17 juin 2014

Communiqué nécrologique: Le pasteur Simon Pierre Tshitungu vient de perdre sa mère

Le pasteur Simon Pierre Tshitungu a la profonde douleur d'annoncer le décès de sa mère Mamu Marie Kapinga Tshitungu. Elle est morte dans la nuit du vendredi à samedi vers 1 heure du matin à Thonon, au sud de la France où elle résidait. Elle souffrait des complications respiratoires. La maman venait de fêter ses 84ans fin mai dernier.
Voici le programme des funérailles:
1/ Le jeudi 19 Juin 2014 à 18 heures: dernier hommage au corps du défunt à la morgue de Thonon.
.2/ Le vendredi 20 Juin de 10 heures à 11 heures: Culte à l´église catholique Saint François de Douvaine
( croisement route de Douvaine / chemin d´ Afforêt ).
3/ Le même vendredi à 11 heures 30: inhumation du corps de Mamu muledi Marie Kapinga Tshitungu au
cimetière de Douvaine ( il n´y a qu´un seul cimetière à Douvaine, en cas de besoin, se renseigner ).
4/ De retour du cimetière, cocktail à la résidence de Theddy Mukendi Kabongo ( croisement route de
Thonon / route de belle bouche No. 2 / CH - 1246  Corsier  -  Genève.
Le pasteur Simon Pierre Tshitungu se rendra à Genève pour les funerailles le mercredi 18. 06. 2014, et les autres membres de la famille arriveront à Genève le jeudi 19. 06. 2014. Après l'enterrement, la famille d´Allemagne retournera à Hagen le samedi 21 ou le dimanche 22 juin. Une soirée pour clôturer le deuil à Hagen sera organisée entre le vendredi 27 et le samedi 28 juin au lieu du culte de l´assemblée CITÉ BETHEL de Hagen.
Les contacts en suite:Theddy: ( fixe ) 004122/9200900 ( portable ) 0041/797315709
Fifi: ( fixe ) 0041227404994  ( portable ) 0041788799531.
À Kinshasa, le deuil se tient chez Godé Kanku sur rue Escorte Présidentielle à Mbinza Ozone, tel: 00243999948715.
Prière de nous aider à faire large diffusion de cette information SVP.
Simon Pierre Tshitungu/Kasai Direct

Posté par lumbamba à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 mai 2014

Communiqué: Nouvelles photos dans l'album "Les anciens du petit séminaire de Kabue"

groupe musical petit séminaire

Grâce à notre ami et frère Bululu Badibanga wa Kanku, notre album "les anciens du petit séminaire de Kabue" s'est enrichi de quelques images que vous pouvez découvrir en consultant cet album. Certains amis pourront se reconnaître. Merci à Jeff; nous attendons d'autres photos.

Lumbamba Kanyiki

 

 

Posté par lumbamba à 01:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

15 mai 2014

« L’ASADHO dénonce les menaces et intimidations proférées contre un de ses membres par Monsieur Jean KAMISENDU »

 
ASADHO 
B.P.16737                 
KINSHASA 1
R.D. Congo                                     
Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme
African Association for the Defense of Human Rights
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 009/ASADHO/2014
« L’ASADHO dénonce les menaces et intimidations proférées contre un de ses membres par Monsieur Jean KAMISENDU  »
L’Association Africaine de défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, est très préoccupée par les atteintes aux droits  de l’Homme faites par le Gouverneur  de la Province de Bandundu et ses proches à l’égard des défenseurs des droits de l’Homme.
En effet, il nous revient  de notre section  ASADHO/Bandundu, basée à Kikwit, que notre représentant  Monsieur Laurent BWENIA MUHENIA, actuellement Coordonnateur de la société civile de la ville de Kikwit, a reçu par personne interposée des menaces et intimidations qui viendraient du Gouverneur de la Province de Bandundu, Monsieur  Jean KAMISENDU KUTUKA.
Le samedi 10 mai 2014, Monsieur Laurent BWENIA MUHENIA a reçu la visite de Monsieur Flavien NANIAKWETI de la Fondation KAMISENDU,  accompagné de Monsieur  Franck FALANKA de la Brigade des Recettes de Bandundu (BRB), et qui lui a transmis le message du Gouverneur Jean KAMISENDU. Le message dit ceci « Désormais, il ne peut plus vous entendre faire une déclaration à la radio surtout en parlant de lui. Il insiste, sinon il mettra toutes les batteries en marche pour monter sur votre dos et vous écraser, vous déclarer persona non gratta ».
L’ASADHO prend cette menace au sérieux compte tenu des actions menées par Monsieur Jean KAMISENDU contre d’autres défenseurs des droits de l’Homme de la province de Bandundu en 2013. Il y a lieu de rappeler qu’en mars 2013, Monsieur Jean KAMISENDU a fait arrêter arbitrairement 12 défenseurs des droits de l’Homme et leur a fait subir des traitements inhumains et dégradants devant la police, en violation des instruments nationaux et internationaux relatifs aux droits de l’Homme.
Elle attire l’attention du Gouverneur, Monsieur Jean KAMISENDU, qu’il sera tenu responsable pour toute atteinte qui serait portée contre la personne de Monsieur Laurent BWENIA MUHENIA.
Face à ce qui précède, l’ASADHO recommande :
Ø  Au Premier Ministre  de :
-          Interpeller  Monsieur Jean KAMISENDU pour qu’il mette fin à tout harcèlement et toute intimidation contre les défenseurs des droits de l’Homme de la province de Bandundu, en général, et  de Monsieur Laurent BWENIA, en particulier. 
Ø  Au Gouverneur de la province de Bandundu de :
-          S’abstenir de tout acte d’intimidation et de menaces à l’égard de tous les défenseurs de la province de Bandundu.
                                                                                    Fait à Kinshasa, le 15  mai 2014

Posté par lumbamba à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2014

Faire-part de Première communion de Joél Emmanuel Cisense le 03 mai 2014

première communion

Joél Emmanuel Cisense, le fils de notre frère Dominique Cisense, reçoit pour la première fois le corps du Christ le samedi 03 mai 2014. C'est la raison pour laquelle la famille Cisense vous convie chaleureusement à la réception  qu'elle organise à la même date de 19 heures à 0 heure dans la salle située sur Leonau Str.14, 53121 Bonn (Dransdorf).

Pour toute information supplémentaire, veuillez prendre contact avec Dominique sur le fixe 02236/3318227, sur le portable 0152/14007299 ou écrire à Kasai Direct qui transmettra.

Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 00:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 mars 2014

Une manifestation mercredi à Bruxelles contre la venue du président rwandais Paul Kagame

Trois mouvements d’opposition rwandais ont appelé dimanche à une «grande manifestation» mercredi à Bruxelles pour protester contre la venue en Belgique du président Paul Kagame pour participer au 4ème sommet UE-Afrique le 2 et 3 avril prochains. «La plate-forme des organisations politiques FDU-INKINGI (Forces démocratiques unifiées, non reconnues, dont la présidente Victoire Ingabire Umuhoza a été condamnée à quinze ans de prison après être rentrée d’exil aux Pays-Bas),

RNC (Congrès national du Rwanda) et Amahoro People’s Congress invitent leurs membres et sympathisants, ainsi qu’autres personnes éprises de paix et de justice, à se mobiliser en masse et venir soutenir cette grande action citoyenne», indiquent ces mouvements.

 

Posté par lumbamba à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 mars 2014

Communiqué nécrologique: La mère de Francois Balumuene Dijiba n'est plus

Maman Marie-Madeleine Bibombe

Il a plu au Seigneur de rappeler auprès de lui sa servante Bibombe  wa  Muanza Marie Madeleine, mère de notre ami et frère François Balumuene Dijiba et de monsieur l'abbé  Martin Bayamba , Recteur actuel du Grand Séminaire Inter diocésain de Kabue et de bien d'autres encore.

La maman a quitté la terre de ses ancêtres qu'elle a tant aimée ce matin bien entourée par les siens. 
Bénie de Dieu, elle était mère d'une grande famille. Mère au foyer, elle s'était investie pour l'éducation de ses enfants et elle en était comblée.
Fervente croyante, elle était un modèle d'humilité, d'hospitalité et de convivialité.
Le corps de la défunte est gardé au funérarium de l'hôpital de Tshikaji et l'inhumation est prévue pour  le samedi prochain au cimetière de la Ville de Kananga.
Francois Balumuene Dijiba est membre du comité de rédaction de Kasai Direct. Il est aussi  un ancien du comité de rédaction du magazine  "Demain Le Kasai" vers les années 2005-2006.
Pour vos messages de réconfort, je vous prie d'utiliser les coordonnées suivantes:

Tél: 0032(0)71956866

Portable: 0032-486 824 848

E-Mail: mrdijiba@gmail.com

UT resquiat in pace

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 02:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 février 2014

MIKALAYI – Célébration le 19 mars 2014 du Jubilé d’Or de l’Ecole Normale

BY ARCHIDIOCESE

Cathédrale de Mikalayi St. Joseph MfukiLa Fraternité des Anciens Elèves de Mfuki-Mikalayi, « F.A.E.M Asbl », forte de ses milliers des ressortissants, tient à marquer d’une pierre blanche l’histoire de son alma mater. Très concrètement, la F.A.E.M rappelle ses troupes et leur fait part de l’importance à passer le flambeau à la nouvelle génération. Un appel à contribution a été lancé depuis l’année dernière et court encore. Par le biais d’un carton d’invitation remis à notre rédaction, le président de la F.A.E.M, Maîitre Godefroid Mubiayi rappelle à l’Elite de la RDC et du Kasaï, aux institutions tant publiques que privées, la célébration du Jubilé d’Or de l’Ecole Normale Saint Joseph/Institut Mfuki de Mikalayi, ce 19 mars 2014.

Ecole pionnière, l’Institut St. Joseph/Mfuki a formé les premiers intellectuels du pays

En vue de soutenir l’organisation des festivités jubilaires, la F.A.E.M sollicite de votre bienveillance votre participation à travers une contribution financière volontaire. Ce dont elle vous dit d’avance merci.
Ce n’est plus un secret pour personne: le Kasaï s’apprête à célébrer les 100 ans de sa toute première école secondaire, les 100 ans de l’Ecole Normale Saint Joseph de Mikalayi, actuel Institut Mfuki. Située au cœur de l’emblématique et première Mission Catholique, Mikalayi Saint Joseph, à 25 km de la Ville de Kananga, au Kasaï Occidental, elle est la toute première école secondaire à ouvrir ses portes sur les terres du Grand Kasaï, le 1er septembre 1914 !
L’Ecole Normale Saint Joseph de Mikalayi/Institut Mfuki est une œuvre des Pères de Scheut qui l’ont dirigée jusqu’en 1975, année de sa cession aux Congolais.
Ecole pionnière du Kasaï tout entier, elle a formé les premiers intellectuels qui ont servi par la suite nos deux provinces ainsi que la nation congolaise dans tous les secteurs de la vie, grâce à leur formation de base inégalée: prêtres, enseignants, cadres administratifs, dirigeants politiques de tous les niveaux, magistrats, avocats, professeurs d’université, médecins, diplomates, infirmiers, chercheurs, techniciens, etc. 
Modèle elle-même à l’instar de son élite formée, l’Ecole Normale Saint Joseph /Institut Mfuki de Mikalayi a servi de fer de lance dans le développement de l’enseignement sur l’espace kasaïen ; elle a inspiré, engendré et animé par ses ressortissants, les grandes écoles qui dispensent aujourd’hui le savoir dans les Provinces du Kasaï.

A l’aube de son jubilé de 100 ANS d’existence, l’Ecole Normale Saint Joseph /Institut Mfuki de Mikalayi demeure un grand patrimoine pour le pays, le Kasaï et son peuple; elle est une grande fierté pour vous, pour nous et pour toutes les générations et mérite de tous une attention particulière.

Votre contribution peut être déposée:

A Kinshasa, auprès de Messieurs
Adolphe MBULU NGUDIE (tél. 0999957143),
Godé MUBIAYI NZEMBA (tél. 0997449400) et
Dominique LUBILU MUBIAYI (tél. 0815100695)

A Kananga, auprès de Messieurs
Boniface BEYA NGINDU (tél. 0997345005)
Mozart NYOKA MUPANGILA (tél. 0992406040)

Fait à Kinshasa, janvier 2014

Le Comité d’Organisation

Posté par lumbamba à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le compte rendu de la réunion du comité du Grand Kasai du 15.02.2014

Presque tous les membres du comité directeur s'était réuni hier samedi, 15 février au domicile du chargé de la trésorerie Daniel Kitenge à Aachen pour sa première réunion de l'année 2014. Deux membres s'étaient excusés. Il s'agit de Placide Mbo et du vice-président Ilunga Mufukadibua.

Selon l'ordre du jour établi et approuvé par l'assistance, le comité a discuté essentiellement des projets en cours et de la situation financière. 

Evaluation des projets

a) Projet 10 Euros pour les orphelins du Kasai

S'agissant du projet de 10 Euros pour les orphelins du Kasai, le comité souhaite voir tous les Kasaiens prendre conscience de la survie de ces enfants. Car, il appartient aux Kasaiens de prendre leur responsabilité pour pouvoir venir en aide aux plus démunis. Par ailleurs, le comité cherche d'autres subventions auprès d'organisations de la place.

b) Projet T-shirts et tasses avec logo du Grand Kasai

Pour ce qui concerne le projet des T-shirts et tasses avec logo du Grand Kasai, le chargé de la trésorerie a présenté une facture pro format avec un modèle de tasses. Les membres du comité ont donné leur accord pour la prochaine commande des T-shirts et des tasses qui seront en vente pour le compte de l'association.

c) Prêts à accorder aux membres

Le comité s'est aussi penché sur le projet de prêts à accorder aux membres dans le cadre d'assistance.  Il a été décidé que seuls les membres en règles des cotisations pourront prétendre à recevoir les prêts de la trésorerie. Les modalités de prêts et de remboursements seront déterminées par la trésorerie.

d) Rencontre avec les jeunes issus de l'immigration

Le comité propose qu'un premier groupe restreint de jeunes puissent se réunir au mois d'avril afin de préparer avec les membres du comité la grande rencontre avec les jeunes issus de l'immigration.

Situation financière

Au dernier point relatif à la trésorerie, le comité a eu à écouter le chargé de trésorerie brosser en détails la situation financière de l'association du Grand Kasai. Il a encouragé ceux qui cotisent régulièrement à remplir leurs obligations. Mais selon lui, pour mieux renflouer la caisse de l'association, en plus des cotisations, il compte beaucoup sur les projets d'autofinancement.

Commencée à 18 heures, la réunion s'est terminée à 20 heures20.

Voici quelques photos prises après la réunion:

GK150220144

GK150220147

GK15022014

 

GK150220142

 

GK150220146

Lumbamba Kanyiki 

Posté par lumbamba à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2014

« Le 812ème Régiment des FARDC insécurise les acteurs de la société civile du Kasaï Occidental »

 
[1]ASADHO 
B.P.16737                 
KINSHASA 1
R.D. Congo                                     
Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme
African Association for the Defense of Human Rights
 
COMMUNIQUE DE PRESSE N°006/ASADHO/2014
               
« Le  812ème  Régiment des FARDC insécurise les acteurs de la société civile du Kasaï Occidental  »
 
L’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, dénonce la chasse aux acteurs de la Société Civile de la ville de Kananga lancée par le 812ème  Régiment  depuis qu’ils ont adressé  une lettre ouverte  au Président de la République, Monsieur Joseph KABILA.
 
En effet, en date du 06 février 2014, le Comité provincial de suivi  du Symposium de la Société Civile a adressé une lettre ouverte au Président Joseph KABILA en mettant en cause certains éléments du  812ème Régiment  qui  s’illustrent par des actes de vol à mains armées, de  pillage, et de  meurtre dans la ville de Kananga, en toute impunité.
 
Après la publication de cette lettre, les 8 membres de la Société Civile (signataires)[2] sont activement recherchés et menacés par certains éléments  du 812ème  Regimbent des FARDC.
 
En date du 08 février 2014, le bureau de la Société Civile était encerclé par quelques éléments du 812ème Régiment, mais n’ont pas pu y entrer. Ils avaient garé leur jeep  à quelques mètres du bureau où étaient réunis les membres de la Société Civile.
 
A cette même date, après midi, les bureaux de l’un des signataires de la lettre ont été visités par deux hommes habillés en civil et armés qui étaient à sa recherche. Ils ont trouvé seulement le gardien qui leur a dit que les bureaux n’étaient ouverts le samedi.
 
Dans la  nuit de cette même date,  un des signataires de la lettre  a reçu un appel téléphonique anonyme qui lui disant que «Entre la protection des militaires et des acteurs de la Société civile, le Président de la République choisira de protéger les militaires, c’est ce qui est important pour lui. Même votre mort ne compte pas pour lui ».
 
Dans la même nuit, un autre signataire de la lettre recevra aussi un appel téléphonique anonyme lui disant que « Vous avez ouvert un front contre nous, vous devez serrer vos ceintures ».
 
Depuis ces événements, tous les 8 signataires de la lettre sont entrés en clandestinité par crainte d’être arrêtés ou tués par les éléments du 812ème Régiment [3]des FARDC.
 
Face à ce qui précède, l’ASADHO recommande :
 
Ø  Au  Président de la République :
 
-          De prendre en compte les doléances de la société civile exposées dans la lettre lui adressée par le Comité provincial de suivi du Symposium de la Société Civile ;
 
-          De prendre des mesures qui s’imposent pour que les éléments du812ème  Régiment des FARDC mettent fin aux atteintes des droits de l’Homme mises à leur charge par les populations de Kananga.
 
Ø  Au Ministre de la Justice et des Droits Humains :
 
-          De prendre des mesures urgentes pour assurer la protection des acteurs de la société civile qui sont recherchés et menacés par les éléments du 812ème  Régiment.
 
Ø  A l’Auditeur Général des FARDC
 
-          D’engager des poursuites judiciaires contre tous les éléments du 812ème Régiment qui insécurisent les populations du Kasaï Occidental et  les acteurs de la société civile.
 radi
                                                                                            Fait à Kinshasa, le 13 février 2014
                                                                                                         
                                                                                                             ASADHO
 
Pour toute information, contactez :
 
Maître Jean Claude KATENDE : Président National
Téléphone : + 243 81 17  29 908.
 
 Maître ra ZAKI ;  Vice Présidente Nationale.
Téléphone : 00243 99 40 61 31
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[1]*Organisation  affiliée à la Commission Internationale des Juristes (Genève), à la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), dotée du statut d’observateur auprès de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des peuples (Banjul) et Membre du Réseau OMCT/SOS Torture.
 
ASADHO – Bureau National : Lokele n°3, Commune de Gombe,
Kinshasa /Gombe, Local 2, RD. Congo                                         E-mail : asadhokin@yahoo.fr
Tél. (00243) 9999 37493                                                                Site web : http:/www.asadho-rdc.net
(1)      Décret-Loi n°002/2002 du 26  janvier  2002
                                                 
[2]  Pour toutes les personnes qui veulent bien intervenir en faveur des victimes, leurs noms sont disponibles à l’ASADHO. Ils peuvent être communiqués sur demande.
[3]  Il ya lieu de rappeler que le 812ème  Régiment est constitué principalement des éléments du CNDP qui étaient délocalisés de l’Est vers la province du Kasaï Occidental.
                                  

Posté par lumbamba à 21:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

King Kester Emeneya est mort

 

Le chanteur King Kester Emeneya, de son vrai nom Jean Emeneya Mubiala Kwamambu, est décédé jeudi 13 février 2014 à 5h30 à l’hôpital Marie Lannelongue en région parisienne à l’âge de 57 ans.

Le patron du groupe musical Victoria Eleison était admis depuis novembre dernier à l’hôpital Marie Lannelongue pour des problèmes de cœur. Kester Emeneya avait été secoué par la nouvelle de la disparition de Tabu Ley, le chanteur romantique par excellence de la RDC qui était aussi son modèle.

“King Kester a été retenu à l’hôpital par le staff médical depuis la disparition de Tabu Ley le 30 novembre 2013. King Kester n’allait pas bien depuis le choc reçu en apprenant cette nouvelle qui l’avait perturbé. Nous nous étions ensuite nourris d’espoir de le voir récupérer sa santé mais le destin en a décidé autrement. Sa disparition est confirmée.

radiookapi,net avec Kasai Direct

Posté par lumbamba à 10:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]