martin kabuya

La vidéo postée sur youtube date de quelques mois; elle n’est donc pas récente. Néanmoins, nous avons choisi  de la revisionner et de l’analyser, car elle révélait déjà la personnalité de Martin Kabuya. A la sortie de l’avion qui le ramenait de Kinshasa à Kananga, monsieur Martin Kabuya apparaît en tenue blanche de …maréchal, copie de celle du Maréchal Mobutu Sese Seko de triste mémoire. Il salue militairement la foule immense venue l’accueillir et amorce une descente de l’escalier sans tenir compte de son épouse qui le suivait à quelques mètres. Après les honneurs militaires et l’accueil des notables de la ville, le nouveau gouverneur sort dans un  cortège long de plusieurs voitures, des 4×4 pour la plupart. A un certain moment, il décide de sortir de sa voiture et de marcher pour être au plus près de la foule compacte amassée le long de la route. Il avance toujours, agitant les mains à gauche et à droite, sans tenir compte de son épouse qui peine à le suivre. La pauvre, au début a tenu l’effort d’ être à sa hauteur, mais à un certain moment, n’en pouvant plus, elle a commencé à ralentir. Lorsque notre gouverneur la remarque, enfin,  loin derrière lui, il lui fait signe de rester et il  continue seul son chemin. A la fin de la vidéo, j’ai dit à mon voisin de gauche: « Voilà un homme très agité, un homme vraiment en vadrouille ! »

Analyse

D’abord la tenue blanche de maréchal. Monsieur a choisi pour sa prise des fonctions de gouverneur, une tenue blanche de maréchal Mobutu, un dictateur. Ce qui nous montre un homme rempli de son ego. Mais à l’opposé de Mobutu qui faisait attention à son épouse à chacune de leurs apparitions, monsieur Kabuya a totalement oublié la sienne! Sur la vidéo, à aucun moment, il ne l’a regardée, n’a veillé sur elle. Le seul moment où il a remarqué sa disparition à ses côtés, il lui a demandé de rester. ( à revoir sur la vidéo vers la 6 ème minute). Un chef qui ignore sa compagne, sa plus proche, que peut-il faire des autres? Tout doit commencer par là: respecter sa compagne, respecter sa famille. La vidéo nous révèle un homme embrouillé, rempli de son ego et c’est comme ça qu’il est dans sa manière de gérer la province! Il n’est en rien différent de son prédécesseur Kambayi.

Le comportement qui frise la dictature

Lorsque nous suivons les chambardements qui s’opèrent dans l’administration et à la division de la santé, nous nous disons que nous ne nous sommes pas trompés. Et à voir l’allure où vont les choses, nous ne pouvons rien attendre de Martin Kabuya, à moins d’un changement de cap à 180°! Il révoque par téléphone, il fait arrêter sur simple accusation ou soupcons, sans respecter les procédures  qui pourtant existent; il arrête lui-même les paisibles citoyens et les amène à la justice. Too, tatu gouverneur! Mukalenge wa bantu, bantu wa mukalenge ». Vous êtes gouverneur de toutes et de tous,  des hommes et des femmes, des enfants et des adultes, des cadres et des ouvriers, des bons et des méchants. Mais il faut savoir respecter toutes vos citoyennes et tous vos citoyens et même les mauvais, les voleurs, etc. Que votre action ne soit pas menée par la haine ou la colère, mais par le souci de corriger et d’éduquer, d’améliorer le bon fonctionnement des services pour le bonheur collectif. Plutôt que votre tenue de maréchal, la population vous attend dans une salopette d’ouvrier pour mettre toutes les Kanangaises et tous les Kanangais au travail de développement de leur province. Mayi talala, bakutue bianza!

Lumbamba Kanyiki