Confession-religieuse

(KINSHASA)- Au lendemain de la publication du calendrier électoral et la promulgation de la loi électorale, les chefs des confessions religieuses ont appelé le gouvernement à apporter tous les moyens logistiques et financiers à la commission électorale nationale indépendante pour éviter tout glissement. ‘‘Nous ne voulons pas qu’il y ait un moindre glissement’’, a déclaré le Révérend Elebe Kapalay, le président de la Commission d’intégrité et médiation électorales.
Toutes ces contraintes doivent être libérées à temps pour éviter tout glissement parce que ça risque de nous amener au chaos, a-t-il ajouté.

Les confessions religieuses ont promis de suivre cette situation au jour le jour. Au même moment, la Commission d’intégrité et de médiation électorales- structure pilotée par toutes les confessions
religieuses- a encouragé la centrale électorale à multiplier des réunions de concertation avec la population en vue de l’appropriation du calendrier électoral global. Les pères spirituels ont appelé aussi les acteurs politiques à cultiver l’esprit de tolérance et à se préparer déjà pour les élections de lors que le calendrier électoral a été déjà rendu public. Le révérend Elebe a exhorté la communauté
internationale à ‘‘apporter son apport technique, logistique et financier afin de mieux accompagner les échéances électorales qui s’annoncent’’. Au peuple de Dieu, les chefs des confessions
religieuses le convient à s’investir dans la prière pour que le processus déclenché aboutisse dans la paix.