leaders opposition à la marche du 261018

Hier, dans plusieurs villes de la République Démocratique du Congo des marches pacifiques encadrées par la police ont été organisées avec succès contre la machine à voter. En revanche, pour des raisons obscures, le maire de Kananga, Jean Muamba Kantu Kanjila, a refusé la tenue d’une marche dans  cette ville. D’après lui, il ne voyait pas la nécessité d’une marche dans sa ville déclarée zone opérationnelle puisque  tous les leaders de l’opposition se seraient mis d’accord pour aller aux élections avec ou sans machine à voter .

Pour notre part, nous disons que monsieur Muamba Kantu Kanjila devra savoir que manifester est un droit reconnu par la Constitution à tout citoyen congolais et à toute citoyenne congolaise. Ce n’est pas à lui de juger de l’opportunité ou pas de le faire.  Si Kananga est une zone opérationnelle, c’est par la volonté du pouvoir d’occupation qui entretient le climat de terreur et d’insécurité dans la province comme à l’Est du pays pour rendre difficile voire impossible la tenue des élections le 23 décembre 2018. Ce qui se passe à Kananga est tout simplement une grande honte pour la province tout entière!

Lumbamba Kanyiki