26 septembre 2015

INVITATION: ORDINATION D’ADAM BANTU COMME PASTEUR DE DIEU

Invitation Adam Bantu

« La moisson est grande, mais peu d’ouvriers ». Il a plu au Seigneur d’appeler notre frère Adam Bantu comme ouvrier dans sa moisson. Il sera donc ordonné pasteur le 28 novembre de cette année à Aachen (Allemagne). La cérémonie aura lieu à partir de 14 heures et demie dans la salle « Saal W. Kessel » située sur Raerener Strasse 62, 52076 Lichtenbusch à Aachen (Allemagne). Elle sera officiée par le pasteur Job Mukadi de l’Eglise en Mission de Manchester.

Nous demandons à toutes les Congolaises et tous les Congolais,  à toutes les Kasaiennes et tous les Kasaiens, et à toutes celles et tous ceux qui connaissent Adam Bantu de prendre part à cette cérémonie pour faire honneur à ce digne fils du Congo et du Grand Kasai. Vous trouverez les informations en rapport avec le trajet jusqu’au lieu de l’ordination dans le prospectus en annexe á cette invitation.
flyer adam bantu

Pour des informations supplémentaires, prière d’utiliser les numéros suivants:

0032-491 280 288
0032-465 665 909
0032-465 57 57 36

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 septembre 2015

Cologne-Rencontre de l’association des parents de la NRW avec les associations des migrants: Aide au financement des association

Cologne -Rencontre de l’association des parents de la NRW avec les associations des migrants: Aide au financement des associations

rencontre 19 septembre 15_8

Devant une assistance estimée à une trentaine de personnes provenant de plusieurs associations, monsieur Peter Ivankovic a expliqué dans les moindres détails le nouveau programme élaboré par le gouvernement de la Rhénanie du Nord pour soutenir les associations des migrants. En résumé, il a parlé de trois sortes d’aides: Il y a d’abord l’aide « coup de pouce » pour les associations n’ayant pas encore dépassé cinq ans d’existence. Cette aide peut aller jusqu’à 6000 Euros. Elle est concue pour aider les nouvelles associations à s’équiper et à bien démarrer. Ensuite, les associations des migrants déjà établies peuvent bénéficier d’une aide aux projets qui peut aller jusqu’à 15000 Euros. Elle est accordée sur base d’un projet bien défini et défendu. Enfin, une aide pour amélioration de la qualification des membres dont le montant peut varier en fonction des dites qualifications.

Le programme court sur une année. Les dépôts des demandes d’aides sont à adresser au Bezirksregierung Köln pour les associations établies à Cologne, la date limite étant le 30 octobre 2015. Les premiers versements pour les demandes acceptées auront lieu à partir de mars 2016.

Le docteur Mukuna lance un appel à ceux qui ne pouvaient pas assister à cette rencontre de bien vouloir prendre contact avec l’AGK pour avoir plus de détails sur le programme d’aide pour l’année 2016-2017. Car, avec ce programme, l’occasion est donnée à toute association des migrants de s’organiser pour que ses membres puissent trouver leurs places au sein de la société, s’y installer et se sentir à l’aise. Il est dommage que beaucoup de Congolais ne puissent pas prendre au sérieux les invitations qui leur sont envoyées.

Quelques images de la rencontre:

rencontre 19septembre 15_2rencontre 19 septembre 15_4rencontre 19 septembre 15_3rencontre 19 septembre 15_7rencontre 19 septembre 15_5rencontre 19 septembre 15_6rencontre 19septembre 15

Lumbamba Kanyiki
www.kasaidirect.net

Posté par lumbamba à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2015

L’excellent nageur chez le bon Dieu (Mombedi wa dilambu kwa Nzambi)

L’excellent nageur ( mombedi wa dilambu) se trouvait débout au bord d’une grande rivière. Le narrateur ne nous dit pas ce qu’il y faisait. Toujours en est-il qu’ il eut un fort glissement de terrain qui entraîna notre nageur dans la rivière. Il n’eut aucune inquiétude puisqu’il savait nager. Il se mit alors à nager, cherchant un bon endroit par où il pouvait sortir de l’eau.

Pendant qu’il nageait, d’autres personnes qui étaient sur le rivage le virent dans l’eau. Ils lui tendirent une longue perche afin de le sortir de l’eau. Mais notre nageur repoussa leur offre : « Ne vous en faites pas ; je trouverai un bon endroit par où je pourrai sortir de l’eau ». Il continua son chemin, en train de nager. Un peu plus loin, il rencontra des voyageurs dans leur pirogue. Ceux-ci se rapprochèrent de lui : « Monte, camarade ; nous te ramènerons au rivage ». L’excellent nageur refusa de nouveau : Ne vous en faites pas; je trouverai un bon endroit par où je pourrai sortir de l’eau ». Les voyageurs s’en allèrent et disparurent. L’excellent nageur continua son chemin, jetant un regard à gauche, jetant un regard à droite, à la recherche d’un bon endroit pour sortir de l’eau. Tout à coup, il entendit un bruit de moteur au-dessus de lui. C’était un hélicoptère qui volait par là, au-dessus de la rivière. L’ayant aperçu, le pilote ordonna à son équipage de lui lancer une corde pour le repêcher. Mais notre nageur refusa net. Par gestes de la main, il lui montra qu’il n’avait pas besoin d'aide. Il allait s’en sortir par lui-même. Ceux-ci continuèrent leur chemin.

Après avoir nagé des heures durant, sans trouver un bon endroit par où il pouvait sortir de la rivière, le pauvre nageur manqua des forces et mourut, noyé. Son âme fut transportée chez le bon Dieu. Fâché, il demanda au bon Dieu : « Toute ma vie, je n’ai fait que te prier et respecter tes préceptes. Alors, pourquoi n’es-tu pas venu à mon secours lorsque j’étais dans la détresse ? » Le bon Dieu lui répondit : « Je suis venu à ton secours à trois reprises ; tu n’as pas voulu de mon aide ! ». « C’est pas vrai », rétorqua le nageur, "Je ne t’ai pas vu à mon secours" . Tout souriant, le bon Dieu lui rappela la perche tendue par les gens sur le rivage, les voyageurs dans la pirogue et l’équipage de l’hélicoptère. Notre nageur resta bouche bée!

Le bon Dieu reprit la parole et dit à l’excellent nageur qu’il se manifestait chez ses enfants de plusieurs façons : Il se manifeste dans les pauvres, les orphelins et les veuves à la recherche d’un toit, à la recherche de quoi manger et de quoi se couvrir les corps ; il se manifeste dans l’assistant social qui apporte de l’aide aux indigents ; il se manifeste dans l’infirmière et le docteur qui soignent les malades ; il se manifeste dans l’avocat qui défend les opprimés; il se manifeste dans un passant que l'on croise sur la route, qui nous réchauffe le coeur d'un bon sourire et nous dit seulement bonjour. « N’attendez pas que je vienne comme vous le voulez, vous, car personne ne peut me voir et continuer à vivre ». 

Ce conte m’a été raconté par Klari Kabasele Luambila en Belgique. A bon entendeur, salut !

 

Lumbamba Kanyiki   

Posté par lumbamba à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2015

COLOGNE: IL S’EST TENU HIER UNE CONFÉRENCE SUR LA PÉNÉTRATION CHINOISE EN AFRIQUE ET SES CONSÉQUENCES

docteur denis mukuna et docteur charles ntuite

La pénétration chinoise en Afrique sous sa forme actuelle inquiète non seulement les Africains résidant en Afrique, mais aussi ceux de la diaspora. C’est dans ce cadre que le docteur Ntuite, sous le patronage de l’association des Africains de Cologne et des environs, a donné la sonnette d’alarme pour sensibiliser davantage les Africains sur les conséquences de cette pénétration chinoise dans 50, 100 ans. 

La conférence, tenue à Cologne hier, 05 septembre à 16 heures, a commencé par une minute de silence en mémoire des jeunes africains morts, noyés en méditerranée en tentant d’atteindre l’Europe. Ces jeunes gens représentent toute la jeunesse des différents pays africains aux abois, abandonnée par ses propres dirigeants pendant que les Chinois, eux, déversent sur le continent la leur à qui ils offrent des débouchés et des opportunités de vivre mieux.

Poursuivant son exposé, le docteur Ntuite a savamment démontré comment les Chinois corrompent les dirigeants africains, pénètrent en douceur et occupent, par ruse, l’Afrique tout entière. Leurs objectifs sont entre autres, le contrôle des champs miniers pour leurs industries, l’occupation des terres arables pour nourrir leur population,  le déversement sur le continent du surplus de leur population, etc. Toujours selon le docteur Ntuite, les Africains ne profitent pas de ces prétendus investissements chinois. Par contre, les Chinois exploitent les quelques ouvriers africains qu’ils engagent. Ils travaillent dans des très mauvaises conditions, sans protections, pour des salaires de misère. Le docteur a illustré ses propos par quelques exemples tirés des pays comme le Mozambique, la Zambie,  la RDC, la Sierra Léone et le Togo. Il a montré comment des petits chinois, sans formation et sans moyens financiers nécessaires viennent faire fortune dans ces pays et comment les Chinois s’accaparent, avec la complicité des dirigeants africains, des grands domaines à des prix dérisoires . Par ailleurs, les Chinois amènent en Afrique leurs propres ouvriers et refusent tout transfert des technologies aux Africains. Tous les travaux s’exécutent la nuit. Alors « comment l’Afrique pourra-t-elle se développer avec ce système », se demande l’orateur du jour. A la fin de son exposé d’une trentaine de minutes, le docteur Ntuite lance un cri pathétique: « L’Afrique est en train de nous échapper; ne restez pas insensibles! » L'article à lire dans son intégralité sur www.kasaidirect.net

Kasai Direct

Posté par lumbamba à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]