Beaucoup de Congolais ont réagi à l'article de Roger Bongos intitulé "Face à Kagame et sa diaspora, les combattants invisibles" paru dans nos colonnes. Ils ont condamné les "insultes" proférées à leurs égards par Roger Bongos.

Mais nous pensons, en ce qui nous concerne, que certaines vérités doivent être dites. Si les combattants agressent les politiques  et les musiciens congolais, c'est parce que  la brutalité est le seul langage qu'ils comprennent. Les premiers sont des prédateurs, voleurs du peuple congolais. Les seconds sont des flatteurs qui pérennisent le système.

Roger Bongos a été dur dans son analyse  pour mettre en alerte, éveiller et inciter à une prise de conscience. Il est l'homme du média, certes, mais il est engagé pour la cause de son pays. souvenez-vous du journaliste irakien qui lança ses chaussures à Georges Bush Junior! Les Congolais ont une grande gueule pour ne rien faire. Pendant ce temps, les Rwandais se mettent ensemble et travaillent pour leur  pays. Roger Bongos ne devrait pas nous applaudir pour cela.

Je vous prie de regarder sa vidéo dans laquelle il s'explique par rapport à l'organisation de la diaspora rwandaise et notre lutte pour la cause du Congo. Chapeau Bongos!


PAUL KAGAME ET LA DIASPORA RWANDAISE FACE AUX CONGOLAIS A AUBERVILLIERS LE 11 SEPTEMBRE 2011

LK