messe mevis

Sous un ciel bleu et un soleil printanier, le père Jacques Mevis, décédé le 18 mars 2018, a été conduit hier à sa dernière demeure par une foule importante au sein de  laquelle il y avait plusieurs Congolais qui s’étaient déplacés pour la circonstance.  Avant l’enterrement, une messe en son honneur a été célébrée dans la chapelle de Missiehuis van Scheut sur Klein-Bijgaardenstraat 27A à 1600 Sint-Pieters-Leeuw. Messieurs les abbés Jeannot Mukeke et Michel Beya, les anciens élèves de Jacques Mevis étaient parmi les prêtres officiant la messe.

Selon la volonté de l’illustre disparu, une bible en tshiluba figurait parmi les trois objets que le père souhaitait emporter dans l’au-delà, ku Kala Kakomba. et toujours selon sa volonté, un passage de Jean 11, 17 à 27 a été lu en tshiluba parmi lequel le message important de Jésus: Meme, ndi dibika. Eu udi ungitaba, nansha yeye mufue, ne ikale ne muoyo… Outre la bible, il y avait aussi une croix et ses voeux de Scheutistes.

Au nom des habitants du Kasai profond, le père Jeannot a lu à l’attention des familles biologique et religieuse du père Jacques Mevis un message de remerciement pour toutes les bonnes oeuvres réalisées par ce dernier au Congo. Il leur a aussi informé que plusieurs anciens élèves du père Mevis, aujourd’hui éparpillés à travers le monde, avaient manifesté leur volonté d’assister aux obsèques, mais étaient retenus par de multiples empêchements.  Toute fois, ils étaient de coeur avec eux.

Le père Jacques Mevis, ancien recteur du Petit Séminaire Sainte Thérèse de Kabue repose désormais au cimetière dans la concession même de la maison de Scheutistes en Belgique. Waya bimpe, Sha bana!

Veuillez trouver ci-bas quelques images des obsèques ,qui nous ont été envoyées:

Lumbamba Kanyiki avec Adalbert Mulumba