roseau

Mon peuple est un roseau
Que la brise matinale réveille
Il salue le jour nouveau
Et sourit au brillant soleil

 Mon peuple est un roseau
Qui plie au gré du vent.
Roulé par des ouragans brutaux
Il plie, mais ne se rompt point.

 Mon peuple est un roseau
Il héberge des hérons au long cou
Et des caïmans au puissant museau
Que diantre ! C’est sa nature d’être !

 Mon peuple est un roseau
Beau dans son cœur pur
Beau jusque dans l’âme
Ne le croyez pas naïf  quand il pardonne !

Mon peuple est un roseau
dans sa résilience
Mon peuple est un roseau
dans sa patience
Comme l’amour, il gagne toujours !


Lumbamba Kanyiki