

Monsieur Ivankovic a d’abord expliqué l’importance de ce projet, car il a été constaté que plusieurs parents d’origine immigrée ne savent pas vraiment quelle voie leurs enfants peuvent prendre après leur cycle primaire. Ensuite, il a présenté le contenu de cette formation qui comprendra environ 18 heures réparties en quatre jours: le 12 mai , le 22 juin, le 29 juin et le 30 juin 2018.

Dans le cadre de la coopération avec les autres associations africaines de Cologne et des environs, deux autres respondables des associations africaines de Cologne et des environs, messieurs Edgar Yenge Matomina de la GEOK (association pour l’aide au développement en RDC) et Nzuzi  de l’association Lisalisi ya bana Congo étaient invités par le président de l’AGK, docteur Denis Mukuna  pour assister à cette présentation.

Voici quelques images de la rencontre:

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2018

LE TROISIÈME GOUVERNEUR DU KASAI OCCIDENTAL, FRANÇOIS LWAKABWANGA CONDUIT À SA DERNIÈRE DEMEURE (EN IMAGES)

obsèques lwakabwanga 1

Le troisième gouverneur du Kasai Occidental, Francois Lwakabwanga Mukungushi, repose désormais au cimetière de Kananga, dans la localité Hôpital. Ses obsèques ont eu lieu au stadium de l’espoir en présence de plusieurs notables de la ville dont le gouverneur Kambayi. En plus du prêche du pasteur François Lwakabwanga, plusieurs personnalités se sont succédé à la tribune pour parler de l’illustre disparu. François Lwakabwanga fut un rassembleur; l’actuel gouverneur du Kasai Central a tenu à rappeler à l*assistance que les Kasaiennes et les Kasaiens devaient s’unir pour la reconstruction du Kasai Central et non pour sa destruction.

Voici quelques images des obsèques!

  

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 avril 2018

PROGRAMME DES FUNÉRAILLES DE L’ANCIEN GOUVERNEUR DU KASAI OCCIDENTAL LWAKABWANGA MUKUNGUSHI

lwakabwanga ancien gouverneur kasai occidental

La famille Lwakabwanga Mukungushi, ses enfants, petits enfants et arrières petits enfants annoncent aux amis et connaissances l’arrivée, Mercredi 4 Avril 2018 à 20H à Kinshasa, de la dépouille mortelle de Son Excellence Mr. François Lwakabwanga Mukungushi, ancien Gouverneur de Provinces, décédé le 22 Mars 2018 à Leuven, en Belgique.

Le programme de ses funérailles se présente de la manière suivante :

1. Mercredi 4 Avril 2018
-20 H 00’ Arrivée du corps à l’aéroport de Ndjili.
-22 H 00’ Levée du corps de l’aéroport et son acheminement à la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire.

2. Jeudi 5 Avril 2018

-12 H 00’Levée du corps de la morgue suivie de son exposition à une résidence familiale sise au numéro 2 de l’Avenue Moswaya, RéfPalais de marbre, Commune de Ngaliema.

-18 H 30’ Exhortations.
-19 H 30’ Biographie de l’illustre disparu.
-20 H 00’ Témoignages suivis du dépôt des gerbes des fleurs.
-20 H 30 Veillée mortuaire, recueillement, prière.
3. Vendredi 6 Avril 2018
-4 H 00’ Levée du corps pour l’aéroport de Ndjili et départ pour Kananga.
-17 H 00’Exposition du corps, veillée mortuaire, recueillement, prière.
4. Samedi 7 Avril 2018
– 9H00’ : Oraison funèbre. Témoignages suivis du dépôt des gerbes des fleurs.
-13H00’ Enterrement.

 La famille

Posté par lumbamba à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2018

Adieu père Jacques Mevis (Poème)

Jacques Mevis

Il naît un matin comme une étoile du berger
Jeune oisillon sillonne le ciel,
Prend de l’envol vers les terres d’Afrique
où Il sème, sarcle et moissonne

Vieux
Il revient vers la plage qui l’a vu naître
Près des siens
Pour un dernier soupir sous un soleil 
Printanier

Adieu père Jacques Mevis

 

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE PÈRE MEVIS CONDUIT À SA DERNIÈRE DEMEURE

messe mevis

Sous un ciel bleu et un soleil printanier, le père Jacques Mevis, décédé le 18 mars 2018, a été conduit hier à sa dernière demeure par une foule importante au sein de  laquelle il y avait plusieurs Congolais qui s’étaient déplacés pour la circonstance.  Avant l’enterrement, une messe en son honneur a été célébrée dans la chapelle de Missiehuis van Scheut sur Klein-Bijgaardenstraat 27A à 1600 Sint-Pieters-Leeuw. Messieurs les abbés Jeannot Mukeke et Michel Beya, les anciens élèves de Jacques Mevis étaient parmi les prêtres officiant la messe.

Selon la volonté de l’illustre disparu, une bible en tshiluba figurait parmi les trois objets que le père souhaitait emporter dans l’au-delà, ku Kala Kakomba. et toujours selon sa volonté, un passage de Jean 11, 17 à 27 a été lu en tshiluba parmi lequel le message important de Jésus: Meme, ndi dibika. Eu udi ungitaba, nansha yeye mufue, ne ikale ne muoyo… Outre la bible, il y avait aussi une croix et ses voeux de Scheutistes.

Au nom des habitants du Kasai profond, le père Jeannot a lu à l’attention des familles biologique et religieuse du père Jacques Mevis un message de remerciement pour toutes les bonnes oeuvres réalisées par ce dernier au Congo. Il leur a aussi informé que plusieurs anciens élèves du père Mevis, aujourd’hui éparpillés à travers le monde, avaient manifesté leur volonté d’assister aux obsèques, mais étaient retenus par de multiples empêchements.  Toute fois, ils étaient de coeur avec eux.

Le père Jacques Mevis, ancien recteur du Petit Séminaire Sainte Thérèse de Kabue repose désormais au cimetière dans la concession même de la maison de Scheutistes en Belgique. Waya bimpe, Sha bana!

Veuillez trouver ci-bas quelques images des obsèques ,qui nous ont été envoyées:

Lumbamba Kanyiki avec Adalbert Mulumba

Posté par lumbamba à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2018

LES ANCIENS DU PETIT SÉMINAIRE DE KABUE PLEURENT LEUR RECTEUR, LE PÈRE JACQUES MEVIS

balos mevis et adaly 1

Depuis qu’ils ont appris le décès du père Jacques Mevis, les anciens du Petit Séminaire de Kabue sont en pleurs, de l’Amérique au Congo en passant par l’Europe. Les messages des condoléances et des témoignages pleuvent de partout. Les uns reconnaissent en l’homme qu’était le père Mevis un homme humble qui a su toujours être du côté des plus faibles, les autres témoignent de la force de l’éducation qu’il leur a transmise avec des valeurs morales comme l’amour, l’humilité, la serviabilité, etc. Il y en a comme Nico Muambi qui auraient voulu faire le déplacement pour assister aux obsèques du père Mevis, mais qui sont coincés par le temps. Nous osons espérer que ceux qui sont sur place en Belgique pourront se déplacer massivement pour accompagner le père Mevis dans sa dernière demeure, ku Kala Kakomba.

Nous remercions du reste Adalbert Mulumba pour quelques photos récentes du père Mevis qu’il a daigné partager avec nous. Vous les trouverez ci-bas. Selon Adalbert, toujours fidèle à ses principes, le père Mevis avait, lors de la visite effectuée chez lui au mois de mai 2017 par Adalbert et sa suite, refusé catégoriquement que le conducteur puisse prendre l’alcool .

 

balos et mevis

balos, mevis et adaly 2

Que son âme repose en paix!

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 00:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 mars 2018

LE PÈRE JACQUES MEVIS N’EST PLUS

nécrologie

 

Il a plu au Seigneur de rappeler auprès de lui son serviteur, le père Jacques Mevis. Le père Mevis est décédé le dimanche 18 mars en Belgique. Les obsèques sont prévues le samedi 24 mars à 10 heures dans la chapelle de Missiehuis van Scheut sur Klein-Bijgaardenstraat 27A à 1600 Sint-Pieters-Leeuw
Le père Jacques Mevis fut recteur du Petit Séminaire de Kabue pendant plusieurs années. Il est aussi très connu à Kananga pour avoir coordonné l’accueil de 400 000 refoulés du Katanga, il y a 25 ans.
Que son âme repose en paix!
Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 11:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]