IMG-20170103-WA0002_resized_20170103_100945445

Femmes et enfants réfugiés au Grand Séminaire de Kabue

Une semaine après l’insécurité créée par le chef Kayenga et ses miliciens qui ont mis en débandade les habitants du centre de Kabue, la paix n’est toujours pas revenue dans ce village situé à 70 kilomètres de Kananga. Il semblerait qu’un Major de la police, dépêché hier sur les lieux, aurait laissé libre le chef Kayenga et arrêté un simple villageois qu’il aurait amené à Kananga. Le chef Kayenga et ses miliciens continuent de traquer les villageois du centre de Kabue. Il s’en prendrait maintenant au recteur du Grand Séminaire pour s’être interposé entre les villageois en fuite et lui et ne jurerait que sur l’élimination physique de l’abbé recteur.

Les autorités provinciales seraient-elles débordées par le phénomène Kamuina Nsapu au point d’oublier de veiller à la sécurité des biens et des personnes dans d’autres coins de la région? En effet, ce qui se passe à Kabue est inacceptable et ne devrait pas perdurer.

Lumbamba Kanyiki