réunion du 27

A la demande de plusieurs Kasaiennes et Kasaiens qui étaient venus au deuil d’Athy Ilunga Mufukadibua, le comité directeur du Grand Kasai e.V. basé en Allemagne a organisé hier, samedi 27 février 2016 à Raeren, en Belgique, une réunion de mise au point. Mais curieusement, malgré une centaine d’invitations qui ont été lancées, seulement une dizaine de personnes était présente. Le président a salué la présence du docteur Charles Ntuite et du vieux Félicien Mouembia, nos vieux qui s’étaient déplacés pour la circonstance.

L’ordre du jour proposé était d’entendre le rapport que devaient donner notre compatriote Ndaye Mpumbu et le pasteur Adam Bantu. Le premier était chargé de la collecte de fonds pour soutenir la famille du défunt et le second était chargé de la coordination.

Dans son mot d’accueil, le président Pontien Kayumba, a rappelé l’un des objectifs poursuivis par le Grand Kasai, à savoir la solidarité entre les membres en cas d’évènements heureux ou malheureux. Mais il a regretté que plusieurs de nos compatriotes n’aient pas encore compris la nécessité de participer aux activités du Grand Kasai. C’est toujours à la suite des deuils qu’ils se souviennent du Grand Kasai et c’est toujours, à la suite des deuils qu’ils reviennent aux bons sentiments.

Dans le débat ayant suivi le mot d’accueil du président, deux interventions ont particulièrement retenu l’attention de l’assistance: celle du pasteur Adam Bantu et celle de l’apôtre Ilunga Danyo. Le pasteur Adam a d’abord remercié le comité du travail abattu par le Grand Kasai depuis sa création jusqu’à ce jour. Il a félicité les membres du comité pour leur courage et les sacrifices encourus. Dans la suite, il a proposé que le comité cherche les projets qui peuvent intéresser les Kasaiennes et les Kasaiens, car, selon lui, les gens agissent, s’ils trouvent leur propre intérêt ou profit dans un projet donné. Pour le compléter en quelque sorte, l’apôtre Ilunga Danyo a demandé au comité de mettre beaucoup d’importance sur la promotion culturelle et initier des projets en rapport avec la promotion culturelle. En effet, c’est elle qui pourra susciter de l’engouement auprès des Kasaiennes et Kasaiens et pourra générer des ressources dont le Grand Kasai a besoin. Enfin, il a proposé la création d’une télévision sur Internet pour le Grand Kasai. Après débat, plusieurs membres ont adopté sa proposition. L’assistance a chargé l’apôtre Danyo et monsieur Lumbamba Kanyiki d’élaborer le projet de création de la TV du Grand Kasai sur Internet  et de le présenter à la prochaine réunion. Poursuivant son exposé, l’apôtre Danyo a insisté sur le leadership responsable. Car, selon lui, le leadership doit d’abord accepter de faire des sacrifices et attirer la masse. « Il y a des Kasaiens qui ont des moyens et qui peuvent supporter l’action du Grand Kasai. Mais il faudrait leur montrer des projets concrets », a poursuivi l’apôtre Danyo.

 

La présentation des recettes et dépenses pour le deuil

Le compatriote Mpumbu Ndaye, chargé de la collecte des fonds pour soutenir la famille éprouvée, a présenté la liste des gens ayant cotisé pour le deuil. Le total des recettes était 2000 Euros. Les dépenses engagées se sont élevées à 1700 Euros. La différence de 300 Euros ainsi que la liste des contributeurs ont été remises au trèsorier du Grand Kasai, Daniel Kitenge. L’assistance a décidé que cette somme soit remise à la famille de l’illustre disparu.

Commencée à 17 heures 40, la réunion s’est terminée à 20 heures. Juste après la réunion, l’assistance s’est rendue au deuil chez Klari Kabasele Luambila qui a perdu son père à Kinshasa.

Voici quelques photos de la réunion:

président Kayumba réunion du 27.02.2016réunion du 27.02.2016 1réunion du 27.02.2016Vieux ntuite et félicien réunion du 27.02.2016

Lumbamba Kanyiki