M23

Ne nous voilons pas la face! Ceux qui nous tuent au Kasai  sont les mêmes qui nous tuent à Beni et  en Ituri.  Leur mode opératoire reste le même. Ils nous tuent à l’arme blanche; ils nous décapitent à la machette. Ceux qui perpétuent les massacres de pauvres civiles dans les villages du Kasai, à l’abris des regards, sous le silence total sont ceux-là même qui circulaient à bord des kashinyi katoke, ces camionnettes blanche qui enlevaient des jeunes gens il n’y a pas longtemps dans la ville de Kananga.

La poplulation devrait ouvrir les yeux et ne pas accepter la version facile consistant à mettre tous les massacres sur le dos des miliciens Kamuina Nsapu qui n’existent pratiquement plus. Ceux qui tuent au Kasai, ce sont les militaires rwandais qui ont installé des tentes dans la brousse loin de la ville, qui n’obéissent qu’aux ordres de Kinshasa et qui font des razzias dans les villages pour tuer et exterminer la population du Kasai. Ils travailleraient en complicité avec la milice de Kabila dénommée Bana Mura.  Voir aussi http://www.jeuneafrique.com/463828/politique/rdc-la-milice-bana-mura-plus-feroce-que-les-kamuina-nsapu-dans-le-kasai-selon-lonu/.

La population devrait ouvrir les yeux, sinon nous mourrons jusqu’au dernier avec la complicité des nôtres qui pactisent avec l’occupant.

Lumbamba Kanyiki