Accident Katumba MwankeAvec la mort confirmée de Katumba Mwanke, le pouvoir de Kabila vient d'être touché en plein coeur. Monsieur Kabila dont on n'a plus de nouvelles depuis début janvier vient de perdre celui que beaucoup considèrent comme son parrain. Car, c'était lui le patron du gouvernement parallèle, prenant toutes les grandes décisions qui engagent le pays sans passer par les institutions officielles. L'opinion se souviendra de l'entrée officielle de l'armée rwandaise en 2009 à l'Est du Congo pour traquer les rebelles hutus. La plupart des contrats léonins étaient  initiés et préparés par lui. Katumba Mwanke était l'oreille et la bouche de Kabila. L'homme qui lui aurait appris à soigner son look et qui préparait ses discours. Il  l'aurait aidé à s'enrichir en temps record.

Les Congolais ne comprennent pas comment conseillers et ministres faisant partie du pré carré de Kabila pouvaient se trouver dans le Kivu, près du Rwanda alors qu'ils étaient sensés se trouver à Kingakati où leur maître devait tenir une réunion avec les nouveaux élus de son parti. Selon certaines versions, Katumba Mwanke, Matata Mponyo et consort avaient l'intention de se rendre au Rwanda où se trouverait leur chef malade et atteint de Schizophrénie. Certains autres parlent d'une somme importante d'argent trouvée sur le lieu du crash qu'ils voulaient remettre au président Paul Kagame. Ce qui est sûr, c'est que dans les jours à venir, l'opinion sera fixée sur l'état de santé de monsieur Kabila dont la disparution a fait couler beaucoup d'encre et délier les langues dans tous les sens.

Lumbamba kanyiki