24 septembre 2016

VIENT DE PARAÎTRE: LES CONTES DU CONGO (SUIVIS DE LA CHASSE AUX CHACALS)

 

couverture les contes du Congo

Chers tous,
Nous venons de publier notre premier recueil de contes « Les contes du Congo, suivi de la chasse aux chacals » comme ebook sur amazon. Il ne coûte que 2,99 Euros. N’oubliez pas de nous laisser votre commentaire et surtout de nous accorder votre « like » si vous êtes sur facebook.

couverture-les-contes-du-congo
Le recueil des Contes du Congo, tirés de la tradition orale du Kasai, décrivent divers thèmes entre autres l’amour, l’équité, la mort, la lutte pour la survie, etc. L’auteur a voulu, à travers ce recueil, partager avec la nouvelle génération de par le monde les quelques contes qui ont fait les délices de son enfance. Il a gardé dans sa production certains passages en langue luba pour en préserver leur originalité.
Dans la chasse aux chacals, le vieux phacochère, fatigué par le poids de l’âge, n’arrive plus à libérer son peuple du joug des chacals qui ont envahi le royaume des grandes plaines. Les jeunes doivent se servir de ses enseignements pour bouter les envahisseurs hors des frontières.
Lumbamba Kanyiki

Posté par lumbamba à 02:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


03 septembre 2016

VIDÉO: BOSHAB ET KANDE RESPONSABLES DE L’ASSASSINAT DU CHEF KAMUINA NSAPU

boshabEva

Selon le prof Tshiakudia, Evariste Boshab, le ministre de l’intérieur et le gouverneur Alex Kande sont responsables de l’assassinat du chef coutumier Kamuina Nsapu. Les deux auraient exécuté les ordres recus de Kabila. Le chef Kamuina Nsapu a été exécuté avec toute sa famille par un commando venu de Kinshasa le 09 août 2016 à Tshimbulu. Il a été assassiné quelques heures après son entretien téléphonique avec une délégation de députés du Kasai Central venus pour le convaincre d’accepter des négociations avec les autorités gouvernementales.

Et toujours selon le document audio de cet entretien, le feu chef Kamuina Nsapu avait donné son accord de principe pour se rendre à Kananga afin d’y discuter avec les autorités gouvernementales, mais il exigeait la protection de la monusco. Quelques heures plus tard, il a été assassiné et lui et sa femme et ses enfants! Son corps nu et mutilé (sexe coupé) a été exposé au public et humilié à Kananga.

Les militaires envoyés pour cette sale besogne poursuivent les villageois dans la brousse et selon toujours le prof Tshiakudia, il y aurait des massacres à grande échelle à l’abri du regard. Pour finir, il exige une enquête internationale pour faire toute la lumière sur ce qui se passe à Tshimbulu et établir des responsabilités. Mais déjà, il n’hésite pas à pointer du doigt Boshab et Kande. Place à la vidéo!

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 10:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]