Le siège du PPRD en feu à Kisangani

 

 

 

 

 

 

 

 

Les différents médias de la capitale congolaise ont publié hier des images du siège du PPRD de Kisangani mis en feu par les manifestants en colère après l'annonce de la prise de Goma par les Rwandais du M 23. C'est tout un symbole au vu de la situation actuelle. Le peuple, touché dans son amour propre, manifeste son ras-le-bol. D'autres commentateurs pourraient encore dire que le bateau PPRD prend l'eau de partout et nous assisterons bientôt au sauve qui peut. "Zamba epeli moto".

Tous les signes sont au rouge depuis la parodie des élections du 28 novembre 2011. Ils  montrent que plus rien ne sera comme avant. Kabila, qui a décidé de diriger le grand Congo par défi,a trop menti  et plus personne ne croit à son discours même dans son propre camp. Après la débandade électorale au Bas-Congo et en province Orientale, le Kasai Occidental qui va élire son gouverneur début décembre sort une liste de candidats sans candidat officiel de la majorité présidentielle. Les PPRDiens vivent avec la peur dans le ventre.

Ajouter à cela tous les mensonges débités autour de la guerre de l'Est, Kabila ferait mieux de décrocher pour reprendre les termes de Vital Kamehre. Il devra laisser le pays aux dignes et vrais fils et filles du pays qui devront le sécuriser et le mettre sur la voie du développement. Sinon, il risque de connaître le sort de Samuel Doe de Libéria.

Lumbamba Kanyiki