10 février 2016

COMMUNIQUÉ: ENTERREMENT ATHY ILUNGA MUFUKADIBUA CE VENDREDI, 12 FÉVIER 2016 À AACHEN (ALLEMAGNE)

 

Ilunga Mufukabibua

Nous informons les frères et soeurs, amis et connaissances d’Athy Ilunga Mufukadibua que son enterrement aura lieu ce vendredi, 12 février 2016 à 9 heures du matin au cimetière d’Aachen (Friedhof Hüls) situé sur Wilmersdorfer Str. 50, 52068 Aachen. Après l’enterrement, une collation sera offerte à l’assistance dans la salle de l’Eglise du ministère de réconciliation située sur Grünerweg 28, 52070 Aachen.

Nous espérons vous voir nombreux à l’enterrement.

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


LIVRE À LIRE ABSOLUMENT: RISQUES BANCAIRES ET DISPOSITIFS PRUDENTIELS DE GESTION EN RDC

le livre de Muadimanga

Notre compatriote, Emile Muadimanga Ilunga  a publié aux éditions l’Harmattan, depuis le 14 janvier 2016, un ouvrage scientifique intitulé « Risques bancaires et dispositifs prudentiels de gestion en RDC ». Il est mis en ligne à cette adressehttp://livre.fnac.com/a9390359/Emile-Muadimanga-Ilunga-Risques-bancaires-et-dispositifs-prudentiels-de-gestion-en-RDC.

 L’auteur y aborde la complicité inhérente entre les occurrences des pertes et le métier de banque à travers l’évolution historique des professionnels de ce secteur dans ce pays. Les rapports annuels de ces institutions, l’observation de terrain doublée de l’expérience de l’intéressé en tant qu’acteur, la réglementation nationale et le dispositif des accords internationaux lui servent d’outils et de données de recherche. Les questionnements consécutifs et le défi du management de demain conjuguent une trilogie stratégique d’analyse qui inclut toutes les parties prenantes et une gestion opérationnelle prudente, intégrée avec recours aux initiatives locales existantes ou à créer.

 Nous demandons à toute la communauté scientifique et à toute la diaspora congolaise à travers le monde d’encourager notre compatriote Emile Muadimanga Ilunga par l’achat de cet ouvrage scientifique en utilisant le link ci-dessus.

Monsieur Emile Muadimanga Ilunga est Consultant en finance et banking, Formateur sénior et doctorant.

 
Kasai Direct

Posté par lumbamba à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2016

NOUS SOMMES CHAMPIONS D’AFRIQUE

les champions d'Afrique 2016

Elia meshak après son but

 

Les Léopards de la RDC sont sacrés  depuis ce dimanche 07 février 2016 champions d’Afrique  pour la deuxième fois après leur victoire de trois buts à zéro contre les Aigles du Mali . Portés par les cris d’encouragements et les chansons des  Congolaises et Congolais présents dans le stade Amahoro de Kigali plein à craquer, les hommes de l’entraîneur Florent Ibenge ont dominé le match du début à la fin. Ils n’ont laissé aucune chance aux Maliens de revenir au marquoir. A la mi-temps, les deux équipes s’étaient séparées sur un score d’un but à zéro, but marqué par Elia Meshak à la 28 ème minute. Les deux buts de la deuxième période ont été marqués par le même Meshak à la 61 ème minute et par Bolingi à la 73 minutes, enlevant aux Maliens tout espoir de revenir dans le jeu.

La joie était intense dans le stade et dans la tribune où la présence de Moise Katumbi et de Vital Kamehre était remarquée. Le grand absent comme toujours était monsieur Kabila. On ne l’a jamais vu dans nos moments des malheurs comme de bonheur. Le contraire aurait surpris.

A kinshasa, malgré la présence policière dans tous les coins des quartiers, les Kinois sont descendus dans les rues pour fêter leur victoire en chantant la nouvelle chanson « Kabila, kende nayo, mandat nayo esi esili, dialogue tina te! » (Kabila, va-t-en; ton mandat est déjà terminé, nous ne voulons plus de ton dialogue!).

Les champions d’Afrique regagneront Kinshasa demain matin. Vivent les champions! Nous sommes champions d’Afrique!

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2016

PISTES DES SOLUTIONS DANS LA GESTION DES FONDS POUR LA RÉHABILITATION DU PETIT SÉMINAIRE DE KABUE

kabue bâtiment écroulé

Je salue les derniers échanges apaisés et tempérés entre le président des Anciens du petit séminaire de Kabue et Pierro Ndibu, un ami et Ancien du même petit séminaire. D’abord, une mise au point: La proposition d’utiliser le compte de l’association des Anciens de Kabue n’est pas venue de son président mais plutôt de nous et nous en portons la responsabilité.

Notre position est basée sur les commentaires reçus de différents intervenants  mieux renseignés sur la situation sur terrain. Le bâtiment du petit séminaire de Kabue ne s’est pas écroulé par suite d’un ouragan ou d’un tsunami, mais par l’usure du temps. Le recteur devait en prendre conscience bien avant et lancer le message de détresse comme il l’a fait là. Il ne fallait pas attendre jusqu’à ce que le bâtiment s’écroule pour ensuite crier au secours! La même dégradation des installations a été constatée au grand séminaire de Kabue. Pourquoi est-ce que nous n’en parlons pas ici? Tout simplement parce que le recteur de cet établissement a réagi à temps. Il a cherché des fonds et a réhabilité les bâtiments qui posaient problème, il a créé une ferme avec des étangs de poissons et même il a remis en marche le barrage de Bulantampi dont les installations étaient à l’abandon depuis plusieurs années. (voir images en bas!)

Beaucoup d’intervenants parlent de l’opacité de la gestion du diocèse. Un des intervenants a utilisé l’exemple du projet « les chantiers de l'archevêque Madila » pour illustrer ses propos. L'archevêque n’a jamais rendu compte de ce que sont devenus ces chantiers, ni du chemin pris par l’argent récolté pour ces chantiers. Par ailleurs, le diocèse abandonne ses prêtres retraités, ce qui ne pourra même pas encourager les vocations au sein de la jeunesse. Actuellement, nous avons un prêtre malade, abandonné par son diocèse en Belgique. Un ancien du diocèse de Kananga et qui fut même professeur de l'archevêque Madila. A la procure de Kananga, il y a un prêtre retraité qui vit parmi ses tas de livres dans une chambre d’à peine une dizaine de mètres carrés. C’est un prêtre qui a formé d’autres prêtres et qui a rendu d’énormes services à l’Eglise et la nation. Lorsqu’il est tombé malade, il a dû se rendre à Kinshasa pour se faire soigner par des moyens privés de sa famille. Nous nous demandons si le diocèse connaît le nombre de ses prêtres à l’extérieur et ce qu’ils y font.

Revenons au problème qui nous concerne, à savoir la réfection des bâtiments du petit séminaire de kabue. Afin d’assurer les contributeurs éventuels et les gens de bonne volonté, nous proposons la création d’un compte dénommé « projet réhabilitation du petit séminaire de Kabue ». Ce compte sera géré par un responsable de l’association des anciens du petit séminaire de Kabue et un responsable du diocèse. L’association des anciens du petit séminaire et le diocèse formeront un comité dont la mission sera de suivre l’avancement des travaux de réhabilitation. Le comité nommera un porte-parole qui aura comme mission d’informer les contributeurs sur l’avancement des travaux à travers les médias. Dans ce comité, nous souhaitons qu’il y ait au moins un ingénieur en bâtiments pour un meilleur contrôle et suivi des travaux.

L’écho rencontré par le message de détresse a montré que le petit séminaire de Kabue est un patrimoine commun à tous les Kasaiens et toutes les Kasaiennes. Nous ne pouvons pas accepter que Kabue se meure par la négligence de ceux qui sont censés le gérer et ne pas dire les choses comme elles sont est une sorte de complicité.

Images du grand séminaire de Kabue:

Prospectus grand séminaire kabwebâtiment du grand séminaire en voie de réhabilitationchamps du grand séminaireun étang de poissons au grand séminaireBarrage de bulantampi

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2016

COMMUNIQUÉ NÉCROLOGIQUE: SHAMBUYI ILUNGA MUFUKADIBUA N’EST PLUS (actualisé avec programme)

Ilunga Mufukabibua

L’association du Grand Kasai d’Allemagne a la profonde douleur de vous annoncer le décès ce jeudi 04 février 2016 à deux heures du matin de Shambuyi Ilunga Mufukadibua Alias Athy de suite d’une longue maladie. Agé de 62 ans, Shambuyi Ilunga Mufukadibua a laissé derrière lui six enfants et une petite-fille. Au sein de l’association Grand Kasai en Allemagne, il occupait le poste de Vice-Président.

Aujourd'hui, le deuil se tient au domicile du défunt situé sur Kantstr. 11, 52078 Aachen, mais demain à partir de 20 heures, le deuil se tiendra dans la salle de l'église ministère de réconciliation située sur Grünerweg 28, 52070 Aachen. L'enterrement aura lieu probablement le jeudi , 11 février prochain. Kasai Direct vous tiendra au courant.

Que son âme repose en paix!

Lumbamba Kanyiki
Secrétaire Général du Grand Kasai e.V.

Posté par lumbamba à 11:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


31 janvier 2016

L’UNION DES KASAIENS DE L’ETRANGER (UKE) RECOIT MUKENGE SHA BANTU À BRUXELLES

 

récetion sha bantu 8

Le comité d’administration de l’UKE (Union des Kasaiens de l’Etranger) a organisé ce week-end une réception en honneur du premier gouverneur du Kasai Occidental Barthélemy Mukenge Sha Bantu de passage à Bruxelles. Plusieurs notables du Kasai Occidental y ont été conviés. C’était une occasion pour la jeune génération de pouvoir échanger sur la situation actuelle de la RDC et du Grand Kasai avec les vieux de chez nous, considérés comme bibliothèques vivantes.

Voici en images quelques moments clés de cette réception:

récetion sha bantu5récetion sha bantu 2récetion sha bantu 3récetion sha bantu 4récetion sha bantu 7récetion sha bantu 8récetion sha bantu6récetion sha bantu 10UKE réception Mukenge sha banturécetion sha bantu 9récetion sha bantu 11récetion sha bantu 12récetion sha bantu 17

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2016

MONSIEUR L’ABBÉ ALPHONSE KANUBANTU A ÉTÉ CONDUIT À SA DERNIÈRE DEMEURE CE LUNDI

 

kanubantu10

Monsieur l’abbé Alphonse Kanubantu, décédé mercredi, le 20 janvier 2016 en Belgique a été conduit ce lundi, 25 janvier  à sa dernière demeure. Veuillez voir ci-après les quelques images des funérailles et de l’enterrement!

kanubantu6kanubantu10kanubantu 1kanubantu4

 

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2016

DIVERSES RÉACTIONS À L’APPEL DES FONDS POUR LA RÉHABILITATION DES BÂTIMENTS DU PETIT SÉMINAIRE DE KABUE

 

la chapelle

bâtiment éfondréUn jour après la diffusion de l’article sur l’interpellation des anciens de Kabue pour la réhabilitation des bâtiments en ruines du petit séminaire, les réactions pleuvent de partout. Ils sont plusieurs qui sont disposés à se cotiser pour contribuer à la réfection des bâtiments en ruines, mais nous retiendrons celle du président de l’association des anciens du petit séminaire de Kabue (APSKA) et de l’Ingénieur Victor Diela de l’UKE (Union des Kasaiens de l’Etranger).

 

La réaction du président de l’association des anciens du petit séminaire de Kabue

Selon le président de l’association des anciens du petit séminaire de Kabue (APSKA) Emile Muadimanga Ilunga, l’appel de monsieur l’abbé Jean-Pierre Kanku serait ultérieur au cri de détresse et de colère lancé par son association face à la déterioration et à l’abandon du petit séminaire. Il lui aurait demandé, à l’époque, de lui présenter un projet chiffré afin de lui permettre de chercher des fonds pour la réhabilitation des bâtiments. Jusqu’à ce jour, monsieur l’abbé Kanku n’a jamais réagi à cette demande. Le président Muadimanga Ilunga regrette que les bâtiments du petit séminaire soient envahis par les herbes sauvages. Car, dans le temps, c’étaient des élèves qui mettaient la propreté dans et autour du petit séminaire dans le cadre des travaux manuels. Et le président de l’APSKA de se demander si pour couper les herbes folles, il faudrait aussi un financement.

Plutôt que d’opérer des transferts sur un compte de la mission de Scheut à Bruxelles, il propose aux contributeurs de verser leurs fonds sur le compte de l’association.  En voici les coordonnées: compte n° « 1201-5003754-01-10USD » del’association des anciens du petit séminaire de Kabue à la banque TMB (Trust Merchant Bank) Kinshasa, code swift  « TRMSCD3K » en RDC.

Nous soutenons, pour notre part, cette dernière proposition, dans la mesure où le versement des fonds sur le compte de la mission de Scheut avec comme mention « diocèse de Kananga (PSK) » n’est pas clair et explicite. On ne saura jamais combien d’argent a été récolté pour la réhabilitation des bâtiments du petit séminaire. D’où il sera difficile de rendre compte aux contributeurs.

Par ailleurs, certaines sources nous ont appris que les ruines du petit séminaire sont à l’image de tout le diocèse dont la gestion laisse à désirer. Pour illustrer cette assertion, leurs auteurs nous ont parlé du manque de politique claire dans la gestion des prêtres retraités. Le diocèse de Kananga abandonne carrément ses prêtres à la retraite qui, pourtant, se sont donnés, corps et âmes, leur vie durant pour l’Eglise du Christ.

La réaction du président de l’UKE Victor Diela

victor diela au petit séminaire de kabue (640x480)La deuxième réaction est venue du président  de l’UKE, l’Ingénieur Victor Diela. Il était sur place à Kabue, il y a de cela deux ans, et il est témoin oculaire des ruines du petit séminaire (voir Photo). Selon le prsident de l’UKE Diela, non seulement le petit séminaire mais aussi toutes les grandes écoles de l’ancien Kasai Occidental sont dans cet état de délabrement avancé. Il interpelle les dirigeants et la société civile du Kasai Central qui, selon lui, peuvent faire beaucoup pour la réhabilitation des écoles et voire des autres infrastrures. Pour plus de détails, prière consulter la rubrique « Diela pense » sur le compte facebook de l’UKE.

Kasai Direct remercie tous ceux qui ont réagi à l’appel de la réhabilitation des bâtiments du petit séminaire  de kabue. Mais de grâce, ne restez pas sur vos bonnes intentions; agissez plutôt! Sauvons Kabue qui nous a formés et a fait de nous ce que nous sommes devenus. Et vous Kasaiens, partout où vous êtes de par le monde, agissez, sauvez Kabue qui est notre patrimoine commun et notre fierté. Dites-vous que si vous ne le faites pas, personne ne viendra le faire pour vous.

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 00:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 janvier 2016

COMMUNIQUÉ NÉCROLOGIQUE: MONSIEUR L’ABBÉ ALPHONSE KANUBANTU N’EST PLUS

 

Alphonse Kanubantu (2)

Il a plu au Seigneur de rappeler ce jour son humble serviteur Alphonse Kanubàntu, ancien de Kabue, prêtre de Kananga exerçant à Bruxelles. C est ce jour à 4 heures qu il nous a quittés de suite d une courte maladie.
Les prêtres du diocèse de Kananga organisent le deuil de l’abbé Alphonse Kanubantu à partir de demain jeudi (21 janvier) soir à l’église St Charles  à partir de 19 heures (Avenue de Karreveld,  15  à 1080 Bruxelles. Métro Osseghem, Tram  82 (direction Berchem Ste Agathe)).
Les   funérailles seront célébrées le lundi (25 janvier) à 11heures  à l’Eglise de la Trinité (Uccle). Nous confions l’abbé  Alphonse à vos prières. 
A sa grande famille du Petit Séminaire de Kabue et à sa famille biologique, Kasai Direct présente ses condoléances les plus attristées.
Que son âme repose en paix!
Kasai Direct

Posté par lumbamba à 12:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 janvier 2016

KINSHASA-GOMA-BUKAVU: ARRESTATIONS, ÉGLISES DÉSACRALISÉES, MANIFESTATIONS DISPERSÉES

 

Soulevements-en-Afrique-a-qui-le-tour


Au moins cent militants de l’opposition ont été arrêtés mardi à Kinshasa. Ils étaient mobilisés pour participer à des conférences-débat prévues par l’opposition pour commémorer l’an 1 des martyrs de la démocratie tombés le 19, 20,21 janvier 2015 à Kinshasa. Le malheur de ces congolais, c’est de vouloir débattre du processus électoral, c’est de dire non au glissement et  au troisième mandat de M. Kabila, a indiqué Jean Lucien Busa. Dans tous les 48 sites choisis pour abriter des conférences-débat, les éléments de la police se sont déployés. Pire même, les églises ont été désacralisées, a dénoncé l’opposant Vital Kamerhe.

A Binza Delvaux, les policiers sont entrés dans la salle pour chasser la population venue participer à la conférence-débat de Jean Lucien Busa. Quatre journalistes ont été interpellés puis relâchés. Les mêmes actes de violence se sont produits à Ngiri Ngiri où Vital Kamerhe devait tenir son meeting. Le leader de l’Unc a été prié poliment de quitter le lieu. Au même moment, les pomba ont investi Malweka pour contrer Martin Fayulu. Heureusement que le président de  l’Ecidé n’était pas encore arrivé sur le lieu de la manifestation, indique un de ses proches.

Tout a été mis en œuvre pour avoir sa peau. A Kingabwa,  Eve Bazaiba, la secrétaire générale du Mlc a été empêchée de tenir sa conférence-débat. Même chose pour Gabriel Mokia au Beau marché à Barumbu et Me Jacquemin Shabani à Lemba. Le même déploiement a été constaté devant la cathédrale notre dame du Congo où des jeeps de la police étaient stationnées depuis les premières heures du matin. Interdiction a été faite d’accéder à l’église. Un mouvement similaire a été observé à Mont-Ngafula, à Mombele, à Kimbaseke, à Ngaba et Limeté.

Au regard de toutes ces violations des libertés de manifestation et de réunion, la Dynamique de l’opposition a exprimé un vif ras-le-bol et responsabilisé le régime Kabila de chercher le pourrissement. Les principaux leaders de cette plateforme de l’opposition radicale se sont réunis en urgence au siège des Fonus pour faire le point de la situation. ‘‘On a observé aujourd’hui que l’état de droit est en péril, la démocratie est en péril. La liberté de culte est bafouée. La liberté de manifestation et la liberté de réunion sont foulées aux pieds’’, a décrié Jean Lucien Busa à l’issue de la réunion. Le pouvoir a déployé des gros moyens pour venir à bout de l’opposition.

A y voir de près, les forces de l’ordre étaient mieux renseignées sur tous les lieux d’organisation des manifestations. Pourtant, l’opposition ne cherchait pas à perturber l’ordre public. ‘‘Nous condamnons ces actes barbares et nous dénonçons ces pratiques honteuses et anti-démocratiques, a vociféré Martin Fayulu. La Dynamique de l’opposition a prévu une déclaration choc dans les prochaines heures. Par ailleurs, le leadership de cette plateforme de l’opposition radicale a félicité la population de Goma, Bukavu et Kananga pour avoir bravé la peur en résistant face à la police.

Malgré les intimidations, les menaces et la répression, les congolais tiennent tête et disent non au troisième mandat de M. Kabila, a rappelé Jean Bertrand Ewanga. Dans les prochains jours, l’opposition promet une grande mobilisation pour barrer la route à toute tentative de tripatouillage de la constitution.

Posté par lumbamba à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]