15 septembre 2022

Réflexions: Les hommes se ressemblent en vieillissant

Lorsque j’étais jeune, les gens me disaient que je ressemblais à ma mère. A l’âge de cinquante ans, j’entrai un matin dans la salle de bains. En me regardant dans la glace,  j’étais surpris de voir mon père en face de moi ! C’est que mon visage avait épousé tout son profil, jusqu’à son regard ! Les années se sont passées, plus d’une décennie. Ce matin, je me suis regardé dans la même glace; la même tête ressemble curieusement à celle de mes amis avec qui j’ai grandi : mêmes cheveux grisonnants, clairsemés, brûlés... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2022

L’homme en toi (contre les discriminations)

L’homme en toi n’a pas de couleur.Le caméléon qui fait son cheminépouse la couleur du lieu de son passage L’homme en toi ne connaît de frontières.Grains de blé emportés par le ventpoussent sur la colline et dans la vallée L’homme en toi n’a pas de religionLa parole de Dieu est imprimée dans son coeur.Il aime d’amour; il hait la haine. L’homme en toi n’est ni homme ni femme;C’est le souffle à l’image du créateurdans sa mission divine. L’homme en toi n’est ni grand ni petitCar, devant Dieu, le tout puissantnous sommes tous, ses... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2022

Le miracle par le travail

Voyez ces tomates! Je les ai cueillies aujourd'hui dans mon jardin potager. C'est le troisième bassin que je cueille depuis que la plante a atteint sa maturité, et il y en a encore qui vont mûrir! Au départ, j'ai planté une et une seule graine qui m'a donné ce foisonnement que vous voyez là (voir photo en bas). C'est cela que j'appelle le miracle de Dieu. D'une graine sortiront plus de 10 Kg de tomates! Il en est de même des feuilles d'amarante sur la photo en bas. Quelques graines répandues sur une terre fertile nous donnent de la... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 18:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 juillet 2022

Mon petit cœur

Mon petit cœur bat depuis le ventre de ma mèreMoteur infatigable,il bat tic,tac, tic, tac, toujours et toujoursau rythme des nuits et des joursau rythme des saisons et des annéescomme l’horloge de l’Éternel De mon petit cœur qui batcoulent des larmes des souffrancesMais aussi des fleuves de joie et d’amour.Mon petit cœur peut devenir grandquand il donne en partage,quand il s’offre en sacrificeMon petit cœur peut aussi devenir lourd,lourd des larmes des orphelins,des veufs et des veuves,lourd des injustices de ce monde. Tic, tac,... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2022

L’intuition de mère

Son cœur a failli chavirer lorsque l’infirmière a franchi la porte de la chambre de l’hôpital, poussant devant elle un chariot de médicaments. En tout cas, Malu, qui était venue visiter son neveu malade, était sûre d’avoir retrouvé sa fille lui ravie par son père voici près de trente ans déjà, tant la ressemblance avec elle était forte. La seule différence résidait dans la couleur de peau; celle de la fille étant plus claire à cause du métissage. L’infirmière s’est dirigée vers l’enfant qui dormait sur le lit. Des gestes mécaniques,... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2022

Lu pour vous „Pour une mentalité du développement du Kasai Occidental: état des lieux et perspectives“ par Philippe Kanku Tuben

   Ce texte est un article scientifique écrit par le professeur Philippe Kanku Tubenzele et paru dans le semeur du Kasai du premier semestre 2009, à Kananga, Kasai Occidental aujourd’hui Kasai Central. Il y analyse la mentalité des habitants de Kananga et de ses environs afin de voir si elle est favorable à l’amélioration de leur bien-être et si elle peut les conduire à leur épnouissement. L’auteur commence d’abord par faire un constat amer d’échec des efforts consentis par les Occidentaux, après la deuxième guerre... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2022

Dis donc ! Il est ministre ! (récit court)

Monsieur Van der B est mort sans avoir reconnu son fils abandonné en Afrique. C'était la plus grosse bêtise de sa vie. Son enterrement s'est déroulé dans la stricte intimité sous un ciel belge gris, ce matin-là. Juste quelques personnes, des membres de famille et des amis proches, tous vêtus de noir, autour d’une tombe fraîchement creusée à côté de celle de son épouse, morte un peu plus d’une année auparavant, d’après la date mentionnée dessus. Dans le pré carré, on voyait d’abord sa petite sœur, une octogénaire, traits tirés avec... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2022

BONNE FÊTE DES MÈRES À TOUTES ET À TOUS!

En ce jour où nous fêtons les mères, je dédie ce poème d’abord à ma mère et, ensuite, à travers elle, à toutes les mères du monde. Car, pour nous, Africains, chaque femme est une mère. Mes pensées pieuses vont aussi à ma belle-mère qui nous a quittés, cette année, au mois de mars. Que la terre de nos ancêtres lui soient légère et que l’Eternel daigne lui réserver une place de choix pour tout ce qu’elle a pu réaliser dans sa vie sur terre en tant que mère!Bonne lecture! Ma mère Belle de ton amour, belle de ton savoir,tu voulais... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2022

GRAND KASAI: CE QUI NOUS MANQUE

A la fin de leurs études, des étudiants finalistes en électroniques d’un institut supérieur technique de Kinshasa recevaient les derniers conseils de leur professeur expatrié: Bientôt, vous allez sortir, le vent en poupe, ingénieurs électroniciens. Un grand diplôme. Un bel avenir en perspective; mais ce n’est pas aussi simple que ca. Votre pays est pauvre; les débouchés sont limités; il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui vont vous engager. Mais Dieu vous a presque tout donné: l’espace, la forêt, la brousse, etc. N’ayez pas... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2022

UN AMI CHERCHE SES AMIES

Monsieur Ngoyi Mulumba, un ancien du Lycée Buena Muntu des années 1978-1980 à Kananga, connu sous le surnom de Boudio, est à la recherche de ses amies Tshibola Kayombo et Kanunka Nsabua. Pour le moment, monsieur Ngoyi Mulumba vit à Londres avec sa famille.Nous demandons à tous ceux et toutes celles qui ont des informations sur ces amies ci-haut citées de bien vouloir s’adresser à Kasai Direct sur son site kasaidirect.net ou sur son blog www.grandkasai.com qui retransmettront. D’avance merci! Lumbamba Kanyiki
Posté par lumbamba à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]