arbre sec (768x1024)

Cet arbre que je vois de mon balcon m’a inspiré plus d’une fois dans mes écrits. Le regard triste du poète s’est porté sur cet arbre tourmenté par les vicissitudes de l’hiver. Il me rappelle cet autre hiver d’un Congo dépouillé, avili, torturé, mais qui reste toujours debout. Bonne lecture !

Arbre sec, arbre tourmenté
Dépouillé de tes valeurs
Les voilà étalées à terre
Comme le trophée du chasseur
Bientôt ils s’évanouiront 
Avec la plainte de cet oiseau là-haut
Qui s’en va, en tourbillons
Ses ailes tirées vers d'autres  horizons

Arbre sec, arbre tourmenté
Tu portes ton deuil, majestueux
Demain, tu affronteras vents impétueux
Et fortes tempêtes
Car tes racines dans les profondeurs de la terre
Personne ne viendra te les enlever.

Lumbamba Kanyiki