30 mai 2011

Kasaï-Oriental: un paysan tue sa femme à Watambolo à cause d’un plat de vipère mal servi

M. Emmanuel Lotande du village de Mulenda, secteur de Watambolo, territoire de Lodja dans le district du Sankuru, a tué le mardi 22 mai, Mme Marie Longo, pour lui avoir servi un tout petit morceau de la vipère qu’elle avait préparée.

M. Lotande, âgé d’environ quarante ans, qui avait remis  à préparer la veille,  une vipère qu’il avait tuée dans la forêt, était désagréablement surpris, à son retour des champs, de ne trouver dans son assiette qu’un tout petit morceau alors que le serpent était coupé en dix morceaux. Pris de colère, M. Lotande lui a roué des coups jusqu’a ce que mort s’ensuivie, les autres paysans du village accourus au secours sont arrivés trop tard.
Aussitôt alerté, le chef de secteur, M. Omanga est descendu au village de Mulenda pour procéder à l’arrestation du criminel avant de le transférer au chef-lieu du territoire à Lodja à environ 48 kilomètres du lieu du drame. Abordé par l’ACP le week-end à la prison centrale de Lodja où il est actuellement détenu, M. Lotande qui déclare regretter son geste, ne comprend pas ce qui l’avait pris pour donner ainsi la mort à son épouse avec laquelle il a eu quatre enfants dont trois filles et un garçon. La victime était âgée d’une trentaine d’années, signale-t-on.

ACP

 

Posté par lumbamba à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 mai 2011

Incroyable mais vrai : Inhumée puis exhumée à cause de 8 000 $ US

Il se passe sur la face du globe des choses tellement étonantes qu'on a du mal à les accepter pour vraies ou vraisemblables. Au nombre de ces choses, un fait tout à rocambolesque qui a fait qu'une septuagénaire décédée en Europe et inhumée en RD Congo a été exhumée à cause de 8 000$ US.

En effet, de temps à autre tourmentée par des maladies qu'on arrivait à vaincre difficilement sur place en RD Congo, maman Malu s'est vue appelée en Europe par sa fille, question de tenter ce que tentent tous ceux qui ont déjà résolu le 1er problème, c-à-d, celui du ventre.

Elle est arrivée en Europe. Après quelques mois de soins sans succès, le ciel a décidé autrement, car tous ceux qui vont en Afrique du Sud, en Europe ou aux USA n'obtiennent pas toujours gain de cause. Il y en a qui rentrent en bières.

Dès que la maman est décédée, la fille, qui avait déjà résolu de ne pas accompagner le corps à cause des dépenses supplémentaires quant à son propre billet, a préféré contourner cette difficulté. Et de quelle manière ? Cacher 8 000 $ US dans les habits qu'on devait faire porter à la défunte avant de la placer en bière, ensuite téléphoner aux membres de la famille à Kinshasa, en leur enjoignant de récupérer le magot à l'arrivée du corps.

Mais, si la 1ère opération s'est passée sans heurt, la 2ème a tout siplement raté. L'orphéline n'ayant pu  se contenir devant tout ce qui s'exerceçait sur le corps de sa défunte mère, a piqué une de ces crises qui a fait qu'elle aussi a été hospitalisée, totalement dans l'inconscient. Et ce, avant d'avoir dit quoi que ce fût aux membres de la famille à Kinshasa.

Le corps est arrivé à Kinshasa, elle toujours dans l'inconscient. Les membres de la famille se sont débrouillés pour emprunter ci et là et ont enterré la défunte avec honneur, elle toujours dans l'inconscient.

Quatre jours après, elle sortira de l'incoscient, téléphonera aux gens de Kinshasa leur demandera si le corps étéait bel bien arrivé et si on avait  reçu etoutes les consignes. Ce à quoi, les autres répondront que le corps était bel et bien arrivé mais qu'ils n'avaient reçu aucune consigne. Avec une voix tremblante, la fille demandera si l'inhumation avait eu lieu et comment  on avait fait pour cette opération. La réponse avait failli la remettre en clinique : "Nous nous sommes endettés ci et là, tout s'est bien passé, la maman est enterrée. " C'est alors qu'elle va dévoiler : " Mais j'ai envoyé l'argent. Regardez dans l'habit que maman avait porté dansle cercueil, il y a 8 000 $ US. Récupérez-les, payez les dettes et faites un deuil à la taille de ma mère ".

Message capté cinq sur cinq. Les membres de famille se sont précipités au cimetière, se sont arrangés avec l'administration et les fossoyeurs et la pièce a té jouée.

Pour tout dire, maman Malu, qui était inhumée très riche puisque ayant sur elle 8 000 $ US, devenait pauvre 4 jours seulement après  car elle venait là d'être dépossédée de son argent.

Valentin Wakudinga (L'Observateur)

 

 

Posté par lumbamba à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Attaque à coups de pierres d’un sous-commissariat de police à Kananga

Kananga, Un groupe d’inciviques dont les identités n’ont a pas été révélées à la presse pour des raisons d’enquête, a attaqué, à coup des pierres, le bureau du sous-commissariat de la PNC (Police Nationale Congolaise) de la localité de l’Oasis-Malole, au quartier Urbain de Plateau, dans la commune de Kananga, au Kasaï Occidental.

Après avoir blessé grièvement un élément de la PNC en fonction à cet endroit, ces malfrats ont brisé aussi les vitres dudit bureau. Une altercation survenue entre les jeunes gens de cette localité et un policier du sous-commissariat serait à la base de cette déplorable situation, indique-t-on. ACP/Fédé

 

Posté par lumbamba à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2011

Trois mineurs d’âge violés par une femme de 38 ans à Dimbelenge

Kananga, Trois garçons de moins de 16 ans ont été violés par une prostituée de 38 ans à la cité de Dimbelenge, dans le territoire du même nom, au Kasaï occidental, a rapporté à l’ACP un responsable de l’antenne locale de la LIZADEL (Ligue de la zone Afrique pour la défense des droits des enfants et élèves).

La violeuse, qui a enfermé pendant la journée ces garçons dans sa maison, a été surprise en flagrant délit par des voisins. Elle a offert des cadeaux et de l’alcool à ces derniers pour les amener à accomplir cette sale besogne. Arrêtée puis relâchée, la délinquante s’est évanouie dans la nature mais la police espère mettre la main sur elle d’un jour à l’autre  La LIZADEL déplore la non prise en charge médicale de trois garçons, et interpelle l’autorité de la place pour des mesures efficaces d’encadrement de la jeunesse en général et des victimes des violences en particulier.  Si la prostituée n’est pas récupérée par la police, la LIZADEL est en droit de défendre les enfants jusqu’à ce que satisfaction leur soit accordée. ACP./Ndom.

 

Posté par lumbamba à 00:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2011

Un chauffeur de taxi-bus tabassé par des Chinois dans la commune de la Gombe

Kinshasa,  Un chauffeur d’un taxi-bus non autrement identifié, a été tabassé copieusement lundi aux environs du jardin botanique de Kinshasa par  un groupe des Chinois  dans la commune de la Gombe, a constaté l’ACP.

La victime  a été reprochée pour son mauvais stationnement  sur l’avenue Kasa-Vubu  empêchant le  passage du véhicule des  chinois.  Pris de colère, un des Chinois est descendu pour donner un coup de pied au conducteur du taxi-bus avant que d’autres Chinois le rejoignent pour  « corriger  le chauffeur ». Se sentant en danger, le chauffeur a appelé au secours sans bénéficier d’une assistante de compatriotes  Congolais  qui  faisaient les badauds. Grâce à l’intervention de la Police nationale congolaise(PNC), proche accourue sur le lieu le chauffeur a eu la vie sauve. Le chauffeur et les Chinois ont été conduits  dans un poste  de la police le plus proche pour être entendus. (ACP)

 

Posté par lumbamba à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 avril 2011

Gaylord Kimbuta, le fils du gouverneur de Kinshasa assassiné en Belgique

Gaylord Kimbuta Kazadi, fils du gouverneur de la province de Kinshasa, a été assassiné mardi 26 avril dans la commune de Ham-sur-Heure, en  Belgique, ou il vivait.

D’après l’agence Belga, deux individus, Gaylord Kimbuta Kazadi et Alexis Guida, se sont présentés, en voiture, mardi en début d’après-midi devant la résidence de M. Gabriel Alleyn, sur la rue du Calvaire, dans la commune Ham-sur-Heure.

Sur un ton menaçant, les deux intrus ont sommé le propriétaire de la maison de leur donner de l’argent.

Face à cette menace, M. Gabriel Alleyn a tiré des balles à plusieurs reprises avec une arme de poing les deux hommes, poursuit la dépêche.

Gaylor Kimbuta Kazadi, a été tué sur le coup. Alexis Guida, grièvement blessé, a été transporté en clinique. Mercredi 27 avril dans la soirée, il était toujours dans un état critique.

Après avoir été longuement entendu par la juge d’instruction, M. Gabriel Alleyn a été inculpé de meurtre et de détention illégale d’arme et incarcéré à la prison de Jamioulx le même mercredi, selon Belga.

Les causes du différend qui opposaient les deux hommes à Alleyn n’ont pas encore été éclaircies, précise Belga, citant une  source judiciaire.

Gaylor Kimbuta Kazadi avait un lourd passé judiciaire. En 2006, renseigne l’agence Belga, il avait été condamné  à dix ans de prison, par la cour d’assises du Hainaut, en Belgique, pour avoir participé à un braquage, dans un libre-service à Charleroi (en 2003), ainsi qu’à une tentative de braquage d’un transport de fonds, à Maurage. Des policiers avaient été pris pour cibles.

Copyright Radio Okapi

Posté par lumbamba à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2011

Viol-Un scandale sexuel secoue l’ambassade d’Italie au Sénégal: Un diplomate drogue et sodomise un vigile


 

Blog de atriaskulls :Ainsi va la vie ..., Un universitaire condamné pour viols d'enfants africains

 

Un scandale sexuel secoue l’ambassade d’Italie au Sénégal. Un diplomate est accusé d’avoir drogue et violé un vigile qu’il avait confié chez lui à Hann Maristes. La Division des investigations criminelles (Dic) est saisie de cette affaire. La presse en fait ses choux gras.

« Une plainte a été déposée à la Division des investigations criminelles (Dic) contre un diplomate en service à l’ambassade d’Italie au Sénégal. Il est accusé d’avoir drogué un agent de sécurité, un Togolais du nom de A.A.A, avant de le sodomiser dans sa villa aux Maristes », écrit « L’Observateur ».

Selon « L’Observateur »« les faits remontent au mois de janvier 2011. En fréquentant un restaurant sis aux Maristes, le diplomate italien aurait réussi à tisser des relations amicales avec le vigile. Pour mieux huiler leurs relations, il l’a invité à diner chez lui aux maristes. Le Togolais, qui ne se doutait de rien, prend quelques gorgées d’un verre de jus « Presséa » servi par le diplomate. Quelques minutes plus tard, il sombre dans un profond sommeil. Moment choisi pour le diplomate, selon le plaignant, pour le déshabiller avant de le sodomiser ».

« Le Populaire », qui évoque cette affaire, renseigne que « la Division des investigations criminelles (Dic) est en train d’instruire l’affaire. Le plaignant a déjà été auditionné. Il a confirmé avoir été drogué et sodomisé ».

« L’As » soutient que le diplomate en question n’est personne d’autre que « le premier conseiller de l’ambassade d’Italie au Sénégal ».

 

Nettali.net (extrait revue de presse)

Posté par lumbamba à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L’épouse d’un pasteur arrache une lèvre à une diaconesse


Une diaconesse d’une secte religieuse de  la ville de Lubumbashi, au Katanga (Sud-Ouest de la RDC), s’est fait copieusement tabasser jusqu’à se faire arracher la lèvre inférieure, au cours d’une bagarre, qui l’a opposée avec l’épouse du pasteur de la secte, éprise de jalousie. La diaconesse était momentanément affectée par le pasteur à son  domicile pour y faire des travaux domestiques, afin d’aider sa femme qui venait d’accoucher. Mais la « première dame » de la secte, qui soupçonnait la diaconesse d’avoir des relations  intimes avec son mari, profitera de l’absence du pasteur pour enfermer la diaconesse dans la chambre à coucher où elle la soumettra  à un interrogatoire serré, qui aboutira à la bagarre fatale. L’infortunée n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des voisins.


ACP/MCN)
 

Posté par lumbamba à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2011

Un boa sème la panique à la RTNC !

 

 

Comme dans un conte populaire de l’homme–crocodile, un boa impressionnant par sa longueur, a trouvé refuge depuis quelque temps dans un tunnel de l’ascenseur défectueux au deuxième étage du bâtiment de l’Antenne de la rédaction-Radio de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), a-t-on appris hier de bonne source. Des témoignages recueillis dans les couloirs de la Tour administrative de la Cité de la Voix du Peuple renseignent que ce reptile géant aurait déjà fait plusieurs apparitions soudaines.

Il continue à semer la terreur et la panique parmi les cadres et agents de la RTNC, surtout parmi les techniciens de la régie radio qui, eux, passent régulièrement la nuit à l’antenne. Dans ce climat, sans doute, il faut avoir un courage de fer pour travailler dans la quiétude. Selon des témoignages, l’animal disparaît et retourne dans sa cachette à la rencontre d’une personne.

L’ADG a.i Ernest Kabila s’est impliqué personnellement à mettre ce reptile géant hors d’état de nuire. Cela est un préalable déterminant en vue d’un retour de la quiétude dans la communauté. Les contacts sont déjà amorcés avec les services spécialisés du ministère de l’Environnement en vue de repérer et maîtriser le boa. Car les agents de l’antenne radio travaillent avec la peur dans le ventre.

Franck Ambangito (L'avenir)

Posté par lumbamba à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2011

Une femme avale une oreille de son mari à Lingwala

Kinshasa, 01/04 (ACP).-Une femme d’une vingtaine d’années, mariée de son état, a avalé un morceau de l’oreille  droite  de son mari qu’elle avait arraché avec ses dents au cours d’une bagarre, dans leur résidence au quartier urbain de Pakajuma, dans la commune de Lingwala,  a constaté l’ACP. La criminelle voulait, par ce geste, protester contre le comportement de son mari qui  s’est absenté du  toit conjugal pendant environ trois mois, la laissant dans un état de grossesse presqu’à terme.

 La bagarre est survenue  après une chaude discussion émaillée d’injures de part et d’autre.  Le calme n’est revenu que grâce à l’intervention des passants et des agents de l’ordre. Le mari, qui saignait abondamment, a été conduit  pour des soins d’urgence dans un centre de santé le plus proche. ACP/Fédé

 

Une fille de 13 ans meurt écrasée par un palmier à Lodja

Lodja 31/03 (ACP).- Mlle Meka Olemba, 13 ans, élève en 4ème année primaire au complexe scolaire « Amour Divin », est morte, mercredi 28 mars dernier, écrasée par un palmier dans le quartier Hôpital à Lodja au Kasaï-Oriental,  alors qu’elle  revenait, sous la pluie, de la rivière Londa où elle s’était rendue, tôt le matin,  en compagnie de sa sœur aînée,  pour puiser de l’eau avant  de  se rendre  à  l’école.

Lire la suite...

 

42 syndicalistes du secteur de l’EPSP formés sur l’intégration du concept Genre dans le syndicat

 

Kinshasa, 30/03(ACP).- Quarante-deux syndicalistes du secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), membres de l’International de l’Education (IE),  en formation depuis le 28 mars 2011, sur l’intégration du concept Genre dans le syndicat, au Centre des handicapés physiques de la Gombe avec l’appui du Réseau Africain des Educatrices (RAFED).

Lire la suite...

 

Posté par lumbamba à 01:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]