– carte de Tshikapa au Kasaï Occidental – carte de Tshikapa au Kasaï Occidental

Des habitants de la commune de Dibumba I à Tshikapa au Kasaï-Occidental ont incendié une maison et lapidé des policiers ce jeudi 12 janvier matin. A la base, la mort d’un jeune à la suite de blessures lui infligées par son oncle, au motif que la victime aurait abusé d’une fille d’un pasteur. 

La commune de Dibumba 1 a connu une forte agitation ce jeudi matin. La police dépêchée pour contenir la foule en furie a été accueillie par une pluie de pierres. Et un policier s’en est tiré avec une blessure à l’œil droit, qui saignait abondamment. 

Tout est parti d’une histoire de viol de mineures. Un jeune homme de seize ans, accusé depuis une semaine d’avoir abusé d’une fille d’un pasteur, avait disparu dans la nature. 

Lorsqu’il est rentré, mercredi soir, dans la famille, son oncle maternel, piqué par une forte colère, l’a battu copieusement à tel point que le jeune homme s’est retrouvé dans un état critique. Selon des témoins, il pensait, par cette punition, «laver l’opprobre de la famille». Mais malheureusement son action a tourné au drame. La victime a rendu l’âme sur le chemin de l’hôpital. 

Alertés, les habitants du quartier se sont rués sur le présumé meurtrier, incendiant sa maison aux environs de 23 heures locales. Dans cette confusion, ce dernier a été soustrait et caché chez les voisins. 

Ce matin, la police est parvenue, à coup de grands efforts, à l’extraire et l’escorter au district de la police, puis au parquet secondaire de Tshikapa où il est détenu.

radiookapi.net