L'opinion se rappellera que lors du premier sommet de Kampala, les présidents Museveni  de l'Ouganda e Paul Kagame du Rwanda avaient proposé à Kabila de négocier avec le M 23 pour une paix durable à l'Est de la RDC, ce que Kabila aurait formellement refusé. Malgré les condamnations de par le monde et des menaces qui fusaient de partout contre les dirigeants du M 23, ceux-ci réclamaient des négociations avec le gouvernement de Kinshasa. Aidés par les Armées rwandaise et ougandaise dans la prise de Goma, ils ont mis leur pression sur le gouvernement de Kinshasa jusqu'à le pousser aux négociations.

Mais là où le bât blesse, c'est lorsque la classe politique et surtout les fameux opposants acceptent de jouer le jeu du Rwanda! En effet, parmi les revendications de ces aventuriers du M 23 figure aussi la présence de  l'opposition, de la société civile ainsi que d'une délégation de la diaspora congolaise à la table des négociations. Finalement, ils ont trouvé une oreille attentive auprès des soi-disants opposants qui trouvent là une opportunité d'aller y réclamer la vérité des urnes comme le souhaite le M 23! D'autres y trouvent une occasion d'y aller pour se remplir les poches pendant que la nation est en danger réel. Quelle honte ! Et pourquoi est-ce que ces Congolais n'exigent-ils pas aussi la présence de Paul Kagame et de Museveni aux dites négociations? Car , ce sont ces derniers qui sont les vrais commanditaires de l'insécurité récurrente de l'Est qui dure depuis des années?  Accepter les négociations comme étant congolo-congolaises ne dédouane-t-il pas les Rwandais et les Ougandais qui ont toujours soutenu depuis toujours que la crise de l'Est du Congo est une affaire entre Congolais ?

Le seul message que la classe congolaise tout entière devrait envoyer aux Rwandais est que le Congo n'est pas à vendre. Les quelques Tutsi congolais, soutenus par le Rwanda et l'Ouganda, ont été accueillis par les Congolais sur le sol congolais. Une hospitalité leur a  été accordée par ceux-ci. Aujourd'hui qu'ils ont pris les armes contre le peuple congolais, ils ne peuvent espérer une quelconque négociation avec les Congolais. Ils doivent cesser leur aventure qui a totalement échoué et retourner d'où ils sont venus, sans une autre forme de procès. Ce sont des tueurs, des criminels qui violent, massacrent nos populations qu'ils cherchent à exterminer pour les remplacer par leurs compatriotes  en surnombre au Rwanda et en Ouganda. La place de Sultani alias Makenga et Ntaganda est à la Haye. Il n'y a pas de négociations possibles avec une bande de malfrats!

Lumbamba Kanyiki