opposition congolaise

Selon RFI, l’opposition congolaise réunie en Afrique du Sud a pris l’option de ne pas boycotter les élections; en revanche, elle continuera à exiger le retrait de la machine à voter et le nettoyage du fichier électoral. Mais qu’est-ce que cette opposition fera si la CENI maintient cette machine et continue à s’opposer au nettoyage du fichier électoral? Telle est la question que beaucoup de Congolais et ceux qui s’intéressent à la situation politique du Congo se posent.

L’argument selon lequel il faut aller aux élections pour ne pas endosser la responsabilité de son report éventuel n’est pas juste. Car ça fait longtemps que le peuple exige le retrait de la machine à voter, qualifiée de machine à voler, et le nettoyage du fichier électoral. On ne doit pas aller aux élections sans qu’il y ait consensus autour de ces points essentiels et les élections ne doivent pas être présentées au peuple congolais comme un moyen de chantage: vous voulez les élections, en voici le menu: machine à voter et fichier électoral corrompu, à prendre ou à laisser!

Prendre l’option d’aller aux élections dans ces conditions serait participer au jeu des médiocres qui ne veulent pas quitter le pouvoir, ce serait aller aux élections dont les résultats sont déjà connus d’avance!

Lumbamba Kanyiki