Crise en Centrafrique

 

 

 

 

 

 

 

Des sources de France 24, nous venons d'apprendre que Kabila a envoyé 120 soldats supplémentaires en Centrafrique pour empêcher la bataille de Bangui. Ces militaires font partie d'une force multinationale d'Afrique Centrale basée à Bangui pour stabiliser le pays.  Cette force a été mise sur pied depuis 2008 pour consolider la paix en RCA. Elle est constituée des troupes de la RDC, du Gabon, du Tchad et du Cameroun.

Le gouvernement de Bozizé est mis sous pression par une rébellion dénommée Séléka qui exige le départ du président Bozizé en poste depuis 2003. Kabila, lui-même, qui envoie des soldats pour stabiliser son voisin, est accusé d'être responsable de l'insécurité récurrente à l'Est de la République Démocratique du Congo en proie à des rébellions multiples alimentées par les Rwandais et les Ougandais. Les mêmes troupes congolaises qui maintiennent la paix ailleurs n'arrivent pas à sécuriser leur propre territoire suite aux trahisons multiples des étrangers qui les ont infiltrées dont Kabila, lui-même, en tête.

Lumbamba Kanyiki