10 octobre 2022

S’il me faut mourir aujourd’hui, que ça soit dans tes bras

Avec une extrême violence, l’ouragan Véronique venait de s’abattre sur la ville. Le vent qui l’accompagnait créait un désordre indescriptible : les arbres comme des fous agitaient leurs branches dans tous les sens, envoyant au loin leurs feuilles. Les maisons, secouées par la puissance du monstre furieux, craquaient ; leurs toits, comme frappés par un coup de pattes invisible, volaient aux éclats. Sur les routes désertée une scène de désolation : des arbres tombés de travers, des voitures montant les unes sur les... [Lire la suite]
Posté par lumbamba à 20:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]