manifestants pacifiques contre les mercenaires de Kabila

Kabila a opté pour la répression brutale et sanglante des manifestations de ce jour. Des militaires lourdement armés et parlant anglais ont investi les églises Saint Benoit de Lemba  où se trouvait le Secrétaire Général de l’UNC Mayo et l’église Saint Michel de Bandal où se trouvait monsieur Kamehre. A Saint Benoit, le curé a été copieusement tabassé tandis qu’à Saint Michel, les Chrétiens ont été dispersés à coups des gaz lachrymogènes. Il y aurait plusieurs arrestations des manifestants. A la paroisse Saint-Alphonse de Matete, on déplore les premiers morts. Deux fidèles auraient été tués « par balles tirées par la police. Il y a de nombreux blessés. Le prêtre est aussi touché », selon un fidèle.

Le régime agonisant de monsieur Kabila poursuit sa mission de terroriser le peuple congolais pour s’éterniser au pouvoir. L’Internet et les SMS sont coupés.

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net