C’est avec tristesse que nous apprenons la disparition de Dieudonné Kabongo. La nouvelle vient de m’être confirmée à l’instant par Hélène Madinda, la mère de ses enfants. Dieudonné était sur scène (entrain de jouer) quand il a été frappé d’une crise cardiaque, vers 19h00, le mardi 11 octobre 2011.

Humoriste de grand talent, il avait décroché plusieurs prix (dont le premier) au Festival du Rire de Rochefort en 1984, en compagnie de son ami Mirko Popovitch.

Il n’avait pas son pareil quand il fallait décrire sur scène le régime de Mobutu, ironiser sur les relations belgo-congolaises, etc. Acteur doué, avec entre autres le rôle principal dans « le damier » de Balufu Kanyinda.

Homme de radio, il a animé des émissions sur la RTBF , « cadence » de longues années durant sur Radio 21 ; aux côtés de Robert Ekofo et Jean-Pierre Jacquemin dans une excellente émission traitant des pays ACP sur la Une RTBF  ; mais également dans des émissions africaines (Sur Panik et Radio Air Libre) aux côtés de Victor Bidjocka Bikon.

Dieudonné Kabongo, un homme à l’humour fin, aux mimiques maîtrisées. Il était le Congolais de Belgique le plus connu des Belges.

Nous venons de perdre une valeur sûre.

 Pat PATOMA