– Siège de l'Assemblée provinciale du Kasaï-Occidental à Kananga. – Siège de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Occidental à Kananga.
– Siège de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Occidental à Kananga.

Un nouveau  bureau  définitif  de  l’assemblée  provinciale du Kasaï occidental a été mis en  place  ce samedi 19 mars. Il est dirigé par le député  Miaka  Miabilenge, élu président de  cette assemblée par  les vingt-neuf de cinquante deux députés provinciaux, en remplacement de  Omer  Mijimbu. Ce dernier a décidé  de recourir  à la justice  pour  mettre  fin a ce qu’il appelle «désordre» au sein de  l’Assemblée  provinciale.

Le nouveau bureau a été voté par les députés dissidents, toutes tendances  politiques confondues, qui ont signé, la semaine   passée, l’acte d’accusation contre l’ancien bureau demandant la déchéance  de  Omer Mijimbu.

De son côté, Omer  Mujimbo,  qui reconnaît  la  majorité de la dissidence,  ne  reconnaît pas au bureau  provisoire, mis en place par ces députés, le droit de  convoquer la plénière élective.

Cette élection de samedi s’est déroulée  au cercle  privé de la SNCC,  la  salle  du bâtiment  administratif qui abrite souvent les  plénières étant fermée et sous bonne surveillance de la  Police  nationale  congolaise (PNC). 

Selon les résultats du vote, l’Alliance de la majorité présidentielle (AMP) a remporté la majorité des sièges au nouveau bureau de l’assemblée, soit trois, contre un seul pour l’opposition.

Le   président élu de l’assemblée  du Kasaï occidental s’est fixé comme  priorité  la réconciliation des députés  provinciaux, mais aussi une élection transparente du gouverneur de  province, prévue  le  18 avril.