– Evariste Boshab, président de l'Assemblée nationale, à Kinshasa. – Evariste Boshab, président de l’Assemblée nationale, à Kinshasa.

Le président de l’Assemblée nationale  et secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab, est depuis samedi 26 mars à Kananga, au  Kasaï-occidental. Il va tenter de sortir son parti, le PPRD, d’une crise caractérisée par la naissance d’une dissidence parmi les députés provinciaux membres de ce parti. Cela, au moment où l’assemblée provinciale doit élire le nouveau gouverneur de province.A peine arrivé, Evariste Boshab a présidé le même jour un colloque du PPRD Kasaï-occidental, à Kananga.

Il a alors lancé un appel aux députés provinciaux de ce parti de la dissidence, 29 membres, à revenir à la «légalité», étant entendu que cette crise pourrait avoir des repercussions négatives sur l’élection du nouveau gouverneur de la province du Kasaï-Occidental.

Mais, majoritaires, ces derniers,  n’ont voulu rien savoir.

«Ils demeurent unis et soudés plus que jamais déterminés à défendre rien que l’intérêt général de la population, au-delà de leur conviction politique et de leur appartenance partisane,» a souligné le rapporteur du nouveau bureau de l’assemblée provinciale, François Madila.

Evariste Boshab a ainsi continué ses concertations dimanche 27 mars qu’il est allé poursuivre à Demba, à 65 kilomètres au nord de Kananga.